Légitime Défense BURKE334

JAMES LEE BURKE

Légitime Défense


Aux éditions EDITIONS GERARD DE VILLIERS


Visitez leur site

989

Lectures depuis
Le vendredi 27 Decembre 2013

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Légitime défense

sur
Amazone

fleche
fleche

James lee BURKE




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

The Neon Rain - 1987. Traduction de Joëlle Girardin

Bon anniversaire à James Lee Burke né le 5 décembre 1936.

Si New-York, la Californie et la Floride se taillent la part du lion comme lieux de prédilection des auteurs de romans noirs et policiers américains, la Louisiane, et plus particulièrement la Nouvelle-Orléans, épisodiquement revient à l'honneur.

Ainsi Charlie Wells, Georges Ogan, Brett Halliday, Sam Ross et Bill Pronzini ont situé l'action d'au moins un de leurs romans dans cet état. De même certains auteurs français tels Jacques Sadoul et Henri Marchal ont choisi la Louisiane comme cadre privilégié de leurs ouvrages. Pourquoi cette fascination ? Le Jazz bien sûr qui exerce un attrait non négligeable et fournit une ambiance particulière, mais aussi l'arrière-pays avec ses bayous, ses marigots, atmosphère qui aliment un côté exotique parfois doublé d'une pointe de fantastique. Enfin, la culture française y est encore très vivace, et bon nombre de lieux ont une dénomination bien de chez nous.

D'ailleurs c'est bien dans ces bayous que commence réellement Légitime défense de James Lee Burke, lorsque Dave Robicheaux, policier de son état, découvre le cadavre d'une jeune noire. Un meurtre maquillé en overdose. Mais si Robicheaux n'y pense plus guère, d'autres se chargent de le lui rappeler, le croyant attelé à l'enquête ou au moins s'y intéressant. Des truands veulent sa peau tandis que le FBI suppose, à tort, qu'il est plus impliqué dans cette affaire qu'il y paraît. Une enquête qu'il va mener, coûte que coûte, surtout lorsqu'il sera démissionné de sa fonction de policier.

Une enquête qui lui fera non seulement côtoyer des truands haut de gamme mais également des huiles de la politique, des huiles gouvernementales puisqu'il semble bien que les Nicaraguayens soient impliqués et jouent un rôle dans cette histoire alambiquée, tarabiscotée, parfois un peu confuse. Ce qui n'empêche pas le roman d'être passionnant de bout en bout.

Ce roman, le premier de James Lee Burke traduit en France, a été réédité dans la collection Rivages Thrillers en 1996 dans une version intégrale signée Freddy Michalsky sous le titre Pluie de néon. Cette version comporte 288 pages, mais il faudrait posséder les deux volumes afin de comparer quelles furent les coupes opérées, car selon la police de caractère et la mise en page, entre 256 pages et 288 il n'y a guère de différence si ces deux critères ne sont pas identiques. Mais cela explique aussi peut-être, si les coupes ont été malencontreuses, que ce roman provoque ce sentiment de confusion à la lecture.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/

Autres titres de
james lee burke



Bitterroot

La Nuit La Plus Longue

Swan Peak

livrenpoche
Chercher james lee burke



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar