Retour En Noir FERRIERE154

JEAN-PIERRE FERRIERE

Retour En Noir


Aux éditions NOIR DELIRE


Visitez leur site

784

Lectures depuis
Le mercredi 10 Decembre 2014

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Retour en noir

sur
Amazone

fleche
fleche

Jean-pierre FERRIERE




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

La France du milieu des années 1960. Nathalie Farnel a été une célébrité du cinéma, dans la période 1938-1958. Depuis, cette solitaire âgée de quarante-six ans a le sentiment de végéter en jouant dans des tournées théâtres en province. Elle a précipité son retour en train, afin de retrouver la capitale. Son agente Gaby Walder n'a toujours pas grand-chose à lui proposer comme rôle. Nathalie Farnel apprend que, resté inédit depuis le tournage en 1944, son film “Dévotion” connaît un très beau succès en salle. Il fut réalisé par Richard Stresner, qui eut des ennuis au moment de l’Épuration et mourut bientôt en prison. Après avoir accordé une interview au jeune journaliste Hervé de Saint-Lieu, un séducteur âgé de vingt-huit ans, Nathalie Farnel va enfin voir au cinéma ce film trop longtemps oublié.

Ayant constaté que le dénouement a été changé au montage, la comédienne contacte l'ex-assistant réalisateur de Stresner, Pierre Rémusat. C'est lui qui, après avoir connu quelques problèmes après-guerre, détient les droits et exploite ce film. Il confirme que c'est selon les ultimes directives de Stresner qu'il a changé la fin de l'histoire. Même si il est certain de gagner beaucoup d'argent cette fois, Rémusat reste plein d'amertume. Aussi Nathalie n'est-elle pas surprise d'apprendre son suicide, intervenu peu après leur rencontre. Elle ne révèle pas tout à l'inspecteur de police Calvi, mais ne risque pas d'être inquiétée. Nathalie est présente aux obsèques de Pierre Rémusat. C'est l'occasion de faire la connaissance de sa veuve, Nadine, ainsi que du frère du défunt, Lucien Rémusat.

Grâce à un détail, la comédienne comprend avoir été victime d'un subterfuge. Ce n'est pas Pierre, mais Lucien Rémusat grimé qu'elle a vu ce soir-là. Nathalie Farnel ne tarde pas à faire chanter le couple d'amants ayant tué le mari. Elle va les obliger à financer un film où elle aura la vedette, et à payer quelques frais personnels. Le journaliste Hervé de Saint-Lieu organise la promotion du “retour” de Nathalie, s'affichant avec elle dans les soirées mondaines. Une adaptation au cinéma de “Chéri” d'après Colette serait l'idéal. La vieille cabotine Rosemonde n'est pas celle qui posera un problème à Nathalie. Par contre, elle est contactée par Philippe Mercier, son ancien partenaire dans “Dévotion”. Ce dernier risque de contrarier ses projets cinématographiques. Nathalie doit s'attendre à d'autres soucis et revirements, d'autant que Lucien et Nadine ne se laisseront pas plumer…

Auteur de plus de soixante-dix romans, ce vétéran du polar qu'est Jean-Pierre Ferrière a toujours été un passionné de cinéma. Dans les décennies 1950 et 1960, avant que la télé ne s'impose, on produisait quantité de films. Dans des conditions parfois assez précaires, éloignées de l'industrie du cinéma d'aujourd'hui. Il n'était pas rare que les “têtes d'affiche” ne soient que des acteurs en devenir, des seconds rôles expressifs ou, à l'inverse, d'ex-gloires déclinantes du grand écran. Tel est le contexte que restitue ici l'auteur. L'essentiel consistait à lancer des projets, aussi bancals fussent-ils, même lorsque les scénarios s'avéraient rachitiques ou bâclés. Des qualificatifs qui ne s'appliquent assurément pas à l'intrigue concoctée par Jean-Pierre Ferrière.

Sans être du tout antipathique, bien sûr, Nathalie Farnel n'est pas un personnage suscitant une totale empathie. Ses côtés hautains, prétentieux, sont à l'image des stars has-been. Sa méthode pour financer son film n'est pas non plus très morale. Son impresario Gaby Walder fait preuve d'ironie, tandis que le journaliste voit le parti qu'il pourra tirer de cette affaire. Le couple criminel ne renonce pas non plus. On l'aura compris, l'ambiance reste incertaine entre les protagonistes, sans être inutilement chargée. Comme toujours, c'est la fluidité narrative qui donne sa tonalité à l'histoire, pour le plus grand plaisir du lecteur. Un brin de nostalgie du cinéma d'antan, mais surtout un solide suspense.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
jean-pierre ferriere



Cinemaniaques

Dérapages

Des Relations De Plage

Haine, Ma Soeur Haine...

La Mort Qu'on Voit Danser

La Seine Est Pleine De Revolvers

Le Passage Du Gay

Les Tenebreuses

Ma Mort Aura Ton Visage

Meurtres En Bonus

Mourir En Beauté

Rictus

Service De Nuit

Vénéneuses

livrenpoche
Chercher jean-pierre ferriere



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar