Potsdamer Platz BIERMANN399

PIEKE BIERMANN

Potsdamer Platz


Aux éditions RIVAGES NOIRS

664

Lectures depuis
Le dimanche 9 Novembre 2014

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Potsdamer platz

sur
Amazone

fleche
fleche

Pieke BIERMANN




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

N° 131. Parution Mai 1992. 216 pages. 8,15€.

Le 9 novembre 1989 tombait le mur de Berlin.

Béatrice Bitterlich, surnommée Titty-les-larmes, est retrouvée morte dans une promo-party. Ce genre de réunions dans lesquelles s'infiltrent aussi bien invités que parasites autour d'un buffet garni de petits fours, et qui doivent servir à propulser sur le marché du disque inconnus de talent ou non.

Titty-les-larmes, journaliste animatrice au talent discutable et qui officie dans l'émission PUZ, la plus branchée de Berlin Ouest, est un cas. Spécialiste du cinéma, ses critiques sont fonction de ses glandes lacrymales. lus elle pleure, meilleurs sont les films. Enfin, c'est son point de vue personnel !

Donc Titty-les-larmes est retrouvé morte. L'enquête est confiée à la brigade 1-3 dirigée par Karin Lietze, presque la cinquantaine, adepte des cigarillos, du schnapps, incapable de se servir d'une cafetière électrique, et qui n'accepte qu'avec réticence le tutoiement après l'amour des hommes qui ont partagé sa couche.

Elle dirige avec énergie un trio de subordonnés au comportement hétéroclite. Avant même d'être en possession des résultats du labo, Karin enquête dans l'univers trouble des groupes de rock, et plus particulièrement auprès de Wielack, l'instigateur de cette soirée macabre durant laquelle devait être promotionné Richard Röhm, au détriment du groupe BTM dont il avait la charge précédemment.

Au delà de l'enquête policière, Pieke Biermann nous entraîne dans un quartier de Berlin Ouest encore à l'ombre du mur. Entre une adepte agressive du féminisme, un groupe de rock composé de quatre sœurs adolescentes, un chanteur traînant derrière lui une réputation d'homosexuel vivant de ses charmes, et de prostituées en quête de manifestations et de réhabilitation, Karin Lietze se débat, partagée entre son enquête et un réalisateur de clips vidéo qui contre toute attente s'amourache d'elle.

Ce roman noir plonge avec figures libres dans la réalité et si la réception est académique, la boue n'en remonte pas moins à la surface. Et Pieke Biermann ne s'embarrasse pas de fioritures pour nous faire découvrir Berlin et Potsdamer Platz, ce no man's land sectionné par le mur. La blessure était aussi bien physique que morale. Mais la préoccupation de Pieke Biermann ne s'arrête pas à cette frontière de la honte. Elle met l'accent sur les revendications, légitimes, des femmes, sur les inégalités, sur les aspirations de défavorisés et sur la marginalité.

Un roman qui date de 1987 et s'inscrit comme un témoignage.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/
 

livrenpoche
Chercher pieke biermann



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar