tarmac blues de Gérard CARRE


Tarmac Blues CARRE613

GERARD CARRE

Tarmac Blues


Aux éditions JIGAL


Visitez leur site

241

Lectures depuis
Le jeudi 27 Mai 2021

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
tarmac blues
sur
Amazone


fleche
fleche

Gérard CARRE




Une lecture de
L A

L A  
Un polar c’est une intrigue, son développement, l’articulation entre les divers éléments qui la nourrissent, la psychologie des personnages qui la portent.
Un polar c’est un style, une syntaxe qui le déploie, des descriptions qui l’habillent, des dialogues où il puisse sa respiration.
Un polar c’est le cocktail de l’intrigue et puis du style, du fond et de la forme, car l’un n’est qu’historiette essorée si l’autre ne lui insuffle vie, car l’une n’est que vains exercices si elle n’est pas au service de l’autre.
L’écrivain n’est pas un créateur ! Ce serait un travailleur de la noblesse et puis du style, de l’imagination et du stylo, un marieur du fond et de la forme, un accoucheur de cet objet hybride que l’on nomme roman et qui parfois met dans le bonheur civil le lecteur avide.
Mais Gérard Carré est bien plus que ce maïeuticien du récit encensé ci-dessus.
Son « Tarmac blues », aux chapitres aussi tranchants qu’un scalpel, à l’écriture aussi acérée qu’un cutter, à la foisonnante galerie de protagonistes aussi nerveux que baroques, aux situations aussi étouffantes que poignantes, aussi violentes que funestes, aussi attendues que surprenantes, ne se cantonne pas à captiver, scotcher, hypnotiser le lecteur. Il lui donne à voir son intrigue, à respirer l’angoisse, la haine, l’humanité et l’inhumanité qui au fil des chapitres, des pages, des phrases, des mots se cristallise et tel un ouragan dévaste chacune et chacun, sans épargner le lecteur.
Et de ce souffle de vie et de morts, d’Éros et thanatos, qui ébranle chaque chapitre, nait un film dont les images se substituent à l’alignement des mots. Et les Léonard, Milovan, Salomé, Leïla, Lucie la Belle fée Gore, Jeanne, Louise… prennent vie par la magie du style, d’un style capable de métamorphoser un texte en métrage !

Que dire de plus de ce « Tarmac blues » ? Certainement pas d’en dévoiler la moindre bride, car se serait étouffer un pur plaisir, celui de la découverte. Que le lecteur sache seulement qu’il est question de narco-trafiquants, de djihadistes, de kidnapping, de clé USB, de fuite, de corruption, etc.
 
livrenpoche
Chercher gérard carré



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar