Quartier Rouge BUCHHOLZ476

SIMONE BUCHHOLZ

Quartier Rouge


Aux éditions BLACK PIRANHA


Visitez leur site

503

Lectures depuis
Le vendredi 6 Novembre 2015

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Quartier rouge

sur
Amazone

fleche
fleche

Simone BUCHHOLZ




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Chastity Riley est procureur à Hambourg, au nord de l'Allemagne. Elle apprécie le quartier animé de Sankt Pauli où elle vit, près du port. Elle est la fille d'une mère allemande volage partie s'installer aux États-Unis, dans le Wisconsin. Son père américain l'éleva seul du côté de Francfort. Il se suicida quand elle eut juste vingt ans. Il repose à Belhaven, en Caroline du Nord (États-Unis) auprès de sa famille. Chastity préféra son pays natal, et Hambourg. Elle n'a qu'une seule amie, la brune Carla, qui tient un bar. Ensemble, elles assistent aux match de l'équipe de foot de Sankt Pauli (3e division) qui compte beaucoup de supporters. Grande fumeuse, buvant sec, sujette à des vertiges, Chastity reste volontiers célibataire.

Non sans des rapports sexuels épisodiques et torrides avec (Henri) Klatsche. Ce jeune et séduisant voisin est un ex-repris de justice, reconverti dans la serrurerie. Au bar de Clara, Chastity côtoie depuis peu le distingué Zandvoort. Assez agréable, peut-être envahissant pour elle. Chastity pense qu'il remplacerait avantageusement l'amant de Clara, Fernando, avec qui son amie a eu des problèmes. Mais Clara choisit un Écossais pour nouvel amant. À la Kripo, la police criminelle, Chastity éprouve de l'affection pour le commissaire Faller. Marié et plus âgé, il se montre paternel avec elle. Elle fait aussi confiance à l'inspecteur Calabretta, d'origine italienne, professionnel solide. Assistante du légiste, Betty Kirschtein lui semble posséder un caractère volontaire, qui en ferait une possible amie pour Chastity.

Le cadavre d'une jeune femme nue coiffée d'une perruque de fête est découvert sur les rives de l'Elbe, près du port d'Hambourg. Elle a été scalpée, après avoir été endormie au phénobarbital à haute dose. Cette inconnue âgée d'environ vingt-cinq ans n'a pas subi de relation sexuelle. Grâce à Klatsche, Chastity a rendez-vous avec un petit mac de Sankt Pauli, Basso. Mais ils le retrouvent massacré chez lui. Avec ou sans lien vis-à-vis de cette affaire, car il était mêlé à divers traficotages. Selon des contacts chez les prostituées, la victime était plutôt strip-teaseuse dans l'un des clubs du quartier chaud du Diez. En effet, finalement identifiée, cette Margarete y était employée. Le commissaire Faller suit une autre piste : Siggi Poings-de-Fer, ex-caïd de ce secteur, peut-être pas si "rangé".

La deuxième victime découverte au bord de l'Elbe par un pêcheur à la ligne est une jeune femme de dix-neuf ans, Henriette Auer. Même barbiturique et même mode opératoire que dans le cas précédent. Elle aussi était danseuse au club l'Acapulco, ce que ne nie pas le patron de l'établissement. Klatsche avise son amie Chastity des rumeurs qui commencent à circuler dans Sankt Pauli. Tout ce dont la police est sûre, c'est que les victimes ont suivi sans méfiance leur assassin. C'est Chastity elle-même qui trouve le troisième cadavre, en se promenant sur une plage de l'Elbe. Strangulation, victime scalpée et perruque, une fois encore. Peut-être que des traces de pneus sur la plage offriront un indice utile.

Les journaux de Hambourg mettent la pression sur la Kripo. Les flics ne restent nullement inactifs : ils surveillent discrètement l'Acapulco, dont les danseuses servent d'appâts. Ils identifient presque à coup sûr le propriétaire du véhicule. Et découvrent les raisons de la mort du petit truand Basso. Certes, l'assassin des filles sera arrêté. Ce ne sera pas sans conséquences dangereuses pour Chastity et le commissaire Faller…

Un excellent roman policier se démarque principalement grâce à deux éléments, la qualité de son intrigue criminelle et la capacité de restituer un ambiance singulière, authentique. Sur ce point, aucun doute : nous voilà plongés dans le district de Sankt Pauli à Hambourg, sous la grisaille qu'illuminent les néons, avec l'Elbe et les infrastructures du port. C'est l'auteure qui en parle le mieux : “Quelque part derrière les nuages, les étoiles brillent dans le ciel et un agréable sentiment de bien-être me gagne : ici, je suis chez moi. Dans ce petit quartier miteux, avec ses pavés esquintés, ses immeubles sombres, ses guirlandes lumineuses, ses joies et ses peines, ses histoires dérisoires mais sympathiques, son éternel crachin.”

Elle dessine encore d'autres moments : “C'est vendredi soir, et le quartier rouge brille de mille feux. Les rues se remplissent… Le week-end, le public du Kiez est incroyablement varié. Parfois, j'aimerais que le quartier redevienne comme il était il y a cinquante ans, lorsque personne n'osait y mettre les pieds...” Une vraie déclaration d'amour au quartier.

Quant à l'aspect criminel de cette histoire, c'est également du costaud. Pas seulement parce que des meurtres de prostituées, ça apparaît réaliste : quantité de faits-divers ont relaté ce genre de crimes. Le modus operandi est fatalement celui d'un tueur en série, aux sombres motivations. Surtout, on retient l'imbrication entre le métier et la vie privée, chez la procureure Chastity Riley et dans son entourage (on suit aussi les amours agités de son amie Carla).

Entre Klatsche, plus jeune qu'elle, et le protecteur commissaire Faller, trop âgé pour être son amant, Chastity se cherche quelque peu. Elle n'est pas insensible au charisme de l'inspecteur Calabretta, non plus. Ce qui n'empêche pas la jeune femme d'être intrépide dans son boulot. Une héroïne idéale, à laquelle on s'attache très vite. Un suspense énigmatique et percutant, addictif. On espère que les quatre autres polars de cette série seront prochainement traduits en français, car celui-ci est impeccable.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com
 

livrenpoche
Chercher simone buchholz



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar