N'oublie Pas De Te Souvenir CONTRUCCI565

JEAN CONTRUCCI

N'oublie Pas De Te Souvenir


Aux éditions HC EDITIONS


Visitez leur site

75

Lectures depuis
Le mercredi 13 Novembre 2019

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
N'oublie pas de te souvenir

sur
Amazone

fleche
fleche

Jean CONTRUCCI




Une lecture de
RENE BARONE

RENE BARONE

4° de couverture.

Août 1943. Hélène Newman, 26 ans, vient d’être parachutée de nuit au dessus de la France occupée. Sa mission : rejoindre à Marseille le réseau anglais Junkman et ses agents infiltrés pour instruire et armer la résistance locale. Le grand port sous la botte nazie n’a pas de secrets pour elle : cette Anglaise y a passé son enfance ! Hélène est de retour, prête à sacrifier sa vie pour libérer sa ville natale. Face à la Gestapo, alliée à la pègre locale , son rire éclate comme un défi. Entre deux sabotages, le cœur de Julien chavire pour les yeux de la belle espionne.

Mais la guerre sépare ceux qui s’aiment.

Inspirée d’une histoire vraie, ce roman rend hommage à trois héros de l’ombre dont le silence sous la torture a sauvé la vie de leurs camarades français.

 

Il y a parfois dans la vie des coïncidences qu’on croirait sorties de l’imagination fertile d’un auteur de roman. Et pourtant … Il y a 25 ans Jean Contrucci a acheté pour sa fille un petit deux pièces, 8 rue Mérentié à Marseille. Plus tard sa fille a quitté l’appartement et Jean Contrucci l’a repris pour en faire son bureau où il venait écrire ses romans. Quand il est venu s’y installer il a remarqué une plaque commémorative qui avait été apposée entre temps. Elle était dédiée à la mémoire de trois officiers britanniques qui avait été parachutés en France pour y organiser et armer la résistance en Provence. Jean Contrucci, historien de sa ville, auteur de nombreux romans, ne pouvait pas ne pas s’intéresser à cette histoire. Il en a d’abord tiré un récit intitulé 8 rue Mérentié, dédié à la mémoire d’Eliane Sophie Plewman, qu’on peut lire sur son site.

Aujourd’hui Jean Contrucci nous offre une version romancée de cet épisode méconnu de la résistance à Marseille et en Provence où il brosse le portrait d’une Eliane Plewman (Hélène Newman dans le roman) véritable héroïne pour laquelle on devine l’admiration qu’il a eu pour cette femme intrépide et courageuse qui a su résister aux tortures pour ne pas dénoncer les membres de son réseau.

Et autre coïncidence extraordinaire, Jean Contrucci a habité dans l’appartement même où s’était installé le chef du réseau et où il y a été arrêté par la gestapo. Un épisode dramatique que Jean Contrucci, connaissant parfaitement les lieux nous fait revivre avec une force incroyable.

Admirable.



Une autre lecture du

N'oublie Pas De Te Souvenir

de
L A

L A
Jean Contrucci, amoureux de Marseille dont il explore l’Histoire (1), avait rédigé un court récit intitulé « 8 rue Mérentié » (2) où il retraçait le parcours d’Eliane Sophie Plewman (3), agent britannique, parachutée dans la nuit du 13 au 14 août 1943 non loin de Marseille afin d’y organiser la résistance locale.
« 8 rue Mérentié » : récit historique qui rendait hommage à cette combattante dont on peut dire :
« Vous n'avez réclamé ni gloire ni les larmes
Ni l'orgue ni la prière aux agonisants »
Avec ce roman, Jean Contrucci reprend l’Histoire héroïque de ces vies d’agent anglais qui dans l’ombre ont combattu la soldatesque nazie et que le roman national s’est employé à gommer des mémoires, accréditant la légende d’une France qui se serait libérée « par son peuple, avec l’appui et le concours de la France tout entière » (4), occultant ainsi la France de la collaboration.

Empruntant le sentier balisé par l’Histoire sa plume fluide d’écrivain ressuscite au travers de cette fiction, en tous points fidèles aux faits, l'ambiance de Marseille sous l'Occupation et, par une adroite et tendre accumulation de témoignages des « proches » d'Hélène, donne vie à ces combattants qu’il convient de ne pas oublier de se souvenir.

« N’oublie pas de te souvenir » : une fiction historique où fourmille la vie des femmes et des hommes qui ont fait l’Histoire.
« N’oublie pas de te souvenir » : un émouvant hommage à la mémoire de ces combattants signé Jean Contrucci.


1- http://jeancontrucci.free.fr/html/revue_de_presse.html

2- Avec la collaboration de Jacques VIRBEL
Lire : http://jeancontrucci.free.fr/html/8_rue_merentie.html

3- https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89liane_Plewman

4- Charles de Gaule 25 août 1944
 

livrenpoche
Chercher jean contrucci



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar