Du Sang Sous Les Collines DUPUY336

MARIE BERNADETTE DUPUY

Du Sang Sous Les Collines


Aux éditions L ARCHIPEL

478

Lectures depuis
Le lundi 14 Juillet 2014

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Du sang sous les collines

sur
Amazone

fleche
fleche

Marie bernadette DUPUY




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Les enquêtes de Maud Delage. Comprend Angoulême, le sang des collines et Un circuit explosif (Première édition chez Le Soleil de Minuit 1994, réédité aux éditions JCL Canada). Nouvelle version aux Editions de l'Archipel. Parution le 11 juin 2014. 336 pages. 18,95€.

Deux courts romans parus en 1994 chez un petit éditeur charentais à déguster un petit verre de Cognac.

Le premier de ces romans s'intitule Du sang sous les collines et nous entraîne dans les sous-sols de l'Angoumois et plus particulièrement dans la vallée des Eaux-Claires.

Un promeneur essaie de canaliser les ardeurs de sa jeune chienne en la sortant dans les bois de la vallée des Eaux-Claires mais celle-ci n'en fait qu'à sa tête. Elle est même contente de vadrouiller et de rapporter à son maître un reliquat de main en putréfaction. Aussitôt il prévient le commissariat d'Angoulême qui arrivent en force.

Deux cadavres sont retrouvés dans une grotte, une carrière souterraine qui servit autrefois de champignonnière, à une cinquantaine de mètres de l'entrée. Irwan Vernier, inspecteur divisionnaire, est accompagné de Maud Delage, d'origine bretonne mais affectée en Charente depuis six mois. Le légiste est également sur place et les deux corps sont rapidement identifiés, leurs papiers étant dans le sac à main de la jeune fille. Ce sont deux jeunes qui ont pour nom : Jean-Louis Paoli et Anaïs Melville, vingt ans. Et il ne s'agit pas apparemment d'une mort naturelle car tous deux ont été égorgés.

Ils avaient disparu de la circulation depuis plus de trois mois, soit en juin, une fugue d'amoureux probablement. Et comme ils étaient majeurs, des recherches approfondies n'avaient pas été envisagées. Si Jean-Louis était un petit délinquant, Anaïs était fille de notaire. Deux mondes qui pourtant se sont rapprochés. Le père d'Anaïs avait engagé un détective privé, mais celui-ci, interrogé, a échoué dans ses recherches. S'ensuit une enquête de terrain, menée par Maud Delage, Irwan Vernier et leur collègue Xavier Boisseau, et est plus concentrée sur l'entourage du jeune homme. Les parents sont effondrés, son jeune frère se réfugie dans le dessin, quant aux amis, ils ne savent rien, du moins c'est ce qu'ils déclarent. Pourtant les soupçons commencent à peser sur L'homme au rasoir, un revendeur de drogue qui comme son surnom l'indique, joue facilement du coupe-chou. La résolution de l'énigme ne sera dévoilée que quelques mois plus tard, lors du festival de la Bande Dessinée, grâce à quelques dessins.

Dans Un circuit explosif, nous retrouvons les mêmes protagonistes que dans l'épisode précédent, c'est à dire Irwan Vernier, l'inspecteur divisionnaire, Xavier Boisseau qui d'inspecteur principal n'est plus qu'inspecteur tout court et la charmante Maud Delage.

Maud assiste pour la première fois depuis sa mutation à Angoulême au fameux circuit des remparts, une course automobile créée en 1939, qui connut des heurs et des années de disette, mais est aujourd'hui homologuée depuis 1983, et qui fut parrainée en 1978, lors de sa renaissance par Fangio lui-même (voir à ce sujet le site du Circuit des Remparts). La voiture d'un des concurrents explose sans préavis et de l'épave fumante est retiré le corps du conducteur à moitié carbonisé. Toutefois les enquêteurs sont intrigués car les vêtements du chauffeur ne sont pas ignifugés comme la réglementation l'exige.

Le défunt, Alain Chesnais, est une personnalité de la région, qui n'était pas à sa première participation en Bugatti. Le premier interrogé est Michel Harcombe, le mécanicien, embauché depuis peu, en remplacement de Tim qui aurait été limogé sous le prétexte qu'il aurait tourné un peu trop autour de Sabine, la maîtresse en date de Chesnais.

Comme il faut s'y attendre Sabine Régnier, ancien mannequin, plus jeune que son amant, a les nerfs en boule et il ne faut pas lui marcher sur les pieds. Maud le constate, sa joue encore plus, lorsqu'elle accompagne ses collègues à l'hôtel où réside la jeune femme et où Chesnais avait également réservé une chambre. Le toubib prescrit quelques calmants à Sabine, calmants sensés lui calmer sa crise de nerfs.

Irwan Vernier et compères sont toutefois intrigués par cette explosion. Seul quelqu'un ayant pu approcher du véhicule juste avant le départ de la course aurait pu placer une charge explosive sous le réservoir. Si Chesnais travaillait à Paris dans la finance, il avait gardé la demeure familiale, une ancienne ferme de viticulteurs aménagée en manoir et gardée par quelques domestiques et cerbères. L'un des garde du corps est retrouvé dans la chambre d'hôtel de Chesnais par Maud et Xavier venus procéder à la recherche de documents. Il était sagement caché sous le lit, mais ne pouvait plus bouger, mort. Et lorsque Xavier s'introduit dans la chambre contigüe où dort Sabine, il est assommé.

Immédiatement viennent à l'esprit les bandes dessinées de Jean Graton mettant en scène le coureur automobile Michel Vaillant, tout au moins au début de l'histoire. Ensuite il s'agit d'une enquête classique rondement menée, tout comme pour la précédente histoire Du sang sous les collines, même si le temps entre le début et l'épilogue exige parfois plusieurs jours, voire quelques semaines.

Mais on en apprend plus sur la belle Maud, la trentaine fringante, et ses relations avec ses collègues : Irwan Vernier et Xavier Boisseau qui tous deux lui font la cour. Elle les aime bien, mais elle veut privilégier sa carrière, aussi lorsque d'une parole, d'un regard, elle avantage l'un par rapport à l'autre, un sentiment de jalousie empoigne celui qui se sent frustré.

Il s'agit aussi pour Marie-Bernadette Dupuy de rendre un hommage à sa région, la Charente, à Angoulême et ses environs en particulier ainsi qu'au fameux pineau et au cognac. Mais il ne s'agit pas pour l'auteure de décliner les décors comme peut le faire un guide touristique, avec froideur et pédagogie, mais de décrire avec ses yeux et son cœur sa région et sa ville de naissance.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/
 

livrenpoche
Chercher marie bernadette dupuy



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar