Quand Les Anges Tombent BOSCO390

JACQUES-OLIVIER BOSCO

Quand Les Anges Tombent


Aux éditions JIGAL


Visitez leur site

598

Lectures depuis
Le mardi 1 Octobre 2014

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Quand les anges tombent

sur
Amazone

fleche
fleche

Jacques-olivier BOSCO




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Vigo Vasquez, surnommé Le Noir, “un chef de bande, un bandit sans foi ni loi comme on n'en faisait plus. Un tueur.” Belle réussite, quand fut arrêté ce truand aujourd'hui âgé de cinquante-quatre ans, emprisonné en Alsace. En plus de diriger son gang, Vigo était aussi un pédophile et un tueur en série d'enfants. Après que plusieurs juges d'instruction aient échoué, l'affaire fut rondement menée par l'ancien patron de la P.J., Rollin. Succès qui lui a permis de monter en grade, devenant préfet de police. Le policier Erwan Lauterbach participa à la conclusion de cette enquête. Pour lui, le bilan est nettement plus mitigé. Il est veuf, père d'une fillette de quatre ans qu'il élève avec sa propre mère.

Divorcée du mafieux corse Matéo Rizzo, Nathalie Ruiz fit partie des avocats de Vigo Vasquez. Si ses défenseurs furent souvent efficaces, impossible de le sortir du pétrin cette fois. Meurtres de plusieurs enfants, ça ne pardonne pas. D'autant qu'un témoin capital, le malchanceux Elvio Vitalli fit pencher finalement la balance de la Justice. Sans états d'âme, le juge Tranchant condamna Vigo Vasquez. D'ailleurs, il existait des preuves, et l'ADN du coupable fut retrouvé autour d'un des crimes. Toutefois, on pouvait se demander comment un tel cador du grand banditisme s'était abaissé à tuer une série de gamins. Rollin masqua habilement ce genre d'interrogations, l'essentiel étant d'avoir capturé le fauve.

Cinq enfants viennent d'être séparément kidnappés, avant d'être séquestrés ensemble sur un bateau. Pas n'importe quels mômes, d'où l'obligation faite aux parents de garder secret ces enlèvements. Il s'agit de la fille de Nathalie Ruiz et de Matéo Rizzo, de celle du juge Tranchant, de la fillette du policier Lauterbach, des fils de Rollin et d'Elvio Vitalli. Le responsable des ravisseurs s'est bientôt manifesté : c'est Vigo Vasquez, qui est parvenu à s'évader de prison grâce à des circonstances particulières. Il exige que la vérité soit faite, que les parents avouent leurs fautes, car il confirme n'être pas le tueur. Le préfet Rollin entend mener l'affaire à sa manière, interdisant que les autres parents interviennent.

Parmi les captifs, le fils Vitalli et la fille de l'avocate envisage de s'enfuir. Échec partiel, car ils ignorent dans quel port ils sont. Matéo Rizzo, l'ex de Nathalie Ruiz, reste un homme d'action, et ne compte que sur lui-même pour retrouver leur fille. Erwan Lauterbach suit la même piste que le Corse, dans un bar servant de repaire à des truands. Bien qu'ils n'aient pas les mêmes valeurs, l'objectif de sauver leurs filles les réunit. De son côté, un ancien flic enquête pour le juge Tranchant, suivant la piste de jeunes Gitans. Lauterbach et Rizzo débarquent dans un port de la Mer du Nord, où une certaine Marie-Louise Mariani semble avoir un rôle dans l'organisation de Vigo Vasquez. L'enquête mouvementée du duo va les mener jusque dans un club de vacances en Belgique…

Films policiers, romans noirs, d'Auguste Le Breton ou André Héléna à nos jours, sûrement un peu de Michel Audiard, Jacques-Olivier Bosco s'est nourri d'une large “culture polar”. Il en connaît toute la mythologie. Aussi bien ce qui concerne le grand banditisme, les destins fatals des losers, sans oublier les corrompus de tous poils. Il n'ignore pas qu'un roman d'action ne captive les lecteurs que s'il est réellement percutant. Mettre en harmonie un tempo très rythmé et une intrigue de bon niveau n'est pas un exercice si facile. Le scénario se doit d'être vraiment solide, et les personnages absolument convaincants. Cet équilibre, Jacques-Olivier Bosco l'obtient dans les aventures agitées qu'il nous raconte ici.

Bien que soient en cause des meurtres d'enfants puis un quintuple kidnapping, il n'est pas question de tomber dans le pathos. Si le truand et ses acolytes sont des durs, les parents restent également déterminés. Moins froidement que l'adversaire, mais avec volonté. Le cas du manipulateur et cynique préfet Rollin ne nous est pas caché. Ambiance tendue, qui n'empêche pas des pointes d'humour. Un enquêteur parallèle se nomme Burma, non pas Nestor mais René Burma. Outre les clins d'œil à quelques amis, notons des passages tels que celui-ci : “La salle était vide, des patères aux murs (…), des douches à faire peur à Stephen King lui-même, avec leur carrelage de boucherie et la tuyauterie rouillée et tordue.” Ces sourires sont complémentaires d'une histoire sombre mais vivante, possédant tous les ingrédients qui séduiront les amateurs des meilleurs polars.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com


Une autre lecture du

Quand Les Anges Tombent

de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Parution le 15 septembre 2014. 328 pages. 19,00€.

Est-ce qu'ils se font mal ?

Qui aurait pu penser que la dipsomanie d'un chef mafieux russe allait conduire à l'enlèvement de cinq gamins ?

Dans l'avion qui vole vers Paris, un passager pris de boisson et furieux parce que sa petite amie lui a signifié qu'elle allait le quitter aussitôt arrivés, s'engouffre dans la cabine de pilotage. S'ensuit une bagarre au cours de laquelle pilote et copilote sont mortellement blessés et les commandes de l'appareil bousculées. L'avion livré à lui-même s'écrase.

Dans la prison d'Eiffenseim, Vigo Vasquez dit le Noir, ronge son frein dans une cellule en quartier d'isolement après avoir séjourné dans le quartier disciplinaire. Soudain un bruit de réacteur transperce la nuit, l'espace et les murs.

Trois mois plus tard, cinq enfants sont enlevés dans la même journée. Il s'agit d'Enzo, douze ans, le fils d'Elvio Vittali un cheminot alcoolique, de Camille, huit ans, la fille du juge Tranchant, de Salomé douze ans aussi, la fille de Nathalie Ruiz et de son ancien compagnon Mateo Rizzi, un truand, d'Elisabeth dite Choupette, quatre ans, la fille du commandant Lauterbach, et de Maxime, dix ans, le fils du préfet Rollin, ancien directeur de la Police Judiciaire et actuellement directeur de cabinet du Préfet de Police.

Tous les cinq se retrouvent enfermés dans la même pièce, logés à la même enseigne, et les caractères des uns et des autres se montrent sous leur vrai jour. Particulièrement Maxime, digne fils de son père, qui se montre arrogant, égoïste, ne pensant qu'à sa petite personne.

Les cinq parents, Rollin, Lauterbach, Tranchant, Nathalie Ruiz et Vittali reçoivent chacun un message du ravisseur. Ils se retrouvent tous dans le bureau de Rollin qui lui a été le destinataire d'un DVD. Le juge Rollin est un personnage peu abordable et agréable à fréquenter. Le dru Rollin est un homme infatué et il n'accepte aucune ouverture de la part des autres parents à vouloir s'immiscer dans l'enquête. Ce qui ne les empêchera pas de chercher chacun de leur côté et de faire leur mea culpa. Il a gravi les échelons en piétinant les autres, et il continue à se conduire ainsi, pensant déjà à un futur poste ministériel. Il a eu sous ses ordres le commandant Lauterbach, qui a des problèmes de cachet, mais ce ne sont pas ses émoluments qui sont en cause. Un accident familial qui l'a fortement perturbé quatre ans auparavant.

Sur le DVD le ravisseur s'adresse à tous et ils ne sont pas peu surpris d'être confrontés à Vigo le Noir. Il a réussi à s'échapper trois mois auparavant de la centrale lors du crash de l'avion, dans des circonstances rocambolesques. Il avait été jugé pour des meurtres d'enfants dans des piscines trois ans auparavant mais il a toujours nié les faits. Or Rollin and Co ont tous participé à des degrés divers à son inculpation. Ce n'est pas tant d'avoir été accusé et envoyé en tôle que Vigo leur reproche, mais que l'enquête ait été manipulée, truquée et que le résultat leur a été profitable.

Ils doivent avouer leur forfaiture et faire amende honorable sinon... La vie des gamins est en jeu. Ils ont deux jours pour réfléchir.

Seulement Rollin, Lauterbech, Nathalie Ruiz et son ancien compagnon Matéo Rizzi le truand, et Vittali, tous sont bien décidés à combattre, chacun de leur côté ou parfois en s'alliant, malgré l'interdiction de Rollin qui veut gérer seul la situation. Et pendant ce temps, les cinq gamins regroupés dans la même pièce, cogitent. Si Maxime se montre insupportable, que Camille s'occupe de Choupette, Enzo et Salomé échafaudent un plan devant leur permettre de s'évader.

Au début le lecteur se prend une gifle bientôt suivie d'une grande claque violemment assénée, afin de lui remettre les idées en place. Et comme cela ne suffit pas, un grand bac d'eau froide lui est balancé en travers de la gueule. Mais c'est mal connaître la résistance du lecteur qui en redemande et une grosse vague se profile à l'horizon, une déferlante qui nettoie tout sur son passage annonciatrice d'un mascaret bousculant les protagonistes de ce roman et le lecteur. Enfin un maelstrom entraîne tout ce petit monde dans un gouffre dont ils auront du mal à s'extirper.

Cette intrigue en appelle d'autres, ou plutôt se greffent le passé, les explications, les motivations, les déficiences, les mensonges, les mystifications, les magouilles dont tous les protagonistes sont coupables et tout s'enchaine inexorablement dans des éclaircissements qui montrent leurs caractères et leurs faiblesses. Personne n'est épargné et parfois l'auteur se complait dans un certain misérabilisme digne des romans feuilletons du XIXe siècle. De même l'emploi de certains clichés nous ramènent au temps des truands à la José Giovanni ou à Auguste Le Breton, dont le nom est cité dans ce roman. Par exemple la mère de famille délaissée qui s'amourache d'un truand. Et dernier petit coup de griffe, quand on aime bien on châtie bien parait-il, je voudrais signaler toutefois qu'à Deauville, ce n'est pas l'Atlantique qui vient lécher les côtes mais la mer de la Manche.

Il est amusant de noter que comme souvent en avertissement il est précisé que toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existés serait purement fortuite, un personnage, un ancien flic à la retraite qui va être amené à conduire sa propre enquête se nomme René Burma... et d'autres protagonistes, possédant la fonction de juge sont à peine évoqués, les dossiers passant de mains en main. Ce ne sont pas des personnages de fiction mais bien des individus dont les patronymes ne sont pas inconnus des écumeurs de blogs : à savoir Lenocher, Joël Jégouzo, Laherrère, ou encore un certain Maugendre. D'autres clins d'œil sont également adressés, dont à un dénommé Villard qui fait une apparition furtive. Mais je me demande si le nom du commandant Lauterbach est un hommage à la femme de Patrick Raynal, je veux dire Arlette Lauterbach, traductrice de l'italien et coauteur avec son époux du Livre de cuisine de la Série Noire et du Livre des alcools de la Série Noire. On ne peut rêver meilleure compagnie.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/

Autres titres de
jacques-olivier bosco



Aimer Et Laisser Mourir

Brutale

Le Cramé

Loupo

livrenpoche
Chercher jacques-olivier bosco



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
5.28 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar