Double Piège COBEN464

HARLAN COBEN

Double Piège


Aux éditions BELFOND


Visitez leur site

525

Lectures depuis
Le mercredi 1 Novembre 2017

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Double piège

sur
Amazone

fleche
fleche

Harlan COBEN




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Maya Stern est new-yorkaise. Elle a été militaire dans l’Armée de l’Air, pilotant des avions et des hélicos. Elle a participé à des missions sur des zones de guerre. L’une d’elles s’est mal terminée, un dérapage qui a été publiquement relayé par le site internet d’un lanceur d’alertes, Corey La Vigie. Obligée de quitter l’Armée, Maya donne aujourd’hui des cours de pilotage. Passionnée d’armes à feu, elle reste une tireuse d’élite. Maya est toujours en contact avec d’anciens militaires, dont son ami Shane. Elle s’est mariée avec Joe Burkett, fils d’une famille fortunée de la côte Est américaine. Ils ont une fille de deux ans, Lily. Bien que d’une classe sociale plus modeste, Maya s’entend correctement avec sa belle-mère Judith et avec le frère et la sœur de Joe. Isabella, nounou qui s’occupe de Lily en l’absence de Maya, est elle-même une employée de la famille Burkett.

Joe et son épouse ont été agressés par deux hommes à Central Park. Joe a été abattu par l’un d’eux. C’est le policier Kierce qui poursuit l’enquête, plutôt bienveillant envers Maya. Toutefois, ce meurtre intervient quelques mois seulement après un crime qui l’a touchée de près. Sa sœur Claire a été assassinée, sans qu’on ait identifié le criminel. Maya est très proche de sa nièce et de son neveu, volontiers protectrice. Mais une certaine tension s’est développée entre Maya et son beau-frère Eddie, ce dernier ne tenant pas à ce qu’elle "remplace" Claire auprès de leur foyer. Grâce à une caméra de surveillance cachée chez elle, Maya s’aperçoit qu’un homme vient jouer avec Lily. C’est bien son défunt mari Joe. Elle questionne Isabella mais, sans rien avouer, la nounou réagit avec force, emportant la preuve vidéo du passage de Joe à leur domicile. Maya informe quand même Kierce.

Justement, le policier tient deux suspects pour le meurtre de Joe. Maya en reconnaît un, même si son témoignage n’a qu’une valeur relative. Il semble que l’arme utilisée pour le meurtre de Joe est la même qui servit à tuer Claire. Bien sûr, Maya savait que sa sœur et Joe collaboraient professionnellement, mais elle s’était peu intéressée à leur activité. Si Claire possédait un second téléphone portable, n’était-ce pas pour contacter un amant ? Même son mari Eddie pouvait avoir des doutes à ce sujet, mais il reste froid. L’ouverture du testament de Joe en présence de Maya et de la famille Burkett est reporté. Bizarre, car il semble manquer l’indispensable certificat de décès de Joe. Il est vrai que, à cause des circonstances, Maya n’a même pas vu le corps de son défunt mari. Déjà traumatisée depuis les combats dans l’Armée, la jeune femme espère ne pas devenir paranoïaque.

Pourtant, elle apprend que le policier Kierce est peut-être corrompu, au service de Judith Burkett et de sa famille. Là encore, pas de preuve réelle. Par le second téléphone secret de Claire, Maya déniche une piste. Il s’agit d’un club de strip-tease, où elle se rend bientôt. Elle y fait finalement la connaissance du prudent Corey La Vigie, celui qui causa son éviction de l’Armée. En effet, le lanceur d’alertes avait de bonnes raisons d’être en relation avec Claire. Une autre éventuelle piste se dessine, celle d’un détective privé qui aurait été employé par les Burkett. Le plus sûr pour Maya, c’est de compter sur son ami militaire Shane. Elle ne devrait pas négliger le soutien de son beau-frère Eddie, non plus. Pour dévoiler toute la vérité, Maya va devoir se montrer extrême…

(Extrait) “Elle qui gardait la tête froide en pleine bataille, qui était capable de chercher refuge en son for intérieur pour conserver son calme et ne pas se retrouver paralysée par l’afflux d’adrénaline, fit appel à ses ressources habituelles. La tenue familière – blue-jean et surtout chemise vert forêt – aurait dû la préparer à cette possibilité… ou plutôt impossibilité. C’est pourquoi aucun son ne lui échappa.

La chape de plomb qui pesait sur sa poitrine lui bloquait la respiration. Son sang s’était figé dans ses veines. Ses lèvres tremblaient. Là, sur l’écran de son ordinateur, Maya voyait Lily grimper sur les genoux de son défunt mari.”

Auteur chevronné, Harlan Coben connaît tous les ingrédients qui font un bon thriller. Son savoir-faire est indiscutable pour ce qui est d’agencer une solide histoire. Parfois, il s’est basé sur des suspenses plutôt conventionnels, construits plus simplement, au potentiel intéressant mais au tempo narratif un peu moins vivant. Avec “Double piège”, Coben se montre très inspiré, renouant avec ses intrigues les plus énigmatiques et retrouvant un rythme idéal. Le "retour" de Joe, supposé mort sous les yeux de son épouse Maya, est l’élément déclencheur du mystère. D’autant que ça implique de s’interroger sur la nounou et sur les Burkett, la belle-famille qui l’emploie. Ce qui fait ressurgir un autre crime non-élucidé, le meurtre de la sœur de Maya. Et sans doute une autre affaire de disparition, plus ancienne, mais que l’on ne chercha pas à éclaircir.

L’ambiance criminelle étant donc bien assurée, c’est en soignant le contexte que l’auteur va nous convaincre. Celui-ci tourne autour de Maya. Elle n’est pas la banale mère d’une enfant de deux ans, veuve éplorée confinée dans son chagrin, tourmentée par le double crime qui l’a privée de sa sœur puis de son propre époux. Non, Maya est une guerrière, une femme qui a côtoyé la mort lors d’opérations militaires. C’est une personne qui n’a pas peur des armes à feu, cent pour cent Américaine dans son état d’esprit quant à l’auto-défense. Elle possède un caractère offensif, même si elle a l’intelligence de comprendre qu’elle est au centre d’une situation qui la dépasse. Une femme forte mentalement, malgré les troubles causés par son expérience passée au combat. Et probablement est-elle moins seule qu’elle l’imagine dans sa quête de réponses.

Notons la présence – et l’importance pour le sujet exploité – d’un "lanceur d'alerte". Si ces personnages visent la transparence pour traquer les dysfonctionnements de notre époque, leur rôle peut apparaître ambigu. D’un autre côté, la surabondance d’armes en circulation aux États-Unis ne l’est pas moins. Ce qui implicitement crée une sorte de point d’équilibre entre Corey La Vigie et Maya. Reste pour eux à affronter l’adversaire, l’héroïne devant s’avérer plus intrépide que jamais. Thriller authentique et captivant, “Double piège” est un roman parfaitement réussi et diablement excitant à lire.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
harlan coben



A Découvert

À Quelques Secondes Près

Insomnie En Noir

Intimidation

Par Accident

Six Ans Déjà

Tu Me Manques

livrenpoche
Chercher harlan coben



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar