Jackpot DAWES_GREEN353

GEROGES DAWES GREEN

Jackpot


Aux éditions LE LIVRE DE POCHE


Visitez leur site

564

Lectures depuis
Le mercredi 29 Octobre 2014

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Jackpot

sur
Amazone

fleche
fleche

Geroges DAWES GREEN




Une lecture de
JEANNE DESAUBRY

JEANNE DESAUBRY

 

Ah, le grand rêve, celui qui fait décoller toute soirée morose. Il n’y a qu’à lancer le sujet, et on est parti pour des heures. « Qu’est-ce que tu ferais, toi, si tu gagnais le gros lot ? ». Les hypocrites disent qu’ils le donneraient à quelques bonnes œuvres, se gardant juste assez pour le tour du monde dont ils ont toujours rêvé… C’est un rêve est universel. C’est donc celui de la mère de Tara, redoutable adolescente de seize ans. Qui regarde son alcoolique de mère, son loser de père, son crétin de frère, avec une affection rageuse. Les planter, les plaquer, partir, faire des études, aller loin, et vivre. Vivre loin de sa ville de péquenauds. Quitte à ramer, à prendre des petits boulots, mais échapper à ça : sa famille, le quotidien misérable, fait  de médiocrité et de renoncement. Les hurlements de la mère de Tara devant le grand tirage du super super super  gros lot de la loterie de l’État de Georgie vont nettement recadrer cette perspective. Trois cent dix-huit millions de dollars, même après impôts, cela laisse de quoi rêver… Mais (facile) le rêve tourne au cauchemar. Shaw, qui passait en ville, en route pour des vacances de naze avec son pote naze, dans sa voiture… naze, est scotché par la nouvelle de cette chance insultante. Et tout le roman bascule. Avec une gentille cruauté, l’auteur plonge ses personnages dans un tourbillon qui s’achemine vers un étrange syndrome de Stockholm. Aimer celui qui vous tourmente, qui vole votre vie de ses mains avides, n’est-ce pas  le meilleur moyen de se protéger de la folie haineuse qui devrait vous emporter ? Et les méchants ne sont-ils pas capables d’étranges comportements proches de la sainteté ? La narration oscille, centrée alternativement sur les différents protagonistes, tous dépeints avec un talent pictural pour les nuances. Le ton est rapide, doté d’un humour noir réjouissant. Devant ces portraits de personnages,mais aussi devant celui d’une société déboussolée qui se cherche sans cesse de nouveaux gourous pour exister, secondée en ça par une télé malade de l’audimat, on se prend à espérer ne jamais gagner davantage qu’un petit lot à la kermesse de l’école !

 

Retrouvez
JEANNE DESAUBRY
sur
jeanne.desaubry.over-blog.com
 

livrenpoche
Chercher geroges dawes green



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar