Quelqu’un D’autre BENACQUISTA721

TONINO BENACQUISTA

Quelqu’un D’autre


Aux éditions GALLIMARD


Visitez leur site

35

Lectures depuis
Le jeudi 13 Novembre 2020

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
quelqu’un d’autre
sur
Amazone


fleche
fleche

Tonino BENACQUISTA




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Collection Blanche. Editions Gallimard. Parution janvier 2002. 280 pages.

ISBN : 9782070763962

Réédition Folio. Parution 1er mai 2003. 378 pages.

Qui de nous n’a jamais eu envie d’être quelqu’un d’autre ?

Après une partie de tennis pour retrouver des sensations ou simplement passer le temps, Thierry Blin et Nicolas Gredzinski, qui ne s’étaient jamais vus, décident de mieux faire connaissance autour d’un verre dans un bar. Ils papotent de tennis et d’anciennes gloires, et au cours de la conversation, alors que Nicolas évoque son apprentissage pianistique, il avoue qu’après avoir joué un morceau appris par cœur, le Clair de lune de Debussy, avec comme récompense les bravos et les sourires d’une poignée de jeunes filles, il avait eu l’impression d’être quelqu’un d’autre.

Ils se prennent au jeu. Et s’ils devenaient quelqu’un d’autre ? Rendez-vous est pris dans trois ans, même lieu, même heure. Un peu comme dans la chanson de Patrick Bruel, Place des grands hommes. Un défi lancé après absorption de moult verres de vodka glacée. Pour Nicolas, c’est une première, lui qui ne boit jamais.

Nous suivons alors, au cours des chapitres suivants, le parcours des deux hommes en alternance.

Thierry Blin est encadreur dans une échoppe non loin du métro Pernety dans la quatorzième arrondissement parisien, et vit depuis quelques années avec Nadine. Peu à peu il va se transformer moralement et physiquement, va brader son atelier, résilier son abonnement au cours de tennis alors qu’il n’était inscrit que depuis son match contre Nicolas, et se faire embaucher comme stagiaire dans une officine de détective privé, sous une nouvelle identité. Ce qui a pour conséquence de déboussoler Nadine qui va voir ailleurs par dépit.

Nicolas travaille dans un grand groupe aux diverses activités, La Parena, dont le siège est à la Défense. Il est l’assistant du directeur d’un service de publicité. Son initiation à la vodka laisse des traces dans sa tête et dans son estomac et peu à peu il devient addictif à l’alcool. Vodka, bière et autres liquides qui l’emmènent sur les chemins tortueux d’une indépendance vis-à-vis de son boss et de ses collègues.

Afin de cacher sa propension à se rafraîchir les papilles dès potron-minet, il imagine un cache représentant une marque de soda pour enrober ses canettes de bière au bureau. Car cela commence à jaser dans les couloirs. Et le soir dans un bar il fait la connaissance d’une jolie fille secrète prénommée Loraine. Il n’aura pas Loraine, ni l’Alsace d’ailleurs, le premier soir, ni les autres, une proposition édictée sous l’influence de l’alcool, mais il la reverra par la suite, se contentant de parler et d’échanger avec elle, sans savoir qui elle est exactement. C’est une femme secrète qui possède néanmoins de fortes connaissances œnologiques. Il consigne dans un petit carnet ses pensées du soir ou de la nuit qui consistent la plupart du temps en aphorismes.

Ce parcours atypique de deux personnages totalement différents est presque un parcours initiatique dans lequel les deux protagonistes vont vivre des épisodes dans lesquels ils n’auraient jamais pensés se sentir impliqués dans leur petite vie étriquée, ou presque. Ils se révèlent à eux-mêmes, se haussent dans la hiérarchie, même Nicolas qui, malgré son addiction à l’alcool, trouve des ressources insoupçonnées pour devenir inventeur d’un gadget qui fera fureur.

L’auteur se cache derrière les lignes, entre les pages, comme s’il voulait devenir quelqu’un d’autre en traversant le miroir du texte. En effet, on retrouve dans certains personnages la vie d’avant de Tonino Benacquista, avant qu’il connaisse le succès à travers ses romans, noirs et policiers publiés à la Série Noire ou chez Rivages : l’encadreur qui nous ramène à son métier d’accrocheur de tableaux comme dans Trois carrés rouges sur fond noir, l’opportuniste qui s’invite dans une réception à laquelle il n’était pas invité, le pique-assiette que fut l’auteur dans une vie et décrit dans Les Morsures de l’aube, l’Italie bien entendu, pays d’origine de sa famille composée d’émigrés provenant de la province de Frosinone.

On devrait interdire l’alcool aux angoissés, ce sont des proies faciles : ils ont la faiblesse de croire, l’espace d’un soir, qu’ils ont droit à leur part de bonheur.

Plus on marche sur la tête des faibles, plus on est enclin à lécher les bottes des forts.

Bardane a fait le choix d’être arrogant, c’est celui des médiocres.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/

Autres titres de
tonino benacquista



Épinglé Comme Une Pin-up Dans Un Placard De G.i.

La Commedia Des Ratés

La Maldonne Des Sleepings

Les Morsures De L’aube

Trois Carrés Rouges Sur Fond Noir

livrenpoche
Chercher tonino benacquista



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar