Antigone 34

Imprimer Antigone 34 Imprimer (format pdf) Imprimer Antigone 34



- ANTIGONE 34 -


Production


Réalisateur : Louis-Pascal Couvelaire; Roger Simonsz

Scénario : Brice Homs; Alexis Nolent
Antigone 34

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
-Antigone 34-
sur
Amazone
fleche

Distribution

Claire Borotra : Hélène de Soyère || Bruno Todeschini : Victor Carlier || Anne Le Nen : Léa Hippolyte || Lionel Erdogan : Fifi || Aubert Fenoy : Ravel || Hammou Graïa : Commissaire Meziane || Bruno Lopez : Pérez || Moussa Maaskri : Paco || Daniel Lobé : Baptiste Firmin || Fred Tournaire : Libert
Antigone 34

Devant le petit écran
L A

 
Ecartons immédiatement tout malentendu : Antigone n’a aucun rapport avec Sophocle, Jean Cocteau, Jean Anouilh, Bertolt Brecht ou Henri Bauchau. Tout au plus entretient-il un lointain cousinage avec la Grèce antique, dans la mesure où il s’agit du nom d’un quartier de Montpellier, conçu par l'architecte catalan Ricardo Bofill, et dont l’architecture s’inspire de cette période historique.

L’esthétique du mal de mer ou la persistance rétinienne : un nouvel impressionnisme

Ainsi donc le polar quitte Paris ! Certes ce n’est pas la première fois qu’il pose ses valises en province. Nice, Marseille, Bordeaux, Toulouse… ont eu droit à sa visite, à l’image des tournées de France Inter, mais c’est la première fois qu’il en profite pour déstructurer ses codes esthétiques et emprunter les sentiers escarpés de l’impressionnisme télévisuel.
Exit les cadrages propres, les plans nets, les inserts touristiques, les mouvements de caméra maitrisés, suaves et explicatifs, les gros plans psychologiques, les sourires entendus, l’humour décalé…
Avec « Antigone 34 », les réalisateurs ont décidé de faire œuvre et ils ont troqué leur caméra pour un stylo, à moins que ce ne soit pour un pinceau. Ils filment au travers des vitres, des stores, des grillages. Ils alternent les gros plans sur des visages qu’occulte une tête en amorce du contre champs, à des effets de filage sur des décors urbains. Ils plantent leur caméra sous des escaliers, derrière un bureau ou à même le sol, au milieu d’herbes folles. Et lorsqu’ils ne la plantent pas, elle tangue comme embarquée à bord d’un navire sur une mer démontée, elle zoome sur des visages impassibles et lointains, cherchant un temps la mise au point.
Et les cuts approximatifs enchainent des cadrages décadrés.

Le doute est un hommage rendu à l'espoir

Caméra au poing ou téléphone portable ? Qu’importe puisque la transgression ne semble qu’apparente où personne ne boit ou ne fume, où chacun parait propre sur soi. Et l’on se met à regretter le temps jadis où aux expérimentations visuelles s’ajoutaient les écarts comportementaux ! Qu’elle semble lointaine l’époque de « Police District ».
Et brusquement, au détour du troisième épisode, tout devient comme translucide. Les effets de style ne sont pas là pour envahir gratuitement l’écran : ils entretiennent un lien ontologique avec le véritable propos d’« Antigone 34 ».
Ces images floues, troubles et fuyantes reflètent, mieux que tout discours, l’objet de la série qui ne se précise qu’au fil des épisodes, car tout le reste ne constitue que faux semblants ou qu’intrigues annexes.
Hélène de Soyère, Victor Carlier et Léa Hippolyte n’enquêtent pas autour de meurtres comme l’on enfile des perles. Tous les trois sont en quête de la vérité sur le crime originel, car elle seule permettra de faire le deuil et de conquérir la sérénité.
Et les images acquerront la netteté, la suavité et la précision, miroir fidèle de la réalité enfin dévoilée.
L A
Le lundi 26 Mars 2012
Pour réagir
à cette chronique
sur le Forum
Pour réagir sur le forum du RayonPolar


Antigone 34

Saison 1

  SAISON 1

Retour aux saisons de  Antigone 34

Bruno Todeschini
Fiche

Antigone 34
Fiche

Bruno Lopez
Fiche

Xavier Gallais
Fiche

Antigone 34
Fiche

Antigone 34
Fiche
 

reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar




En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



Régie publicitaire internet


Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011






(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Les forums du Rayon du polar ne sont pas modérés
...dans la mesure où chaque intervenant respecte les règles élémentaires du savoir vivre...
Alors n'hésitez pas :
poussez une porte...
"Site Fumeur.
Y'a plus que sur le Web qu'on peut maintenant"
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique


PageRank Actuel