Critiques Polar-Jazz - ALAIN GERBER


Chet

ALAIN GERBER


Chet

Aux ditions LE LIVRE DE POCHE 30886

1

Lectures depuis
Le samedi 11 Janvier 2009
 
 

Une lecture de
PAUL MAUGENDRE


Ils sont venus, ils sont tous l, la convocation la main. Ils se prsentent groups auprs de lcrivain qui les attend dans son bureau, un un, arm dune ramette de papier, quelques stylos en rserve. Et ils dfilent les uns derrire les autres, sollicits parfois pour une nouvelle audience. Car lcrivain veut tout savoir, tout connatre, sur ce que fut la vie de Chet Baker. Lhomme la trompette dort depuis 1988. Le premier enter sur scne, cest Sonny Slipper James , le marlou qui naimait pas la musique de jazz et encore moins celle joue par un Blanc. Et puis, il avait t commandit pour casser la figure du cam qui ne rglait pas ses notes de drogue. Il y a la mre et le pre qui tmoignent eux aussi, pas ensemble, des musiciens dont Gerry Mulligan, Jimmy Rowles, Dick Twardzik, Phil Urso, Dizzy Gillespie, Paul Desmond ou Stan Getz, des producteurs, des amis, des adversaires, ses femmes, officielles ou non, et dautres encore, des inconnus, ectoplasmes crs pour loccasion, afin de donner du poids, de la consistance aux dclarations, de mieux comprendre certains faits, certains vnements. En chef dorchestre minutieux et aguerri, la partition bien rgle, Alain Gerber a tabli un ordre dentre en scne des divers intervenants, afin dobtenir un rythme enlev, parfois tonitruant, parfois nostalgique, limage de la mlodie sortant de linstrument dun trompettiste au sommet de son art. Des notes discordantes slvent quelquefois, du fait de la mauvaise fois des participants, mais Alain Gerber ne sen laisse pas conter. Et nous retrouvons Chet Baker, souvent compar physiquement James Dean, beau gosse aimant la vitesse et les belles voitures, lore de sa vie dartiste. Ctait un bon ptit gars, et la musique tait tout pour lui. Il a tout donn, elle lui a peu rendu. Les honneurs et la gloire il a connu, la dchance aussi, plus souvent qu son tour. Il a ctoy des drogus, pourtant part de lherbe, il restait relativement sage, ne buvant pas dalcool contrairement ses compres. Il a commenc sans trop savoir pourquoi ni comment. Dpit sentimental, dcs de son complice Twardzik lors dune tourne Paris, envie refoule trop longtemps ?. Senchanent les dmls avec les forces de lordre, dabord aux USA, cause de sa consommation dherbe, puis lorsquil sest adonn aux drogues dures en Italie, en Allemagne, un peu partout, rejet comme un malpropre. De sa naissance, le 23 dcembre 1929, en Oklahoma, son arrive en Californie, ses dbuts avec Charlie Parker, et bien dautres qui gravitaient dans le sillage du Bird, Miles David, Dizzy Gillespie, puis Gerry Mulligan ou Stan Getz, ses premiers succs, ses premires btises, ses amours, son arrive sur la cte est, le passage tabac par une petite frappe aux ordres de lHomme afin de rcuprer largent de la fenaison, son passage vide, sa dent manquante, ses gencives douloureuses, son incapacit sortir la moindre note de son instrument, sa pugnacit, les nouveaux dbuts, les accueils triomphants ou les hues, son arrestation en Italie, ses dmls conjugaux, son manque dargent chronique, jusqu sa mort en 1988, un 13 mai, un vendredi, Amsterdam, passant par la fentre dun htel, dsirant peut-tre rejoindre les anges cachs derrire les nuages et qui en lentendant taientaux anges.

Alain Gerber nous offre un roman biographique, ou une biographie romance, peut-tre plus proche de la ralit que les biographies officielles, crites souvent avec un point de vue partisan, rdigeant avec lyrisme, posie, rigueur, tendresse, sincrit, une vie de gloire et de dchance. Mais Chet Baker, hros malgr lui dun roman noir, vit toujours, grce son hritage discographique.
PAUL MAUGENDRE




Pour tre inform des Mises Jour, Abonnez-vous l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les rclames du RayonPolar

Pour votre publicit, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accdant ce site marchand par l'intermdiaire de ce lien vous soutenez financirement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar