Sœur Angèle Et Les Roses De Noël CATALAN319

HENRI CATALAN

Sœur Angèle Et Les Roses De Noël


Aux éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS ELYSEES

542

Lectures depuis
Le lundi 5 Janvier 2015

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Sœur angèle et les roses de noël

sur
Amazone

fleche
fleche

Henri CATALAN




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Imprimé le 20 février 1954. 260 pages.

Les lettres anonymes ne sont pas adressées au Père Noël !

Ma commère, il vous faut purger avec quatre grains d'ellébore (La Fontaine - Le Lièvre et la Tortue)

Dans le train qui l'amène de Toulouse à Saint-Pied, non loin de Carcassonne, Sœur Angèle est dévisagée par son voisin, un bel homme qui aussitôt entame son repas, pain, saucisses et bouteille de vin rouge. Il la reconnait, c'est la fille du Marquis Hersent d'Erigny, surnommé le Marquis Rouge. Il est vrai qu'avec ses yeux dorés, sa peau très blanche criblée de taches de rousseur, Sœur Angèle ressemble fortement à son défunt père.

Sœur Angèle a été mutée afin de remplacer la mère supérieure de la maison de retraite de Saint-Pied, mais son interlocuteur qui est maréchal-ferrant et maire de la commune l'avait deviné. Il est vrai que plus que son physique, c'est la vêture de la religieuse qui l'a mis sur la voie. Avec sa robe bleue ardoise et de sa cornette des Sœurs de la Charité, elle ne passe pas inaperçue. Complètent sa panoplie, un parapluie et un grand cabas qui ne la quittent jamais.

Le maire n'a pas sa langue dans sa poche et il lui narre ce qui bouleverse le village, une affaire dont se sont emparés les journaux, toujours à l'affût de détails croustillants. Depuis une quinzaine de jours, des habitants de Saint-Pied reçoivent des lettres anonymes accompagnées de fleurs d'hellébores, ou roses de Noël, séchées. Parmi ces victimes, la concierge de la maison de retraite. La missive l'accuse d'avoir eu sa fille avec un gros propriétaire, lequel en décédant, naturellement, l'aurait couchée sur son testament. Ce qui ne perturbe pas plus que cela son mari jardinier de l'établissement. Et c'est ainsi que la belle jeune fille est devenue une riche héritière convoitée, notamment par deux jeunes de la région. L'un est apprenti boulanger tandis que l'autre travaille comme secrétaire de l'industriel local. Les différents destinataires de lettre anonymes sont également accusés de coups de canifs dans les contrats de mariage et autres gentillesses.

Le commissaire Ribeire de Carcassonne, un lieutenant de gendarmerie, l'inspecteur principal Hermancourt, qui a déjà participé à quelques enquêtes en compagnie de Sœur Angèle, et un inspecteur des Postes spécialiste des lettres anonymes, sont préposés à l'enquête, mais les deux derniers intervenants ne feront que de la figuration.

Sœur Angèle, visite ses pensionnaires puis se rend chez le curé du village, un homme simple qui entraîne l'équipe de rugby. Il est ami avec un braconnier qui lui fournit le vin de messe, conseiller municipal, émargeant au parti communiste et correspondant de l'Humanité. Il est vrai qu'ils se sont connus durant la Déportation. L'industriel à la tête d'une fabrique de biscuits, dirige également la chorale du village, la Cécilia. Entre les deux hommes, s'est établie une guerre froide et chacun d'eux possède ses partisans.

- Depuis longtemps, une sorte d'animosité existe entre le président de l'union paroissiale, M. Durand-Fargette, et le curé!

- Mais je croyais que M. Durand-Fargette était un catholique militant !

- Justement, trop militant. De plus, les partisans du curé - car le village est partagé en deux clans : celui du curé et celui de l'industriel - accusent ce dernier d'avoir plus d'hypocrisie que de piété véritable. Par contre, les partisans de M. Durand-Fargette prétendent que le curé est anticlérical.

C'est dans cette ambiance que Sœur Angèle rencontre les divers personnages, de même que des cousins, le comte et la comtesse de La Rochetaillée qui ont perdue leur fille de nombreuses années auparavant lors d'un voyage. Malgré ses malheurs, la comtesse arbore un visage souriant, cachant peut-être sa détresse sous un masque d'amabilité. Leur gouvernante, qui sert de chauffeur, est l'antithèse de cette brave personne. Acariâtre, elle n'attire guère la sympathie.

Sœur Angèle sillonne les environs, sur son vélomoteur, toujours accompagnée de son cabas et de son parapluie. Elle aide également le curé à installer sa crèche, car Noël approche. Les lettres continuent d'arriver dans les boîtes, mais un certain jour celle destinée à l'épicière est postée du village même. Une première. De plus ce poulet serait plutôt aimable envers cette personne au physique ingrat, ce qui change des habitudes. Une surveillance nocturne est organisée, mais les esprits sont chauds, malgré la neige qui commence à tomber.

Contrairement à ce que l'on pourrait craindre, il n'y a pas de prosélytisme dans ce roman. Parfois même des échanges musclés entre les différentes parties se déroulent, lors notamment lors d'un match de football - eh oui, l'auteur a changé négligemment le sport pratiqué quoique lorsqu'un joueur marque, il ne s'agit pas d'un but mais d'un essai - les interprètes de la chorale Cécilia jetant la perturbation pendant le déroulement de cette manifestation sportive. Ce roman a été publié en 1954, et les intégristes existaient déjà.

Evidemment on ne peut s'empêcher de penser à Don Camillo, personnage de fiction créé par Giovanni Guareschi en 1948 et immortalisé au cinéma par Fernandel dès 1952. A la différence près que dans ce roman, curé et communiste vivent en bonne intelligence. Les tracasseries proviennent surtout de la part de l'industriel qui se déclare plus catholique que le curé. On peut également penser à Père et maire, la série télévisée créée par Christian Rauth et Daniel Rialet en 2001, soit cinquante ans après ce roman, dont les deux protagonistes sont le maire du village et le curé, amis depuis toujours mais dont les idées diffèrent. Et on pense aussi à Sœur Thérèse.com, incarnée par Dominique Lavanant, ancienne policière devenue religieuse, mais souvent amenée à apporter ses connaissances à son ancien mari joué par Martin Lamotte.

Sœur Angèle est une aimable série, légèrement parodique du roman policier, un peu ancrée dans son époque, mais qui se lit avec plaisir.

La série Sœur Angèle a été publiée sous le patronage du Masque et comporte 12 volumes édités entre 1952 (Le cas de sœur Angèle) et 1959 (Sœur Angèle et le redresseur de torts).

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/
 

livrenpoche
Chercher henri catalan



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar