Au coeur du temps

Imprimer Au coeur du temps Imprimer (format pdf) Imprimer Au coeur du temps



- AU COEUR DU TEMPS -


Scénario et Réalisation

Série télévisée américaine ABC
Créée par Irwin Allen
D'après un roman de Murray Leinster
Au coeur du temps

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Au coeur du temps

sur
Amazone

fleche
fleche

Distribution

James Darren : Dr Tony Newman
Robert Colbert : Dr Douglas Phillips
Lee Meriwether : Dr Ann MacGregor
Whit Bissell : Général Heywood Kirk
John Zaremba : Dr Raymond Swain
Wesley Lau : Sergent Jiggs


Guide des Episodes

Au coeur du temps

Guide des Episodes

Devant le petit écran
L A

 
Du synopsis

Les docteurs Doug Phillips et Tony Newman travaillent tous les deux dans la base secrète Chronos, qui s’enfonce sur 799 étages dans le désert du Nevada, sur le projet chronogyre qui doit permettre de voyager dans le temps.
Le sénateur Clark est envoyé sur place pour contrôler l’avancement des travaux et décider du montant des financements à venir.
Pour lui prouver la fiabilité du chronogyre, Tony tente le voyage dans le Tunnel du Temps. Malheureusement, le hasard décide de sa destination et il échoue sur le pont du Titanic le jour de son naufrage… Doug le rejoint afin de le secourir.
Nos deux hommes seront exfiltrés juste avant la catastrophe, mais c’est une fois de plus le hasard qui choisit le chemin qu’ils vont suivre dans le Tunnel du Temps.
Prisonniers de l’aléatoire, ils bondiront d’époque en époque, de lieu en lieu...

Du schéma

Exception faite du premier épisode, le schéma narratif des vingt-neuf autres est un modèle de récursivité :
1- Au commencement, Doug Phillips et Tony Newman, au terme d’un voyage dans le tunnel, tombent littéralement du ciel et roulent sur le sol.
2- Très vite aux prises avec les Autochtones, leur vie est menacée…
3- Et s’ils sont sauvés au dernier moment, ils réalisent immédiatement qu’ils ont échoué au cœur d’événements historiques dramatiques, qu’ils identifient avec plus ou moins d’exactitude, et qu’ils risquent d’être tués.
Le générique succède à cette courte séquence.
4- L’épisode enchaine ensuite une alternance de moments historiques et de scènes au cœur de la base Chronos. L’enjeu, pour Doug et Tony, est de tenir le plus longtemps possible et surtout de ne pas être séparés. Pour les savants de Chronos de les exfiltrer de cette époque.
Trois ou quatre minutes avant la fin de l’épisode, nos héros sont extraits et expédiés au travers du tunnel.
1- Doug Phillips et Tony Newman, au terme de ce voyage dans le tunnel, tombent littéralement du ciel et roulent sur le sol.
2- Très vite aux prises avec les Autochtones, leur vie est menacée…
L’épisode se termine à cet instant.

Du temps

Paradoxalement, à la discontinuité temporelle qui fonde l’intrigue dans sa globalité - Doug et Tony bondissent aléatoirement dans le temps - correspond une parfaite continuité narrative que sous-tend l’existence, dans sa durée, de nos deux voyageurs.
En fait, deux temps aux formes antagoniques cohabitent : le temps de l’Histoire ; le temps de la vie.
Le premier ne serait qu’un présent en perpétuel commencement, en déploiement au fond du chronogyre, conception indispensable à toute idée de voyage dans le temps. Car si passé et futur ne sont pas un présent dissimulé quelque part au fin fond des spirales d’un cosmos temporel, il deviendrait impossible d’y accéder – « accéder à » présuppose « l’existence de ».
Le second serait une durée de vie, segment orienté du présent au futur, frise chronologique à la borne supérieure indéfinie, n’admettant aucune discontinuité.
Mais quel est le rapport qu’entretiennent ces deux temps ?
L’un englobe l’autre, le submerge et l’engloutit, tels les grains de sable du générique, induisant l’idée de l’impossible fuite hors du temps comme condition à la survie.
Mais aussi relié par une homothétie interne qui fait de temps un agrandissement de la durée, de l’Histoire la durée de vie des hommes et de la durée l’histoire de la vie d’un homme.
Mais l’un est aussi un objet fractal de l’autre, à l’image de chaque épisode au regard de la série.
La fin est le début de l’épisode ; le début est la fin de l’épisode ; le commencement de la série est la fin de la série ; la fin de la série est le commencement de la série.

Du décor

Et au service d’interrogations récréatives autour du temps, la chaîne américaine ABC déploie une ingéniosité décorative étonnante.
Les images du puits sans fond que traversent des passerelles nous ne les reverrons qu’avec les épisodes de la guerre des étoiles, comme nous ne verrons que rarement des murs de computers aussi crédibles.
Quant aux reconstitutions historiques, certes entièrement filmées en studio et entrecoupées d’inserts de films ou d’images d’archives, elles atteignent la quasi-perfection.
Seuls souffrent du temps les effets pyrotechniques qui entourent l’entrée du Tunnel dans le temps, même si l’idée centrale d’une spirale semble des plus heureuses et que l’image des deux corps flottant au milieu de cristaux multicolores reste des plus modernes.
Et que dire du générique, dont le thème contient l’intégralité de la problématique :
Un sablier, dont les grains de sable engloutissent une silhouette humaine ; une figure géométrique qui évoque une montre à de multiples aiguilles tournant dans sens puis dans l’autre.

Remarques finales

Le destin de cette série sur la deuxième chaîne de l'ORTF est pour le moins surprenant. La diffusion régulière à partir d’octobre 67, s’interrompt au vingt-sixième épisode, qui se conclut par une intervention de la speakerine avant la projection des trois minutes de fin, où apparait Merlin, et qui annonce, traditionnellement l’épisode suivant.
Qu’elle est la cause de ce phénomène étrange et fort coutumier à cette époque, puisqu’il avait aussi frappé « Le Prisonnier » ? Mystères de la censure…
Toujours est-il que le spectateur en retrouve la trace dans de doublage en français. À partir de l’épisode « Merlin l'enchanteur », les protagonistes de l’aventure changent de voix.

Au rayon des curiosités et autres incongruités, soulignons quelques éléments :
• Tony Newman et Douglas Phillips, dans leur voyage dans le temps, bondissent de continent en continent, de pays en pays, mais n’éprouvent jamais de difficultés de langage. A croire que la planète entière parlait, parle et parlera anglais (Américain)
• Tony Newman et Douglas Phillips sont deux chercheurs, mais deux chercheurs quelque peu particuliers puisqu’ils se révèlent experts dans le maniement des armes, de toutes les armes, ainsi que de la lutte, de toutes les luttes…
• Tony Newman et Douglas Phillips au cours de leurs sauts d’une époque à l’autre ont toujours un rôle actif. Modifient-ils pour autant l’Histoire ? Que Nenni, ils ne provoquent que des événements inscrits dans celle-ci !
• Le chronogyre est enfoui dans une base secrète, qui s’enfonce sur 799 étages dans le désert du Nevada, et est placé sous l’autorité militaire, pourtant il n’est pas rare d‘y croiser des invités de toute sorte, invités qui ne sont jamais surpris par ce tunnel dans le temps.
• Notons pour conclure le rôle particulier attribué Dr Ann MacGregor : celui de la pleureuse !
L A
Le samedi 8 Mai 2011
 
 


Au coeur du temps

 
Guide des épisodes

Retour aux saisons de  Au coeur du temps
Rendez-vous avec hier
Susan Hampshire
Fiche
Le chemin de la lune
Au coeur du temps
Fiche
La fin du monde
James Westerfield
Fiche
Pearl Harbor
Susan Flannery
Fiche
La dernière patrouille
Carroll O'Connor
Fiche
Le volcan tragique
Ellen Burstyn
Fiche
La revanche des Dieux
Dee Hartford
Fiche
Massacre
Joe Maross
Fiche
L'île du Diable
Oscar Beregi Jr.
Fiche
Le règne de la terreur
David Opatoshu
Fiche
Armes secrètes
Nehemiah Persoff
Fiche
Un piège mortel
Scott Marlowe
Fiche
Alamo
John Lupton
Fiche
La nuit des longs couteaux
Malachi Throne
Fiche
À la veille du 6 juin
Lyle Bettger
Fiche
La revanche de Robin des Bois
Donald Harron
Fiche
Le duel
Mako
Fiche
Ceux qui viennent des étoiles
Au coeur du temps
Fiche
Le fantôme de Néron
Eduardo Ciannelli
Fiche
Les trompettes de Jéricho
Myrna Fahey
Fiche
L'idole de la mort
Anthony Caruso
Fiche
Billy le kid
 Robert Walker Jr.
Fiche
L'île de l'homme mort
Pepito Galindo
Fiche
Chasse à travers le temps
Robert Duvall
Fiche
Le retour de Machiavel
Malachi Throne
Fiche
L'attaque des barbares
John Saxon
Fiche
Merlin l'enchanteur
Christopher Cary
Fiche
Les kidnappeurs
Michael Ansara
Fiche
Les aventuriers de l'espace
John Crawford
Fiche
La cité de la terreur
Gary Haynes et Heather Young
Fiche
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

4.73 euros au format Kindle
9.99 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar