Dis Moi Qui Tu Flingues, Je Te Dirais Qui Tuer…

par

NELLY BRIDENNE

  Je suis en pleine crise de reconnaissance, en période de doute métaphysique…si, si…Je collectionne les oh ! et les bas (de soi).Je traîne la "shotgun blues" attitude.Finie l'époque opaque "fast and furious", oublié le kéké boy, content de lui.Je suis devenu un héros errant, à la recherche de lui-même, laissant le cafard pénétré dans mon jeu par effraction.J'suis pas au top, j'ai pas la frite, et pourtant je suis Belge !Comme j'aimerais être zen, ne pas me poser de questions, ne me soucier que de ma petite personne…mais je suis incapable de nombriliser…C'est chiant un tueur avec une conscience…Enfin tueur, c'est vite dit, mon rôle de figuration se limite souvent à effacer quelques importuns, à tout juste gommer quelques années superflues…Et puis, vivre, c'est mourir un peu tous les jours, non ?Je me souviens du slogan punk : "Vivre vite, mourir jeune et faire un beau cadavre".Mon côté "no future"… que j'applique surtout aux autres.Je songe sérieusement à me retirer des affaires, acheter une petite maison en meulière de Brie et de broc, adopter un chien fidèle : un labrador noir sur du carrelage blanc.Arrivé à un tournant de ma vie, comment avancer sans me planter dans un virage ?Passé 40 ans, je descends déjà le deuxième versant de mon existence. À mon âge et à l'heure qu'il est, je ressens de plus en plus, comme une fêlure au fond de moi, une pure béance, un gouffre infini, un abîme même, qui me vide de toute envie, de tout projet, et me précipite inexorablement vers la fin… "Tu pousses le bouchon un peu loin, Maurice ! Sors de ce corps !" se moque Jeanne.Soit ! Mais que nous révèle mon beau frère, (oui, celui qui a tuné sa caisse, le genre à confondre sa bagnole avec un sapin de noël, généreux sur la déco, oui, celui- ci…) dans "Le petit prince" ? Comment ça, c'est pas de lui ? On l'aurait plagié ?Admettons… que nous dévoile-t-il ? "La vie est mal faite ? …Rattrapons nous sur la mort !"                              
Depuis sa mise en ligne vous avez été
1019

visiteurs à consulter cette page

Vos commentaires
peuvent sauver
nelly bridenne

Commentaire
Nom
Mail
Recopier le code:
Le champs commentaire est obligatoire
Les commentaires apparaissent immédiatement

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
5.28 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar