FONTENEAU / MILLIEN / ARNOUX

FONTENEAU / MILLIEN / ARNOUX

Poker Face - Bad Beat


Aux éditions JUNGLE


Visitez leur site

1210

Lectures depuis
Le jeudi 15 Juillet 2011
81_1

Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

Yan est de retour à la cité Les Mourons, en région parisienne. Quatre ans plus tôt, il a eu quelques ennuis. Il vit maintenant en Corse, où il élève des chevaux. Voilà quelques jours, son père Jean-Jacques Rossi lui a laissé un message sur répondeur lui demandant de le rejoindre d‘urgence. Entre-temps, son père s’est suicidé. Yan ne croit guère dans cette version. Pour les obsèques, sa mère est venue avec son compagnon actuel. Ce dernier n’est pas du tout joueur, comme le fut Jacky Rossi. Un ancien ami du défunt, Django, est aussi présent.

Un grand Noir nommé Ange Fall, accompagné de ses deux protégées, se présente à l’appartement de Rossi. Il doit remettre 3000 Euros à la femme du mort, une dette à rembourser. Avec une partie de la somme que lui laisse sa mère, Yan offre une tournée générale aux copains de bistrot de son père. Il y retrouve une ex-amie, Peggy-la-dingue. Cette blonde sexy préfère passer la soirée avec Yan qu’avec son propre mari. Le policier Breudin, qui n’a pas oublié les anciennes combines du jeune homme, interpelle Yan. Pour lui, la mort de Rossi est tout simplement un suicide.

Peu après dans la soirée, Ange re-contacte Yan. L’argent qu’il lui a donné n’est pas parvenu à M’sieur Niko, au club Crystal. C’est à l’ex- compagne de Rossi, Lydia Delgado, qu’il aurait dû remettre la somme. Celle-ci est employée au Chrystal. Suivi de Peggy et d’Ange, Yan règle le problème, sauf pour les 500 Euros qu’il a claqués. Paul Mercier, patron du club, efface la dette. Il fut un ami de Jacky Rossi, avant que le défunt ne s’acoquine avec des types suspects, organisant des combats clandestins.

Peggy et Yan finissent la nuit ensemble. Mais Lydia Delgado a été salement assassinée près du Chrystal, et Yan fait figure de principal suspect. Peggy est arrêtée par la police; et interrogée par le policier Breudin. Yan a réussi à fuir l’immeuble, grâce aux voisins. Il est embarqué dans la voiture d’un certain Max von Balzac, alias Ben Dumas. Ce joueur de poker n’est pas du tout un ami. Il a aménagé dans sa cave une sinistre salle de poker…

Il s’agit bien d’une intrigue polar, dont le scénario s’avère assez convaincant. Si le héros a tourné la page de la délinquance, il se trouve replongé dans le milieu du jeu d’argent. Une nébuleuse propice à tous les dérapages. Ambiances nocturnes, club de poker et cave sombre renforcent le climat chargé. Face au danger, Yan a des alliés : la belle Peggy, qui s’énerve vite; Ange, le costaud Noir, et ses deux prostituées; mais aussi Django, le vieux copain d’aventures de son père. Le meurtrier de Lydia est identifié, sans que ça nuise à la noirceur du récit, bien au contraire. On peut considérer que ce premier épisode est clos, avec une fin ouverte nous annonçant que Yan va s’initier au monde du poker. Le dessin est figuratif, heureusement assorti d’une bonne colorisation. Graphisme et découpage scénique sont classiques, de bon aloi. Une bédé peu innovante, mais plutôt sympathique. (Scénario de Jean-Louis et Julien Fonteneau, dessins de Chris Millien et Erik Arnoux)




CLAUDE LE NOCHER
81_2

livrenpoche
Chercher Fonteneau / Millien / Arnoux



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.88 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar