Le Chat Qui Cassait La Baraque BRAUN590

LILIAN JACKSON BRAUN

Le Chat Qui Cassait La Baraque


Aux éditions 10/18


Visitez leur site

515

Lectures depuis
Le jeudi 28 Septembre 2017

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Le chat qui cassait la baraque

sur
Amazone

fleche
fleche

Lilian jackson BRAUN




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

The Cat Who Brought Down the House. 2003. Traduction de Marie-Louise Navarro. Collection Grands Détectives N°3536. Parution le 5 juin 2003. 256 pages. 7,10€.

Tout le contraire de moi !

Jim Qwilleran, journaliste et chroniqueur, vit à la frontière des Etats-Unis et du Canada dans une grange rénovée en compagnie de ses deux chats, Koko et Yom-Yom.

Une vie paisible émaillée parfois de petits faits-divers dont il tire partir pour écrire ses papiers dans le journal local. C’est ainsi que l’annonce du retour au pays de Thelma Tackeray, riche octogénaire installée depuis des décennies à Hollywood, est précédée d’une réputation de star. Or personne ne connaît Thelma Tackeray. S’agirait-il d’une farce comme souvent les journalistes s’en font entre eux ?

Après enquête, il découvre que Thelma existe bien mais qu’elle tenait un restaurant fort prisé en Californie et qu’elle a décidé de finir ses jours au pays natal, accompagnée de sa secrétaire, de ses cinq perroquets et d’un neveu dispendieux, joueur et touche-à-tout incapable.

Qwilleran apprend que les perroquets de Thelma ont été enlevés puis échangés contre une forte rançon composée de bijoux. Un témoin aurait vu un camion de déménagement et une camionnette garés dans un endroit désert et deux hommes se livrer à un étrange ballet d’imposants cartons. Peu après le conducteur d’une camionnette est retrouvé mort au volant de son véhicule. Thelma veut aménager l’ancien cinéma désaffecté en salle de spectacles mais le neveu s’arrange pour tirer profit de cette installation.

On ne peut pas dire que ce nouvel opus de Qwilleran et de ses chats, en particulier l’impressionnant Koko avec son sixième sens, soit véritablement policier même si une simili enquête en soit le fil conducteur.

En réalité il s’agit plus d’une chronique provinciale américaine, souvent humoristique, ponctuée de petits faits divers, de tiraillements entre villages, de jalousies, et évocatrice d’un mode de vie rural paisible loin des affres de la grande ville.

Mais il subsiste une énigme : dans la note sur l’auteur, Le chat qui cassait la baraque est signalé comme le vingt-sixième ouvrage de la collection, ce que corrobore la liste établie en début d’ouvrage. Seulement, dans sa préface, Lilian Jackson Braun écrit que ce roman, dont l’édition originale date de 2003, est le vingt-cinquième épisode de la série. Alors ?

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/

Autres titres de
lilian jackson braun



Le Chat Qui Flairait L’embrouille

Le Chat Qui Jouait Au Postier

Le Chat Qui Jouait Brahms

Le Chat Qui Voyait Rouge

livrenpoche
Chercher lilian jackson braun



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar