nés sous x. les enquêtes de cicéron de Cicéron ANGLEDROIT


Nés Sous X. Les Enquêtes De Cicéron ANGLEDROIT229

CICERON ANGLEDROIT

Nés Sous X. Les Enquêtes De Cicéron


Aux éditions DU PALEMON


Visitez leur site

251

Lectures depuis
Le mardi 14 Decembre 2016

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
nés sous x. les enquêtes de cicéron
sur
Amazone


fleche
fleche

Cicéron ANGLEDROIT




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE  

Parution le 15 novembre 2016. 240 Pages. 10,00€.

Première publication : éditions Publibook, 2005.

Être né quelque part Pour celui qui est né c'est toujours un hasard

Etre chargé de résoudre deux problèmes à la fois, pour Cicéron Angledroit, détective privé de rentrées financières, c'est beaucoup à la fois.

Pour autant, il ne peut se permettre de refuser une manne, même si cela va l'obliger à déléguer la garde de sa petite Elve à sa voisine Félicie, à remettre à plus tard quelques réchauffements climatiques sous la couette en compagnie d'une pharmacienne, voire même à se lever plus tôt que d'habitude.

Son ami René, le spécialiste du rangement de chariots à l'Interpacher, lui demande d'aller le voir à leur café habituel, il doit lui présenter un dénommé Margueron, lequel a une histoire bizarre à raconter.

Margueron, c'est un vieux motard, que jamais, qui a assisté à un hold-up. Curieux, le bonhomme a suivi les malfaiteurs, qui portaient leur butin dans des sacs publicitaires (plus facile à distinguer) jusqu'à un pavillon. Puis ensuite sur un parking où les malfrats ont changé de voiture, enlevant les cagoules qui protégeaient leur incognito. Je résume, j'abrège, je concatène...

Et c'est ainsi que, grâce à un article journalistique qui rendait hommage à deux policiers qui venaient de résoudre des affaires de hold-up, qu'il a reconnu ses deux voleurs.

Cicéron est intéressé par la narration de Margueron et il en fait part au commissaire de sa ville, lequel est fortement séduit par cette histoire. Il commençait à être agacé par les éloges rendus à la brigade d'une commune de l'Essonne et il se dit qu'il a un moyen pour rabattre leur caquet à ces collègues peu scrupuleux montrés du doigt par le ministère comme des éléments fiables et dignes de leur profession.

Le commissaire va même jusqu'à proposer de rétribuer, de la main à la main, en ponctionnant dans une caisse noire, notre détective qui n'en demandait pas tant mais un peu quand même. Cicéron doit démontrer la forfaiture des deux policiers tout en menant de front une autre recherche pour le compte d'un certain Mourad N'Guyen.

Malgré son patronyme, l'homme qu'il rencontre dans une cité rénovée et rebaptisée BHL pour des raisons indépendantes de sa volonté, l'homme ne correspond pas du tout physiquement à son nom. Il explique cette dichotomie par le fait qu'il est un enfant adopté par un couple de Vietnamiens musulmans. Or, un de ses amis lui a montré un article publié dans un journal, encore un, relatant un fait-divers peu banal. Un forcené habitant Maurepas a tiré sur sa famille, sa mère, sa femme et sa fille. Il a été arrêté mais la famille a subi quelques dommages. Ce n'est pas ce qui a attiré l'attention de Mourad, mais le fait que cet homme est son sosie. Il aimerait savoir s'il s'agit d'une coïncidence, ou d'autre chose qu'il a du mal à définir. Il paiera Cicéron en plein de carburant étant donné qu'il travaille à la station-service en face de l'Interpacher. Et au prix de l'essence, ou du diesel, c'est quand même cadeau.

Sous des dehors amusants, légers, voire futiles, ce roman est beaucoup plus profond qu'il y paraît et aborde un sujet sensible qui traite de problèmes de société, de comportement humain, de drame conjugal et d'un passé mal maîtrisé à cause d'un manque d'information.

Une double histoire dont celle des flics pourris est là pour mieux enfoncer le clou de l'autre affaire qui se trouve noyée, comme les informations primordiales sont délaissées au profit du sensationnel.

Un court chapitre légèrement érotique, plein de sensualité, les relations de Cicéron avec les femmes, les petites joies qu'il ressent au contact de sa fille, autant d'épisodes qui nous montrent que malgré tout la vie continue, et doit continuer malgré les vicissitudes.

L'auteur s'adresse en aparté au lecteur pour délivrer, non pas des messages, ce serait peut-être prétentieux, mais des notions de bon sens.

Je ne sais pas vous, mais moi quand je bouquine un polar j'aime pas trop les pages qui ne servent pas à grand-chose. C'est soit du remplissage soit un passage à vide de l'auteur.

Au fait, c'est dans ce roman que l'auteur décide de nommer le commissaire, qui devient donc Saint Antoine, un patronyme qui n'est pas sans rappeler qui vous savez.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/

Autres titres de
cicéron angledroit



Comme Un Cheveu Sur Le Wok

Descente à Ménilmontant

Fallait Pas écraser La Vieille

Hé Cool, La Seine

Hé Cool, La Seine !

Qui Père Gagne

Qui Père Gagne. Les Enquêtes De Cicéron N°5

Tiens Bon L’pinceau, Y A Des Coulures !

Tout Est Bon Dans L’boulon

Y’a Toujours Un Môme Qui Braille Quelque Part
livrenpoche
Chercher cicéron angledroit



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar