La Faute à Roger

par

JEAN-CLAUDE RENOUX

Tout ça, c’est de la faute de Roger Martin !
La veille il avait sonné l’alerte générale par mails : les militants anti-avortement devait mani-fester le samedi devant le Palais des papes en Avignon, et il conviait ses connaissances à une contre manifestation. Il était hors de question que je fasse le déplacement depuis Nîmes, d’autant que je m’étais engagé à faire signer une pétition à l’entrée des Halles pour protester contre une augmentation du droit d’inscription qui faisait que les médiathèques de Nîmes comptaient parmi les plus chères de France. Et quand je ne me trompe ni de jour, ni d’heure, ni de ville, ni de rue, chacun sait qu’on peut compter sur moi !
Nous avions rendez-vous entre 9 et 10 H, deux enseignants, un retraité de la SNCF et moi, et j’étais arrivé bon premier.
Ils étaient là les salauds, ils ne se contentaient pas de manifester en Avignon, ils faisaient sin-ger une pétition sur laquelle je pouvais lire en gros « parents, le corps de votre enfant n’est pas une option ! » L’homme n’en avait pas l’air, avec sa tête de barbu gauchiste, mais la femme, aucun doute, c’était la catho de choc, quoique je m’étonnasse qu’elle portât un pantalon à gros carreaux au lieu d’une jupe bleu-marine plissée. Mais bon, je sais qu’ils sont nombreux à être revenus de tout, alors pourquoi pas au pire.
Comme les copains tardaient, je fis le tour des Halles, une fois, deux fois, dix fois, ce qui me ramenait régulièrement à mon point de départ, c’est-à-dire à mes cathos intégristes et à leur pétition de merde. À chaque fois j’étais un peu plus remonté, jusqu’à ce que ne pouvant plus me retenir je me jette sur eux en les traitant de fachos et en déchirant leurs papiers. Le coup de poing, je ne l’ai pas vu venir, on ne peut même pas dire que je l’ai senti. Quand je suis revenu à moi, j’étais étalé parmi les cageots de légumes écrasés, les commerçants gueulaient, les ca-thos fachos gueulaient, je vis les copains enseignants tentaient de parlementer avec eux, et j’entendis la voix du retraité de la SNCF qui disait :
- Mais qu’est-ce qui t’a pris d’agresser les professeurs d’éducation physique et sportive qui font signer une pétition pour le maintien de leur discipline ?
Depuis sa mise en ligne vous avez été
1380

visiteurs à consulter cette page

Vos commentaires

Je pense qu'il est inutile de dire combien cette nouvelle pourrait être un vécu
Mamsel
therese.gubeth@wanadoo.fr
Le vendredi 30 Janvier 2005

Vos commentaires

Un gag hilarant! on imagine aisément le quiproquo et votre éberluement.
Mary
maryalberthe@wanadoo.fr
Le samedi 21 Fevrier 2005

Vos commentaires

on ne s'ennuie pas à lire les nouvelles de j c renoux
advenier
marie-antoinette.advenier@wanadoo.fr
Le samedi 13 Mars 2005

Vos commentaires
peuvent sauver
Jean-Claude Renoux

Tout ça, c’est de la faute de Roger Martin !
La veille il avait sonné l’alerte générale par mails : les militants anti-avortement devait mani-fester le samedi devant le Palais des papes en Avignon, et il conviait ses connaissances à une contre manif
Commentaire
Nom
Mail
Recopier le code:
Le champs commentaire est obligatoire
Les commentaires apparaissent immédiatement

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.88 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar