Critiques Polar-Jazz - GUNTHER SCHULLER


Lhistoire du jazz. Tome 1 Le premier jazz, des origines  1930

GUNTHER SCHULLER


Lhistoire Du Jazz. Tome 1 Le Premier Jazz, Des Origines 1930

Aux ditions EDITIONS PARENTHESES/P.U.F.

1

Lectures depuis
Le mardi 12 Octobre 2010
 
 

Une lecture de
PAUL MAUGENDRE.


Traduit de lAnglais par Danile Ouzilou


Si certains musiciens de jazz senorgueillissaient de jouer doreilles, bon nombre de leurs confrres possdaient une solide formation dinstrumentistes classiques, ayant tudi le solfge et suivi des cours auprs de professeurs ou dans des coles spcialises, devenant non seulement interprtes, mais galement compositeurs, arrangeurs, chefs dorchestre ou tout le moins leader dun band. Certains ont mme men une double carrire de musicien classique et jazz comme le pianiste et chef dorchestre Andr Prvin ou Gunther Schuller, lauteur de cet ouvrage. Gunther Schuller a dbut comme corniste dans lorchestre symphonique de Cincinnati puis au Metropolitan Opra de New-York mais galement dans le nonette de Miles Davis.
Gunther Schuller est aussi musicologue, pdagogue, et ce qui lintresse cest de pouvoir comprendre et expliquer la musique de jazz, aussi bien aux musiciens quaux profanes, den drouler la complexit, de lanalyser et en dcrire lanatomie musicale . Car de tous les ouvrages qui furent rdigs, surtout ceux qui traitaient le jazz des origines, il nen trouvait pas le ct pdagogique srieux capable den extirper le sens profond, lessence, le ct musical, linterprtation par des musiciens autodidactes ou qui saffirmaient comme tels. Il a souhait combler les lacunes de ces ouvrages, surtout amricains, et de dvelopper, dexplorer toutes les facettes du jazz et ventuellement de comparer la musique classique celle du jazz. Lune est emblmatique de limprovisation, lautre est soumise des partitions strictes, mme si le jeu peut varier selon le tempo impos par un chef dorchestre et le nombre de participants.
Dans sa prface, Gunther Schuller explique ainsi sa dmarche : En fait, ce volume a t crit avec un certain a priori : chaque disque grav depuis les premiers enregistrements de jazz jusque dans les annes trente a t cout, analys et, si ncessaire, discut. On ne peut porter un jugement juste sur un artiste (ou sur un mouvement musical) sans se rfrer lensemble de son uvre ni le situer par rapport ses contemporains. Un peu plus loin il prcise : Une autre approche est envisage ici, qui met laccent sur les moments, les prestations et les musiciens qui, dune faon ou dune autre, reprsentrent des expriences novatrices dans lvolution du jazz. En un sens, ce livre est une rponse une srie de questions lies entre elles concernant la spcificit de cette musique : quest-ce qui fait que le jazz fonctionne ? Quest-ce qui fait du jazz une musique diffrente ? Pourquoi tant de gens trouvent-ils le jazz mouvant ? Pourquoi produit-il un tel effet ? Ce livre essaie donc de combiner la recherche objective de lhistorien musicologue avec la subjectivit de lauditeur engag et de linterprte-compositeur. Cest pourquoi il est tout particulirement destin au musicien ou au compositeur de formation classique qui ne sest encore jamais intress au jazz et qui ne comprend ni son jargon ni lenthousiasme de ses commentateurs. Jajouterai que ce livre intressera galement lamateur (dans le sens de curieux, de chercheur) pour diverses raisons.
Gunther Schuller na pas crit la biographie des grands reprsentants du jazz comme on peut la retrouver dans de nombreux dictionnaires et ouvrages consacrs au jazz, mais sattache dgager le parcours musical de quelques interprtes. Dans les chapitres 1 et 2, il dissque les origines par le biais de ltude du rythme, de la forme, de lharmonie, de la mlodie, du timbre, de limprovisation et les dbuts du jazz, le tout accompagn de multiples exemples concrets par le truchement de portes. Evidemment il faut connaitre le solfge ou tout au moins un minimum. Le chapitre 3 est consacr au premier grand soliste, Louis Armstrong, le chapitre 4 au premier grand compositeur, Jelly Roll Morton, qui se dfinissait lui-mme comme linventeur du jazz, titre usurp puisque le jazz est une dformation issue dune musique traditionnelle (ceci tant mon avis personnel), puis le chapitre 5 sintresse aux virtuoses des annes 20, Bix Beiderbecke en tte, sans oublier les clarinettistes comme Sidney Bechet (incontournable) Johnny Dodds, Jimmy Noone, Barney Bigard, Albert Nicholas, les cuivres, les pianistes de Harlem, Bessie Smith. Le chapitre 6 est consacr aux grands orchestres et le 7 au style Ellington, ses origines et ses dveloppements.
Un ouvrage copieux, document, argument, classieux mme et indispensable. Un grand moment de lecture et de dcouvertes, destin tous ceux qui aiment le jazz, mais aussi aux musiciens qui rejettent cette forme musicale, afin de leur dmontrer quils peuvent rviser leurs jugements, leur a priori, et abandonner leur position de rfractaire et de rcalcitrant.
PAUL MAUGENDRE.




Pour tre inform des Mises Jour, Abonnez-vous l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les rclames du RayonPolar

Pour votre publicit, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accdant ce site marchand par l'intermdiaire de ce lien vous soutenez financirement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar