forum RayonPolar

- Pub Google -



ARBORESCENCE DE
RIEN - ROMAN à SUVIRE - DIFFUSION HEBDOMADAIRE
forum RayonPolar
Cliquer pour passer en mode Normal RIEN - roman à suvire - diffusion hebdomadaire konsstrukt vendredi 31 Juillet 2009 12:34:41
RIEN - roman à suvire - diffusion hebdomadaire konsstrukt vendredi 7 Aout 2009 18:08:23
RIEN - roman à suvire - diffusion hebdomadaire konsstrukt vendredi 14 Aout 2009 20:08:55
RIEN - roman à suvire - diffusion hebdomadaire konsstrukt vendredi 21 Aout 2009 16:48:37
RIEN - roman à suvire - diffusion hebdomadaire konsstrukt vendredi 28 Aout 2009 13:33:44
RIEN - roman à suvire - diffusion hebdomadaire konsstrukt vendredi 4 Septembre 2009 13:22:28
RIEN - roman à suvire - diffusion hebdomadaire Dominique Paris dimanche 6 Septembre 2009 22:43:43
RIEN - roman à suvire - diffusion hebdomadaire konsstrukt vendredi 11 Septembre 2009 17:48:48
RIEN - roman à suvire - diffusion hebdomadaire konsstrukt samedi 19 Septembre 2009 18:51:26
RIEN - roman à suvire - diffusion hebdomadaire konsstrukt vendredi 25 Septembre 2009 18:55:01
RIEN - roman à suvire - diffusion hebdomadaire konsstrukt vendredi 2 Octobre 2009 11:21:00
RIEN - roman à suvire - diffusion hebdomadaire konsstrukt vendredi 9 Octobre 2009 14:17:30
RIEN - roman à suvire - diffusion hebdomadaire konsstrukt vendredi 23 Octobre 2009 11:19:22
RIEN - roman à suvire - diffusion hebdomadaire konsstrukt vendredi 30 Octobre 2009 08:54:28
RIEN - roman à suvire - diffusion hebdomadaire konsstrukt vendredi 6 Novembre 2009 13:46:57
RIEN - roman à suvire - diffusion hebdomadaire konsstrukt vendredi 20 Novembre 2009 11:13:59
RIEN - roman à suvire - diffusion hebdomadaire konsstrukt vendredi 27 Novembre 2009 18:49:02
RIEN - roman à suvire - diffusion hebdomadaire konsstrukt vendredi 4 Decembre 2009 17:59:15
RIEN - roman à suvire - diffusion hebdomadaire konsstrukt samedi 12 Decembre 2009 10:52:25
RIEN - roman à suvire - diffusion hebdomadaire konsstrukt vendredi 18 Decembre 2009 13:53:59
RIEN - roman à suvire - diffusion hebdomadaire konsstrukt dimanche 27 Decembre 2009 15:33:43

Konsstrukt



RIEN - roman à suvire - diffusion hebdomadaire
Message posté vendredi 23 Octobre 2009 à 11:19:22

Je remonte les Champs-Elysées. Les boutiques sont fermées. Le MacDo est fermé. Une bande de racaille vient vers moi. Ils sont six. Survêtements. Capuches. Ils m’interpellent. Je regarde autour de moi. Sur toute la perspective de l’avenue – personne. Que des voitures garées et des appartements éteints. Sauf quelques-uns. Ce qui est éclairé aussi : l’obélisque de la concorde à un bout et – je tourne la tête – au passage je vois que ça y’est – ils ont fini de traverser – l’arc de triomphe. Ils viennent vers mois. Je les attends. L’un d’eux m’interpelle – Ho ! Tu cherches pas du chichon ? – Non merci. Et un autre – T’es sûr ? T’as pas de thune ou quoi ? Et un autre – Y’a quoi dans ton sac ? Et un autre – Vas-y fais voir passe ton sac !
Il me passe quoi par la tête je ne sais pas – ils n’ont pas l’air menaçant ni rien – juste l’agressivité typique du dealer de banlieue – des mecs que haïraient Antoine et Philippe et Céline – des mecs qu’ils adoreraient rencontrer ici et défoncer et laisser pour morts - ici. Je pose mon sac et j’ouvre mon sac et je sors mon arme – ils reculent et ils se figent – je ne braque personne. Le premier – Ho ! Fils de pute ! Un autre – Nique ta race ! Ils baissent la tête. Je Regarde l’arme – ils me regardent par en dessous – ils calculent. On entend un oiseau quelque part pas loin et une moto autre part – plus loin. – Je vais tuer un gendarme avec ça. Demain je pars à Montpellier et je vais tuer un gendarme. Ensuite je ne sais pas trop. J’aurais un autre mec à tuer. Mais d’abord le gendarme. – Quoi ? Un keuf ? Pourquoi ? – T’es un ouf ! – Il a tué ma mère. Il a aidé ma mère à accoucher et puis il a assassiné le bébé sous ses yeux et ensuite il a tué ma mère. Ils reculent. Ils ne calculent plus. L’oiseau – encore – mais un peu plus loin. – J’ai faim. J’ai envie de bouffer quelque part. Ils me regardent. Ils ne sont pas très sûr d’eux. – Mais d’abord faut que j’aille pisser. Je vais là. Je désigne une sanisette. Je m’y dirige. Ils me suivent. Je les entends parler entre eux. Je ne n’entends pas ce qu’ils disent. J’entre. L’odeur d’urine est très forte. Je charge mon arme. Je ressors. Le Taurus toujours à la main. J’éprouve une sensation de puissance. Ils sont soumis. Ils me regardent avec crainte et respect. – Vous savez où on peut aller manger à cette heure-ci ?
Ils m’expliquent qu’ils ont des trucs à faire – des gens à voir. Ils se barrent. Je continue à marcher en direction de l’arc de triomphe.

Après ses études Philippe est devenu professeur d’arts plastiques. Il a rencontré Fred. Fred est éditeur et directeur de label. Editeur de pamphlets néonazis et directeur d’un label de black metal sous le nom de Underground Pornography. De là les snuff ont dérivé. Et tout le reste. Philippe et lui se sont bien entendus. Fred était politiquement très installé dans l’extrême-droite du nord de la France. Des skinheads à ses ordres. Des connections avec les hooligans du Parc de princes. Avec les skins de Paris. Quand Fred est mort – il s’est fait descendre il y a sept ans – c’est Philippe qui a pris le relai. Une partie du relais en tout cas. D’autres gens gravitent autour d’eux. Des organisations diverses. Toujours sur un socle commun. Clandestinité. Cinéma gore. Accumulation – diffusion – tournage de vidéos mettant en scène des blessures – mutilations – morts réelles. Internet comme lieu d’échanges. Internet : maquis. Forums. Forums cachés derrière les forums. Black metal. Amour de la violence. Ethique de guerre. Ce sont des chevaliers. Des combattants. Des résistants. Ils sont en guerre. Rejet des valeurs monothéistes. Antichrétiens. Antimusulmans. Antisémites. Intolérance et élitisme. La violence comme moyen d’action – la violence comme fin et but. Autarcie. Anti socialité. Terrorisme. Rejet de l’état – de toute institution. Loyauté. Probité. Courage. Intransigeance. Pureté. Elitisme. Haine de la médiocrité. Philippe déteste les enfants. Il les hait. Vraiment. Il y avait ce type qui lui devait de l’argent et qui tardait à le payer. Philippe a décidé de se venger de lui. Il a repéré dans quelle école allait la fille de ce type. C’était une gamine de sept ou huit ans. Philippe lui a donné un cadeau. Un paquet. Dedans il y avait un chat éviscéré. Dans les yeux du chat il avait planté des clous. La gamine a fait des cauchemars pendant des semaines. Il a fallu qu’elle suive une psychothérapie. Elle a redoublé. Quand Céline m’a raconté cette histoire j’étais atterré. Ils pratiquent la magie. Tous. Mais rien de mystique. Ils ne vénèrent rien. Ils invoquent. Ils contrôlent. Ils prennent. Philippe viole certaines de ses étudiantes. Il les invite chez lui. Il les drogue. Il les viole. Il les filme et les menace de diffuser ça sur Internet si elles se plaignent. Il choisit bien ses victimes. Personne ne s’est jamais plaint. Autour de Philippe il y a toute une bande d’étudiants et d’anciens étudiants. Ils sont fascinés. Il agit avec eux comme avec un gourou. Quand Céline me racontait ça je ne savais pas quoi penser. D’un côté ces types ont l’air complètement dingue. Dangereux. Irrécupérables – ce sont de parfaites ordures mais d’un autre côté – je ne sais pas – il y a un côté pathétique. Ils ont l’air complètement con. Je ne sais pas quoi penser de tout ça. Je n’arrive pas à juger ça.
Et puis ces pensées reviennent – la torture. P’tit Louis. Ma mère. Est morte – et je me souviens que je n’ai pas besoin de juger que ce sont des merdes humaines que tout ce qu’ils méritent c’est une balle dans la tête. Je ne peux pas tous les avoir. Antoine pour commencer – déjà Antoine ensuite on verra.
Ils ont monté un site internet qui s’appelle AryanShop. On trouve des vêtements. C’est là que Céline était modèle – pour des sous-vêtements. Des films pornos racistes. Des répliques d’objets du Troisième Reich. Des ouvrages qui font l’éloge de l’Holocauste. Des CD et des DVD de groupe de National-Socialist Black Metal et de groupes skinheads. Des ouvrages de magie noire. Toutes sortes de choses.
Ils ont tourné un film qui est devenu un succès dans ce milieu. L’illustration d’un procès médiéval. De l’interrogatoire au supplice. Sans aucun trucage. C’est un Arabe qui est supplicié. C’est le seul film en circulation – que Céline connaissait en tout cas – qui mettait en scène une mort réelle. C’est des skins qui jouaient les bourreaux – on ne connait pas leur nom – Céline en tout cas – ne savait pas. C’était un supplice réel qui était mis en scène. Philippe avait recopié l’introduction de Surveiller et punir – de Michel Foucault.
– Ca lui avait servi de script. Foucault était une pédale mais son bouquin était pas mal.