forum RayonPolar

- Pub Google -



EN PREMIERE LIGNE…
forum RayonPolar

Retour à la liste Répondre Nouveau message

Auteurs Textes
Gilscudderbis



En première ligne…
Message posté vendredi 22 Fevrier 2008 à 09:50:48

n première ligne…
Message posté Le vendredi 22 Fevrier 2008 à 09:39:38


Certain(e)s ( trop peu ?) s’interrogaient sur le « paradoxe manchettien » : mépris de la Littérature contemporaine/ « littérarisation » du polar…
Redisons-le : il faudrait se souvenir que RIEN , JAMAIS, n’est créé « ex nihilo » et moins encore « in abstracto » : l’(es) œuvre(s) de Manchette sont à (re)lire dans la complexité de leurs conditions de production, même « littéraires »: ne l’oublions pas, en même temps qu’ auteur de romans noirs -et clairement revendiqués comme tels- Manchette fut aussi scénariste ( bonjour le sens du « pitch » !), traducteur ( d’auteurs aussi différents que Westlake, Littel et Ross Mc Donald !), critique de cinéma ( « Les yeux de la Momie » : bonjour l’usine à fantasmes !), commentateur prolifique des œuvres de ses contemporains dans « Les Notes noires »…
Bref, bcp d’inter(ré)férences : on est en plein « effet pongiste » (bonjour les retours de balle) entre ces activités scripturales et la production des « œuvres »)… Là-dessus, on peut pas mal gamberger/tartiner…

Mais il aggrave son cas : si l’on s’en tient à Ricoeur ( « Du texte à l’action », Seuil, p 120 et sq. ) :
« ( …) la notion d’œuvre apparaît comme médiation pratique entre irrationalité de l’événement – laissons à Ricoeur la responsabilité de cet « irrationnel » fort peu « marxiste ») et la rationalité du sens »(Aurait-on pu dire « de l !intention » ?). Elle est donc l’aboutissement « d’une expérience déjà – N du B : même inconsciemment – structurée mais comportant des ouvertures, des possibilités de jeu ( N du B : Si !Si !), des indéterminations, ; saisir une œuvre, (…) c’est saisir le rapport entre la situation – N du B : les conditions de production ? – et le projet ». ( Fin de cit.)… Je ne vous le fais pas dire : y a du pain sur la planche de l’interprétation ( on y reviendra…)
PS/ N du B derechef : considérant le polar contemporain ( français, belge ou malgache ) comme le « Canada Dry » du roman noir « hardboiled » US des années ’30 –40, Manchette devait se traîner un amer goût de « trop peu »…Et pourtant, il redémarrait, au cœur de son cyclone personnel, « Les Gens du Mauvais Temps », cet au-delà du polar : en découdre avec « L’ Ile au Trésor », « La Comédie humaine », « Les Rougons », « Les Misérables », « Le Voyage » et « A l’Est d’ Eden », vu l’ambition du projet ? Respect, moussaillon !!!

NB : Notes du Benêt bavard, votre serviteur.

To'rat!


Gil

Retour à la liste Répondre Nouveau message
(C) Les messages n'engagent que leurs signataires
La majorité des illustrations du site Rayonpolar.com sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
"Site Fumeur. Y'a plus que sur le Web qu'on peut maintenant"
... Mais foutez pas des cendres partout!...
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
— Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique