Livingston Blues

par

JEAN-CLAUDE RENOUX

C’matin l’gardien m’a apporté une lettr’
Je dis, c’matin l’gardien m’a apporté une lettr’
« Bon, j’vais t’la lire ta lettr’, mon gars », qu’y m’dit
Comme si j’savais pas c’qu’est marqué sur c’papier-là !
Y a écrit que j’vais être exécuté !
J’mourrai l’trois janvier 2006
Quand j’étais p’tit, l’pasteur disait qu’çui qui tombait, fallait l’aider à s’r’lever
Mais la vie m’a appris qu’çui qui trébuche, ben y s’ra piétiné
Qu’il sera exécuté !

J’suis pas né dans l’bon Etat et j’ai pas eu la couleur qu’y faut
J’suis pas né dans l’bon Etat et j’ai pas eu la couleur qu’y faut dans c’t’Etat-là


Faut qu’je vous explique, y vont m’transférer d’Livingston
Je dis, faut qu’j’vous explique, y vont m’transférer d’Livingston
Pour Huntsville le 3 janvier à midi
En attendant, j’tourne dans ma cage, la lumière allumée jour et nuit
Trois jours avant, j’pourrai voir mes amis derrière une vitr’ blindée
Trois jours dans une vie à s'sentir aimé !
Avant qu’à Huntsville j’sois transféré pour y’êtr’exécuté !
Pour y être exécuté !

J’suis pas né dans le bon Etat et j’ai pas eu la couleur qu’y faut
J’suis pas né dans l’bon Etat et j’ai pas eu la couleur qu’y faut dans c’t’Etat-là


A 18 heures moins dix, y vont m’sangler
Je dis, à dix huit heures moins dix, y vont m’sangler
Y m’mettront deux aiguilles avant qu’l’spectacle puiss’ commencer
Devant la famille des victimes et mes amis
A 18 H y m’feront trois piqûres d’affilée
Paraît qu'c'est un coktail qu'est interdit aux animaux
Ça les f’rait trop souffrir, pour eux c’est pas humain
Mais c’est avec ça qu’y vont m’exécuter !

J’suis pas né dans le bon Etat et j’ai pas eu la couleur qu’y faut
J’suis pas né dans l’bon Etat et j’ai pas eu la couleur qu’y faut dans c’t’Etat-là


Monsieur le président je sais que vous aimez prier
Pour l’salut du dollar et çui’d’l’Amérique
J’comprends qu’z’avez pas d’temps à consacrer à un type qu’est pas né dans l’bon Etat
J’comprends qu’z’avez pas d’temps à consacrer à un type qu’a pas la couleur qu’y faut
So, let it be, the bush is burning, and in God you trust
Yes, let it be, the bush is burning, and in Gold you trust !
In GOLD you trust !

Depuis sa mise en ligne vous avez été
1067

visiteurs à consulter cette page

Vos commentaires
peuvent sauver
Jean-Claude Renoux

C’matin l’gardien m’a apporté une lettr’
Je dis, c’matin l’gardien m’a apporté une lettr’
« Bon, j’vais t’la lire ta lettr’, mon gars », qu’y m’dit
Comme si j’savais pas c’qu’est marqué sur c’papier-là !
Y a écrit que j’vais être exécuté !
J’mou
Commentaire
Nom
Mail
Recopier le code:
Le champs commentaire est obligatoire
Les commentaires apparaissent immédiatement

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar