Billy Quick S’évade… BOB726

BOBBY BOB

Billy Quick S’évade…


Aux éditions FERENCZI

1075

Lectures depuis
Le jeudi 22 Janvier 2021

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
billy quick s’évade…
sur
Amazone


fleche
fleche

Bobby BOB




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE  

Mon Roman policier N°36. Editions J. Ferenczi et fils. Parution 4e trimestre 1946. 32 pages.

Pour la bonne cause !

Lorsque John Garnett apprend que son ancien condisciple d’école, William Foxter, vient d’être nommé chancelier de l’Echiquier, ministre de la Justice, à Londres, il est fort content pour lui.

John Garnett n’a pas suivi la même ascension puisqu’il n’est que le directeur de la prison de Princetown, mais il n’est pas jaloux. Ce n’est pas dans son tempérament. Il a assez à gérer ses pensionnaires dont un fameux Billy Quick qui a demandé un entretien. L’homme est un fantaisiste, qui ne doute de rien. Il souhaite obtenir un congé de trois jours, jurant qu’au bout de ce délai il réintégrera sa cellule. Permission refusée bien évidemment.

A peine Billy Quick sorti du bureau du directeur de l’établissement pénitentiaire, le téléphone sonne. Il s’agit du ministre de la Justice qui demande à parler à John Garnett. Cela tombe bien puisque c’est lui qui répond.

Le ministre lui indique qu’il lui faut surveiller particulièrement Billy Quick qui serait impliqué dans une affaire importante. Mais c’est Secret d’état. Quelques jours plus tard, il le rappelle pour lui indiquer que ne pouvant se déplacer personnellement, il envoie une voiture. Billy Quick doit lui être amené et le directeur doit choisir quatre gardiens en lesquels il a toute confiance pour le convoyer.

John Garnett exécute avec diligence les directives et Billy Quick part pour Londres. Mais il n’arrivera jamais dans la capitale, car son évasion était soigneusement préparée. Le chauffeur était de connivence et les gardiens sont rapidement mis hors course grâce à une boulette de verre contenant du soporifique.

Avec l’aide de quelques complices Billy Quick dérobe dans un wagon immobilisé en pleine campagne un caisson contenant du radium, le substituant par un autre inoffensif. Puis il rentre à la prison comme si de rien n’était.

Le lecteur pense sans coup férir que Billy Quick se conduit tel un nouvel Arsène Lupin, car il possède à son actif quelques vols commis auprès d’indélicats personnages. Il les dépouille de leur argent et de leurs objets précieux mais pas pour s’enrichir personnellement. Son but, le lecteur l’apprendra à la fin de cette histoire, donc ne dévoilerons pas ses motivations.

Un roman plaisant à lire écrit par Jean Marie Hippolyte Léon Le Covec de Kérivallan, de son nom complet, plus connu sous le pseudonyme de Jean Kéry.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/
 
livrenpoche
Chercher bobby bob



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar