R&b Blitz BRUEN102

KEN BRUEN

R&b Blitz


Aux éditions SERIE NOIRE


Visitez leur site

1450

Lectures depuis
Le lundi 1 Juillet 2008

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
R&b blitz

sur
Amazone

fleche
fleche

Ken BRUEN





Warning: mysqli_query(): (21000/1242): Subquery returns more than 1 row in /home/rayonpolar/www/Fct_generale.php on line 728

Une lecture de
FRANCOIS BRAUD

FRANCOIS BRAUD

Le marteau s’abattit une nouvelle fois (page 268)

 

L’Irlandais Ken Bruen mène de front deux séries (sans compter ses premiers romans publiés chez Fayard Noir): celle de Jack Taylor, ancien flic alcoolique devenu privé à Galway (Irlande) et celle de R&B, Roberts and Brant, flics plutôt plus que moins ripous de Londres : (Les rumeurs selon lesquelles Brant se faisait justice lui-même, acceptait pots-de-vin, posait des micros dans le bureau du super, fricotait avec la femme de Roberts, avait perdu un suspect à Heathrow, le coup de poignard presque mortel qu’il avait reçu dans le dos. Il [Porter] demanda : – Es-tu aussi noir qu’on le dit ? Il crut d’abord que Brant n’avait pas entendu ; il était sur le point de répéter sa question quand les yeux de son interlocuteur plongèrent dans les siens et qu’il demanda : – Es-tu aussi pédé qu’on le dit ? p.69-70).

Cet opus est le quatrième de la série des R&B.

Et cela ne va pas fort pour Brant qui doit consulter un psy suite à ses accès de violence et guère mieux pour Roberts dont la femme est morte et qui sombre dans l’alcool. Il font partie d’une équipe rock and roll : Porter Nash, flic homo bobo, Falls, fliquette black amoureuse d’un skinheads, McDonald, flic lèche-bottes et souffre-douleur de Brant…

Ils se retrouvent confrontés dans Blitz à Blitz, un serial killer qui tue ses victimes à coup de marteau (– On a déjà un problème, un putain de psychopathe tue des fonctionnaires de police et il ne fait que commencer. p.69-70). Et comme toujours, l’enquête foire souvent. Du moins sa résolution doit plus au hasard, à la chance qu’à l’investigation…

Chez Bruen, ce sont ces listes qui ravissent le lecteur (Dans les asiles où il avait débuté, il bénéficiait du soutien des :

Aides soignants musclés

Liens

Camisoles de force .page 14

Ou

Plus que jamais, avec la complicité du super, il [Mc Donald] espérait griller :

Brant

Roberts

Falls

L’ Office du tourisme écossais. Page 21).

Chez Bruen, ce sont ces exergues qui ravissent le lecteur : (L’évolution d’un personnage n’existe pas. Il y a un personnage et il y a une évolution. Je ne sais pas où ils se rejoignent. Au début du film, un type hait les Noirs et, à la fin, il saute une Noire ; c’est l’évolution de son personnage. Bon, merci beaucoup. Est-ce que j’ai vraiment passé toute ma vie d’adulte à apprendre ça ? Smoking in Bed, Conversations avec Bruce Robinson, Édité par Alistair Owen, page 119).

Chez Bruen, c’est son humour et son cynisme qui ravissent le lecteur. La femme de Roberts est morte, incinérée et tient maintenant dans une urne : (Ils se bourrèrent sérieusement la gueule dans un pub fréquenté par le personnel et les patients de l’hôpital psychiatrique Maudsley, qui portait autrefois le nom infâme de Bedlam. À un moment donné, pendant le soirée, ils perdirent l’urne. Un patient la piqua. De toute façon, Mme Roberts appartenait au passé, pages 34 et 35).

Lire Bruen, c’est prendre une cuite sans que, le lendemain matin, vous vous réveillez avec les bisons qui broutent sous votre crâne…

 

François Braud, Mes dix polars de l’année 2007, tome 1

Autres titres de
ken bruen



Brooklyn Requiem

Calibre

En Ce Sanctuaire

Le Démon

Le Martyre Des Magdalènes

London Boulevard

R&b, Le Mutant Apprivoisé

Sur Ta Tombe

Tower

livrenpoche
Chercher ken bruen



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar