L'herbe N'est Pas Toujours Verte FAIR173

AA FAIR

L'herbe N'est Pas Toujours Verte


Aux éditions LE MASQUE


Visitez leur site

532

Lectures depuis
Le jeudi 28 Mai 2015

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
L'herbe n'est pas toujours verte

sur
Amazone

fleche
fleche

Aa FAIR




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Le milliardaire américain Milton Calhoun fait appel aux services de l'agence de Bertha Cool et Donald Lam, détectives privés. Un client prometteur : fils d'un défunt agent de change, “bonne éducation secondaire, école supérieure de journalisme, a épousé Beatrice Millicent Spaulding… pas d'enfant… une liste de clubs longue comme le bras… Il semble que ce gaillard ait passé sa vie a hériter.” Milton Calhoun ne paraît pas emballé à l'idée de les engager, néanmoins il leur demande de retrouver un écrivain nommé Colburn Hale, sans préciser le motif de cette mission. Donald Lam pense qu'il est mieux renseigné sur leur agence qu'il ne l'a avoué. Ce qui l'incite à en savoir plus sur le fond de l'affaire.

Enquêtant dans le milieu des écrivains indépendants, Donald Lam s'aperçoit que Nanncie Beaver (ou Armstrong), amie de Colburn Hale, a comme lui quitté son appartement du 830 Billinger Street brusquement. Il n'a aucun mal à dénicher une piste : “Nanncie Armstrong avait emprunté un autobus de la compagnie Greyhound, et donné pour adresse la poste restante de Calexico.” Elle a très certainement rejoint là-bas Colburn Hale. Tant pis si Bertha Cool râle pour la dépense, c'est la piste à suivre pour Donald Lam. Direction la frontière californienne. Il retrouve bientôt Nanncie dans un motel. Celle-ci ne tarde pas à disparaître après une visite nocturne. Cela vient-il du coup de téléphone que Donald Lam a donné à Milton Calhoun, pour l'informer de la progression de l'enquête ? Bien possible.

Un camion transportant une maison flottante pour pêcheur traverse cette nuit-là la frontière entre le Mexique et la Californie. Peu avant, Donald avait remarqué son conducteur. Celui-ci, un nommé Sutton, est retrouvé mort le lendemain dans la maison transportée. Vieille connaissance de Donald Lam, le sergent Frank Sellers se trouve dans les parages. Il n'est pas du genre à se déplacer pour des broutilles, ce fin limier. Comme l'écrivain Colburn Hale, il enquête sur un trafic de marijuana. Le meurtre de Sutton ayant été commis avec une arme appartenant à Milton Calhoun, celui-ci est rapidement inculpé. Newberry, son avocat, n'est pas brillant. Il faudra toute l'astuce de Donald Lam, ex-avocat lui-même, pour rétablir la vérité…

Il s'agit du tout dernier titre, le 29e, de la série Bertha Cool / Donald Lam que publia Erle Stanley Gardner (décédé en 1970) sous le pseudo de A.A.Fair. C'est une solide intrigue, énigmatique et riche en péripéties, qu'il concocta une fois de plus. Racontée par Donald Lam à la première personne, l'affaire prend une tonalité assez rythmée. Car le détective est plus intrépide que son associée, une dame costaude. Il suffit de suivre l'enquêteur, il sait où il va. Peut-être pas un chef d'œuvre classique du polar, mais un très bon exemple de cette sympathique série de romans.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com
 

livrenpoche
Chercher aa fair



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar