Gaston Leroux, Parcours D’une œuvre ALFU257

ALFU

Gaston Leroux, Parcours D’une œuvre


Aux éditions ENCRAGE


Visitez leur site

33

Lectures depuis
Le samedi 4 Novembre 2017

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Gaston leroux, parcours d’une œuvre

sur
Amazone

fleche
fleche

 ALFU




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Collection Références N°1. Parution 10 septembre 1996. 128 pages. 9,00€.

Le papa de Rouletabille et de Chéri-Bibi qui eut tout de même bien d’autres enfants…

En créant la collection Références en 1996, Alfu souhaitait proposer de mettre à la portée de tous, dans une présentation claire, l’essentiel des connaissances sur un auteur et son œuvre.

Une entreprise louable qui compte aujourd’hui à son catalogue vingt titres mais qui semble être en hibernation prolongée. Dommage, car Raymond Chandler, Jean-Patrick Manchette, Dashiell Hammett, Jules Verne, Herbert-George Wells, Léo Malet, entre autres, ont eu l’honneur d’être disséqué.

Mais pour autant, comme ces titres sont toujours en vente, notamment sur le site de l’éditeur, tout amateur curieux et désireux de parfaire ses connaissances y trouvera son compte.

Le premier volume de cette collection est consacré à l’un des maîtres de la Littérature Populaire qui, à l’instar de bon nombre de ses confrères, Zévaco et Simenon notamment, débuta dans le journalisme. La littérature populaire, Gaston Leroux la revendiquait, mais pas n’importe comment. D’ailleurs il préférait l’appellation Roman d’aventures.

J’ai toujours apporté le même soin à faire un roman d’aventures, un roman-feuilleton, que d’autres à faire un poème. J’ai eu comme ambition de relever le niveau de ce genre si décrié.

Evidemment, le fait d’écrire des romans populaires à succès ne plaisait pas à tout le monde, surtout aux représentants d’une littérature académicienne et ennuyeuse.

Déjà, en 1909, Gaston Leroux avait réglé ses comptes avec l’Académie Française en publiant Le Fauteuil hanté. Dans ce roman trois habits verts décèdent coup sur coup d’une mort mystérieuse. Les candidats ne se pressent pas pour poser leur arrière-train sur les fauteuils des manquants et le secrétaire perpétuel n’a pour seul recours de se rabattre sur un nommé Lalouette. Or cet écrivain dicte ses livres car il ne sait ni lire ni écrire.

En 1920, un différend l’oppose à l’académicien Marcel Prévost, qui siège sous la coupole depuis 1909. Cet écrivain, qui était fort renommé à l’époque, n’appréciait pas le roman d’aventures et il le faisait savoir avec force, ne ménageant pas ses diatribes. En réponse à ces attaques, Gaston Leroux répondit, en insistant sur plusieurs sujets qui lui paraissent primordiaux :

Mon avis est que si le roman d’aventures, dénué de toute psychologie, est la chose la plus méprisable du monde, le roman psychologique dénué de toute aventure est bien, de son côté, l’œuvre la plus ennuyeuse, la plus insupportable, la plus vaine, la plus inutile et la plus haïssable qui soit, car, après avoir fait mourir d’ennui le lecteur, il ferait mourir le « roman » lui-même, qui est le genre de littérature le plus charmant que l’on ait pu imaginer pour la distraction et le délassement des esprits, les plus simples comme les plus cultivés.

Qui dit mieux ?

Cet ouvrage, Gaston Leroux, parcours d’une œuvre, est scindé en huit parties d’inégales longueurs. Après son introduction, Alfu s’attache à la biographie de Gaston Leroux en survolant trois étapes : Enfance et adolescence normandes, le journaliste parisien puis le romancier niçois.

Ensuite, la plus longue partie de ce volume nous propose de mieux comprendre l’homme et son œuvre dans Une œuvre double, laquelle est décomposée en cinq sections, elles-mêmes fractionnées en plusieurs sous-chapitres. Un choix d’écriture qui se traduit par une lecture aisée, aérée. Je ne vais pas vous les citer toutes, mais vous en présenter quelques-unes, révélatrices du romancier et de son parcours.

Ainsi dans Trois périodes, Alfu revient sur les trois périodes qui ont jalonné cette courte vie puisque Gaston Leroux est décédé d’une embolie suite à une intervention chirurgicale, alors qu’il n’avait pas encore atteint ses soixante ans : L’enfance et l’adolescence, le journaliste puis le romancier. Ensuite c’est Une âme de journaliste qui est analysé, sachant que dans ses romans Gaston Leroux a mis beaucoup de lui et de ses expériences. Il n’est pas anodin que Rouletabille soit un journaliste, par exemple. Mais Gaston Leroux était également un joueur, au propre comme au figuré.

Une autre partie non moins intéressante est la bibliographie commentée. Romans, nouvelles et ouvrages concernant son activité professionnelle de journaliste, des articles réunis dans des volumes comme L’agonie de la Russie blanche, sont disséqués en quelques lignes qui résument et éclairent ces textes.

Sans oublier une partie filmographie et bien d’autres articulets qui cernent et font le tour de la production de Gaston Leroux et mettent en valeur la personnalité de l’écrivain-journaliste homme de théâtre et de cinéma.

Un ouvrage que j’oserais qualifier d’indispensable pour aider à mieux comprendre l’œuvre de Gaston Leroux et d’en appréhender les ressorts. Et pour ceux qui ne le connaissent pas ou ont survolé ses romans, de l’apprécier et de le relire.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/

Autres titres de
alfu



Léo Malet, Parcours D'une œuvre

Léon Sazie, Zigomar Et Cie

livrenpoche
Chercher alfu



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar