Critiques Polar-Jazz - ALAIN GERBER


Miles

ALAIN GERBER


Miles

Aux ditions LE LIVRE DE POCHE


Visitez leur site

5

Lectures depuis
Le mardi 16 Mars 2010
 
 

Une lecture de
PAUL MAUGENDRE


Aprs Chet, Lady Day, Louie et Paul Desmond, ouvrages tous rdits au Livre de Poche, Alain Gerber nous offre sa vision personnelle dun autre monstre du jazz : Miles Davis. Et pour cela il a endoss les personnalits de Max Roach, le batteur qui a jou avec Miles et Charlie Parker alias Bird, quelques autres comparses dont, tonnant quoi que, Jimi Hendricks, et Miles lui-mme, changeant chaque fois de style dcriture afin de mieux se mettre dans la peau du rle. Les relations de Miles avec son pre, chirurgien dentiste, sa mre Cleota Henry, ses compagnons de route, la musique, la drogue, sont dcrites avec verve, tendresse, virulence, srieux, rage parfois. Ainsi le tmoignage de Max Roach qui dcrit ltat de Miles de retour de Paris et dont la liaison avec Juliette Grco lui trottine toujours dans la tte. Les vires jusqu East Saint-Louis en compagnie de Charlie Mingus dit Le Baron, son pre tant all le repcher en cours de route suite un appel au secours, la fausse dcontraction de ce pre envers un fils qui narrive pas se dtacher de la drogue. Un pre qui paie les dettes sans sourciller, cur par les frasques de son fils, mais quil tente chaque fois de remettre sur la bonne voie. Le tmoignage de Miles vis--vis de sa mre, qui ayant quitt le foyer familial pour de fumeuses raisons financires et autres, restera toujours un symbole. Et ce malgr les tannes quelle lui infligeait enfant, et lorsquelle en avait marre de taper sur son fils passait le fouet au pre qui trouvait des subterfuges afin de faire croire quil corrigeait le jeune Miles. Cette femme maurait tu sur place, que a ne maurait pas dissuad de ladmirer . Et il continue sur ce registre Disons que je suis spcial, de ce ct-l. Je suis ainsi fait que je ne peux pas admirer quelquun sans laimer (sauf Bird, je ladmets, mais cest lexception qui confirme la rgle).
A linverse, jai beaucoup de mal aimer si je nadmire pas. Mme sil sagit de mes propres enfants . Effectivement, les rapports entre Bird et Miles ntaient que purement musicaux, et encore, Dizzy Gillespie servant de tampon. Une rencontre musicale qui le propulse alors quauparavant il stait produit aux cts dEddy Randle et les Blues Devils. Il sengagera, sur les conseils de Clark Terry, dans un orchestre de la Nouvelle-Orlans, les Six Brown Cats dAdam Lambert. Il les suit jusqu Chicago, mais ce nest pas son truc. Je ne supportais dj plus ces vieilleries. Pour moi, ds quune musique nest pas du lendemain, cest quelle est de la veille. Et si elle est de la veille, elle est dj morte. Ce nest plus quun fossile .
Miles Davis, cest ce caractre progressiste, avec lenvie, le besoin, de toujours aller de lavant, dinnover, de rechercher, dexplorer, dinventer. Cest ainsi que par pisodes Alain Gerber nous entrane sur les traces de ce musicien qui dfraya la chronique tant par sa musique que par son comportement, fidle lui-mme, orgueilleux, technicien, poussant lhistoire du jazz dans le dos . Des tmoignages poignants, rvlateurs, qui semblent rels, vridiques. Mais Alain Gerber, mme sil extrapole, a construit ce roman avec des matriaux nobles, solides, fiables. Et la lecture, il me semble encore entendre Alain Lenchanteur Gerber narrer cette pseudo-biographie de Miles Davis. Ctait fin 2006 me semble-t-il.
PAUL MAUGENDRE




Pour tre inform des Mises Jour, Abonnez-vous l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les rclames du RayonPolar

Pour votre publicit, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accdant ce site marchand par l'intermdiaire de ce lien vous soutenez financirement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar