Cabale Pyramidion DELAGE386

SAMUEL DELAGE

Cabale Pyramidion


Aux éditions ALBIN MICHEL


Visitez leur site

884

Lectures depuis
Le jeudi 11 Juin 2015

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Cabale pyramidion

sur
Amazone

fleche
fleche

Samuel DELAGE




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Dans l’Égypte actuelle, après les derniers épisodes de la révolution, le pouvoir est encore instable. Directeur du Musée archéologique du Caire, Kamal Nasser fait tout ce qu'il peut pour préserver l'activité des lieux. Entre les trafics d'objets anciens, vrais ou faux, et les ambitions politiques d'Hemheb Sabri, directeur du Conseil des Antiquités, son rôle n'est pas toujours facile. Marion Evans, étudiante franco-américaine âgée de vingt-quatre ans, a obtenu de travailler à l'inventaire des réserves du musée pendant un an. Marion participe aussi à des chantiers extérieurs, des fouilles supervisées par Hassan Tarek sur les abords du plateau de Gizeh. Mais la jeune femme va bientôt connaître de sérieux ennuis.

Une fouille permet de trouver une statuette supposée volée dans le sac de Marion. Elle nie avoir dérobé cet objet, qui est d'ailleurs une copie, ce qui ne trompe pas Kamal Nasser. On a cherché à piéger l'étudiante, c'est certain. Marion réussit à s'enfuir, à disparaître dans la métropole cairote. Chef de la police des Antiquités et du Tourisme, Najja Menes met tout en œuvre pour retrouver la fuyarde. Il doit se montrer efficace : comme Kamal Nasser, le policier a des comptes à rendre au puissant Hemheb Sabri. À Paris, le quadragénaire Yvan Sauvage, expert réputé dans le domaine de l'art, est alerté sur l'affaire concernant Marion Evans. Ils ont vécu de précédentes aventures ensemble, et ont même été intimes.

Sans délai, Yvan Sauvage se rend en Égypte afin de venir en aide à Marion, si possible. Il rencontre Menes (qui le fait prendre en filature par ses hommes) et Kamal Nasser. Yvan explore le bureau de Marion au musée, puis son logement, désordonné après une fouille policière. Une piste conduit Yvan du côté de Gizeh, jusqu'à la boutique du vieil antiquaire Daoud Abdel. Ce dernier prétend ne pas se souvenir de Marion, alors qu'elle est cachée chez lui. Après le départ d'Yvan, Daoud est agressé par deux hommes cherchant la jeune femme. Elle est parvenue à s'enfuir une fois de plus. Par un message crypté, Marion fait comprendre à Yvan qu'elle est à l'Institut Français d'Archéologie Orientale. Yvan n'a pas réussi à la joindre assez vite. Convoqué par Menes, il apprend que Marion est emprisonnée à Kanater. En cellule individuelle, certes, mais l'endroit reste sinistre.

Depuis Paris, l'amie avocate d'Yvan, Victoria, essaie d'intervenir en faveur de l'étudiante. Quand il obtient un bref contact avec Marion, elle demande à Yvan de s'adresser à Hassan Tarek, responsable des chantiers archéologiques. Très méfiant, celui-ci se montre brutal quand Yvan l'approche. Tandis qu'un employé du Louvre reçoit clandestinement un paquet venu d’Égypte, Hemheb Sabri soigne son image publique en passant à la télévision, avant de fare un saut jusqu'à Anvers. On ne sait qui est intervenu pour que Marion obtienne sa liberté conditionnelle. Libre, elle reforme son duo avec Yvan. Si Daoud reste un allié sûr, ce n'est pas sans danger pour lui. Tandis qu'Yvan et elle essaient de comprendre la situation, il n'est pas exclu non plus que Marion retourne en prison…

La base de cette histoire est plutôt bien résumée par ce constat du vieux Daoud : “Voleur, voilà le plus vieux des métiers en Égypte. Depuis des millénaires, nos trésors ont excité la convoitise. Il existe des chemins de voleurs dans tous les temples, les mastabas et les pyramides. Quand le pouvoir d'un Pharaon venait à vaciller et que le peuple se révoltait, on entrait dans les périodes intermédiaires, des périodes de décadence, de disette et de pillage. Tous les lieux sacrés en étaient alors victimes… La révolution de janvier 2011 a été un désastre culturel, nos musées ont été pillés, nos œuvres vandalisées, mais les autorités ont étouffé le scandale.” En effet, dans ce pays à la démocratie fragile, c'est de trafic et de pouvoir dont il est question, voilà ce qui alimente l'intrigue.

C'est un pur roman d'aventure, dans la belle tradition, qui nous est proposé par Samuel Delage. Non sans références aux richesses archéologiques égyptiennes, bien sûr. On retrouve le couple de “Code Salamandre” (Éd.Belfond, 2011) : le dynamique Yvan, expert en art et commissaire-priseur, toujours prêt à affronter des conditions énigmatiques, et la jeune Marion, dont l'équilibre personnel ne sera guère favorisé par ces péripéties. Il nous est aisé d'imaginer le contexte post-révolutionnaire récent du pays, les rues grouillantes de monde du Caire, autant que les sites antiques célèbres. Il ne nous reste donc plus qu'à suivre nos deux héros dans leurs tribulations mouvementées. Un très bon suspense !

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com


Une autre lecture du

Cabale Pyramidion

de
L A

L A

Alors qu’elle quitte le musée du Caire, où elle effectue un stage d’un an, Marion Evans est soumise à une fouille. De son sac la sécurité extrait une statuette. Aussitôt accusée de vol, elle n’a d’autres choix que de fuir
Arrêtée quelque temps plus tard par les hommes de Najja Menes, chef de la police des Antiquités et du Tourisme, elle est emprisonnée à Kanater...
Pour Yvan Sauvage, célèbre expert en art, le doute n’est pas permis : Marion est innocente ; on cherche à la piéger afin de se débarrasser d’elle.
Mais qui se cache derrière ce complot et pourquoi ?
Telles sont les questions auxquelles Yvan Sauvage espère apporter des réponses en se rendant au Caire.
Pris dans un piège que semblent borner Najja Menes, Kamal Nasser, le directeur du Musée du Caire, Hassan Tarek responsable d’un chantier de fouilles sur le plateau de Gizeh, et Sabri, le secrétaire d’Etat aux Antiquités, des individus influents, retords et aux intérêts opposés, Yvan Sauvage et Marion Evans doivent agir avec prudence, mais détermination dans un Caire où résonne encore la fureur des émeutes d’un printemps arabe qui n’a pas éradiqué magouilles, corruption et trafics.

Sur un rythme effréné que cadencent des chapitres courts et incisifs, Samuel Delage en appelle à la technique du MacGuffin, si chère à Hitchcock, pour organiser son intrigue. Et la course au pyramidion légendaire et millénaire se métamorphose en une aventure captivante où le suspense le dispute aux rebondissements pour la plus grande joie du lecteur insomniaque.

Autres titres de
samuel delage



Code Salamandre

livrenpoche
Chercher samuel delage



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar