Ame-etoile

par

PHILIPPE JEANNET

"Voilà ! Elle arrive..." pense Réno. "Elle", c'est
une jeune femme : la voisine. Une belle jeune voisine. Il est
vingt-trois heures. Comme chaque soir à la tombée de la
nuit, elle se poste à son balcon. Son doux regard se
lève vers le ciel, que cherche-t-elle ? Une étoile, un
ange, un homme ? En voici un : Réno !



Chaque jour, quand elle part au travail, il la voit. Plus que cela
encore : il la regarde. Il l'examine. Il la contemple. Il l'adore !
Il est amoureux. Il essaie tout pour lui plaire. Il faudrait
déjà qu'elle le regarde... Comment faire ?



Chaque matin, il passe devant la maison de la belle, au moment
où elle en sort. Il a bien repéré l'heure... Il
connaît par cœur ses habitudes ! Il est fou amoureux.



Chaque midi, quand il rentre du travail, il repasse devant la
maison de la belle, au moment où elle entre. Une fois de plus,
il a tout repéré. Il a tout compris.



Chaque soir, la journée terminée, au moment
où il passe devant la maison de la belle, elle est à la
fenêtre pour humer le doux air du soir qui approche. Il a tout
analysé chez elle. Il a tout appris sur ses habitudes. Il
connaît tout de sa vie.



Ce n'est pas faute d'avoir essayé de lui parler. Plusieurs
fois, il a voulu attirer son attention. Il a commencé par lui
demander l'heure. Trop banal ! Le lendemain déjà, elle
ne répondit pas à son "bonjour !". Elle l'avait
déjà oublié...



Réno a essayé le dépannage. Un matin,
problème de démarrage de sa voiture ! Réno en
profita pour réaliser quelques prouesses mécaniques.
Les "mercis" du jour furent suivis par les "bonjours" des lendemains.
Il a enfin gagné quelque chose ! Mais c'est tout. Un petit
bonjour chaque matin... et hop ! Oublié !



Il a même tenté de lui parler, de loin, le soir. Un
jour, elle rêvait au balcon. Comme à l'ordinaire, elle
levait son somptueux regard vers le ciel. Elle contemplait les
étoiles. Lui contemplait la jolie star ! Elle ne tint pas une
longue conversation. Un "oui". Un "non". Et hop ! Oublié !



Aujourd'hui, c'est trop ! Réno ne parvient pas à
intéresser la déesse. Elle observe sans relâche
ses étoiles. Lui, il n'existe pas. Il ne sait plus quoi
faire... L'oublier ? Jamais. Plusieurs fois il a essayé. Il
sort. Il a connu une autre femme. Rien n'y fait jamais. Sa vie est
éclairée par la divine voisine. Comment résister
? Il n'essaie plus. Il est envahi... envahi par sa grâce, sa
beauté, son charme. C'est terrible. Comment faire ? Comment
faire ?





 



Il va le faire. Il va partir. Ca y est ! Il part. C'est
décidé. C'est trop fort en lui. Il est envahi... envahi
par la volonté... la volonté de se transformer...



La belle regarde le ciel. Elle regarde une étoile. Puis une
deuxième... Soudain, elle fronce les sourcils. Elle tend son
cou, comme pour s'approcher du ciel. Dans le noir le plus complet,
elle pouvait la distinguer : une nouvelle étoile était
apparue d'un coup. "Quelle magnifique étoile !" pense
t'elle...


Depuis sa mise en ligne vous avez été
466

visiteurs à consulter cette page

Vos commentaires
peuvent sauver
Philippe Jeannet

Cliquez
Commentaire
Nom
Mail
Recopier le code:
Le champs commentaire est obligatoire
Les commentaires apparaissent immédiatement

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar