Plus Jamais Seul FEREY242

CARYL FEREY

Plus Jamais Seul


Aux éditions SERIE NOIRE


Visitez leur site

245

Lectures depuis
Le mardi 20 Fevrier 2018

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Plus jamais seul

sur
Amazone

fleche
fleche

Caryl FEREY




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Le parcours du quinquagénaire Mc Cash a toujours été chaotique. Né d’une mère Bretonne et d’un père Irlandais, il a grandi dans la violence à Belfast. C’est ainsi que Mc Cash est devenu borgne. S’installant en France à l’âge adulte, il devint policier. Sans perdre ses addictions pour l’alcool et les drogues. Ce qui influait sur son caractère autant que sur sa santé. Son bon œil restant lui cause de plus en plus de douleurs. S’il a quitté la police, c’est pour ça et parce qu’il appliquait ses propres méthodes, hors des règles. Également, parce qu’il a depuis peu une enfant à charge. Alice, treize ans, n’est pas issue de son mariage avec la Sénégalaise volcanique Angélique, mais d’une relation beaucoup plus éphémère. Si Mc Cash doit mourir bientôt, autant jouer pendant quelques temps le rôle de père.

Voyageant au hasard vers la pointe de la Bretagne-sud dans la Jaguar de l’ex-policier, le duo débarque finalement dans la région d’Audierne. C’est là que Mc Cash apprend la mort de son ami Marc Kerouan. Appartenant à une riche famille, ce dernier était avocat. Mais la véritable nature de Marco, c’était de bourlinguer sur les mers à la voile. Marin aguerri et alcoolique cynique, l’ami de Mc Cash était toujours un authentique aventurier dans l’âme. Il venait d’acquérir un nouveau voilier en Grèce, et le ramenait par la mer en Bretagne, quand il a été victime d’un naufrage. Étonnante disparition, estime Mc Cash, à moins qu’il ait malencontreusement croisé un gros navire qui l’aura éperonné. L’ex-policier cherche des informations à Brest, où il fut en poste et où il garde une poignée de relations.

Mc Cash ignorait que Marc Kerouan s’était marié et avait un enfant en bas âge. L’épouse du disparu n’est autre que Zoé, la sœur d’Angélique, l’ancienne femme de Mc Cash. Toutes deux travaillent dans le domaine social, du côté de Douarnenez. L’ex-policier apprend que la Sénégalaise se trouvait à bord du voilier de Marc, navigant vers la France. Angélique a donc péri avec lui. Mc Cash ne tarde pas à identifier le cargo qui a probablement heurté le bateau de Marc. Ce navire grec, le Jasper, est provisoirement bloqué à Brest. Lorsque Mc Cash s’en approche, il est agressé. Par ailleurs, il va devoir se frotter à Yann Lefloc, un ex-flic devenu détective privé. Ce dernier est employé par la famille de Marc, qui n’entend pas laisser une partie de sa fortune à une Africaine telle que Zoé.

Tandis que le cargo Jasper est autorisé à repartir vers la Grèce, Mc Cash laisse plusieurs cadavres derrière lui. Confiant sa fille à la sœur de Marc, il s’envole vers Athènes. Déjà, il sait que le voyage maritime de Marc et Angélique ne consistait pas seulement à convoyer le voilier vers la France. Mais l’essentiel reste d’affronter les commanditaires du naufrage. C’est dans un bar-rock de la capitale grecque que Mc Cash débute son enquête. Il parvient à entrer en contact avec Stavros Landis et ses amis militants, qui ne supportent pas que l’Économie de leur pays soit pillée sous la pression internationale. Maintenant, il s’agit de savoir ce que le Jasper a dans le ventre…

(Extrait) “Un pic glacé traversa l’œil de Mc Cash, qui le fit vaciller. Une crise. Son étreinte se relâcha sur le pouce du frisé, qui se dégagea aussitôt. Mc Cash voyait double, triple. Une crise fulgurante, comme elles lui tombaient parfois dessus. Le frisé agita sa main endolorie en pestant. D’autres phrases dans leur langue, l’arme dans son dos, ses sbires qui approchent : Mc Cash vivait au ralenti. Il chancela, les vit à peine l’empoigner par le col de son blouson et le tirer derrière le hangar.

Ils chuchotaient dans leur langue, l’homme armé à leur suite. Les docks déserts, leurs pas pressés sur le bitume, les avant-bras puissants qui lui pressuraient la glotte, le réel avait suspendu son vol ; ils plaquèrent Mc Cash contre un mur de tôle et lui maintinrent les bras. Il ne résistait plus. D’un uppercut, le frisé le cueillit au foie. Mc Cash avala ses poumons, en apnée. Une larme coula de sa prothèse tandis que des mains fouillaient ses poches. Il distinguait mal les visages à l’ombre du hangar.”

Après “Plutôt crever” (2002) et “La jambe gauche de Joe Strummer” (2007), ce diable de Mc Cash est enfin de retour. Si au début de cette troisième aventure, usé par les douleurs, il n’a pas l’air en grande forme, ne nous y fions pas. La hargne qui l’anime est toujours aussi vive, et ses réflexes ne laissent que peu de chances à ses adversaires. La mort d’un de ses meilleurs amis est trop mal expliquée pour que ça ne cache pas quelque chose de très sombre. Mener une enquête quand on n’est plus flic, encombré qu’il est par une fille qui est à peine la sienne, rien d’insurmontable pour Mc Cash. Croiser son ex-belle-sœur et poursuivre ses investigations en allant se faire voir chez les Grecs, c’est à sa mesure.

Si Mc Cash est un personnage paraissant ambigu, c’est parce qu’il ne s’aime pas. Ce qui a pour conséquence une certaine détestation des autres, du moins de ceux qui préfèrent le confort de la norme plutôt que de s’exposer au risque. Tel est le point commun avec Marc, son ami disparu en mer. Toutefois, ce dernier avait entrepris de se mettre au service d’une cause utile. Un trafic "positif", contrecarré par des malfaisants dont c’est le bizness. C’est dans les remarquables paysages de la Cornouaille bretonne que commence le périple de Mc Cash, et d’Alice. De Concarneau et Penmarc’h jusqu’à la rade de Brest, en passant par la baie d’Audierne et celle de Douarnenez, même si la mer est clémente, il y a avis de tempête autour de l’intrépide borgne. Son séjour en Grèce ne sera pas plus calme.

Les enquêtes de Mc Cash, ce sont de magnifiques romans d’action, cultivant une ambiance énigmatique sur un rythme hard-rock. On frappe, on riposte, on menace, on dézingue, on dégage les importuns, on force le passage, on ne fait pas de cadeau. C’est la seule vie qui vaut d’être vécue pour un homme tel que Mc Cash… Quant à la noirceur, elle est aussi dans le contexte, en ce monde actuel où l’Économie est manipulée par quelques-uns, au détriment de l’être humain. Non, Mc Cash n’est pas si indifférent au sort des autres. Cette remuante aventure s’avère franchement excitante.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
caryl ferey



Chérie Noire

Famille Nucléaire

Fond De Cale - La Décalcomanie

L'age De Pierre

La Jambe Gauche De Joe Strummer

Les Nuits De San Francisco

Mapuche

Norilsk

Plutôt Crever

Pourvu Que ça Brûle

Raclee De Verts

livrenpoche
Chercher caryl ferey



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar