Belphégor ou le Fantôme du Louvre

Imprimer Belphégor ou le Fantôme du Louvre Imprimer (format pdf) Imprimer Belphégor ou le Fantôme du Louvre



- BELPHEGOR OU LE FANTOME DU LOUVRE -


Scénario et Réalisation

Réalisation : Claude Barma
Adaptation et scénario : Jacques Armand
Participation au scénario : Claude Barma
D'après le roman d'Arthur Bernède
Belphégor ou le Fantôme du Louvre

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Belphégor ou le Fantôme du Louvre

sur
Amazone

fleche
fleche

Distribution

Isaac Alvarez : Belphégor
Yves Rénier : André Bellegarde
Christine Delaroche : Colette Ménardier
Juliette Gréco : Laurence Borel et sa sœur jumelle Stéphanie Hiquet
René Dary : le commissaire Ménardier
Paul Crauchet : le gardien Gautrais
François Chaumette : Boris Williams
Sylvie : Lady Hodwin
Germaine Ledoyen : madame Pinolet


Guide des Episodes

Belphégor ou le Fantôme du Louvre

Guide des Episodes

Devant le petit écran
L A

 
Né le 5 janvier 1871 à Redon, Arthur Bernède gagne Paris en 1890 et s’inscrit au Conservatoire. Malheureusement des problèmes de santé lui ferment la porte au de chanteur lyrique. Il se tourne vers l’écriture d’opéras, de pièces lyriques et de théâtre.
En 1892, il publie un premier recueil de nouvelles (Les contes à Nicette)
Après un mariage, un divorce et un court passage, comme employé, à l'Hôtel de Ville de Paris, il décide de travailler pour le cinéma -Au total une vingtaine de ses livres sont portés à l’écran entre 1906 et 1930-
Parallèlement, en 1919, il fonde, avec Gaston Leroux et René Navarre, la Société de Cinéromans
Arthur Bernède mourut le 20 mars 1937 d'une crise cardiaque après avoir prononcé un discours devant la Société des Gens de Lettres
Il nous laisse plus de 200 romans dont certains sont devenus des classiques du genre : Belphégor, Judex ou Mandrin

Belphegor

L’intrigue est assez simple et la forme respecte les règles en cours à cette époque.
Un mystérieux fantôme hante le Louvre… Un gardien a été assassiné…
« Il y a un fantôme au Louvre
Telle était l’étrange rumeur qui, le matin du 17 mai 1925, circulait dans notre musée national.
Partout, dans les vestibules, dans les couloirs, dans les escaliers, on ne voyait que des gens qui s’abordaient, les uns effrayés, les autres incrédules, et s’empressaient de commenter l’étrange et fantastique nouvelle.
Dans la salle dite des « David », devant le célèbre tableau, le Sacre de Napoléon, deux gardiens discutaient avec animation.
(…)
Mme Gautrais avait raison… La comédie de la veille allait se transformer en un des drames les plus mystérieux et les plus effrayants qui eussent jamais bouleversé l’opinion publique.
Lorsque le lendemain, dès la première heure, Gautrais, qui n’avait pas fermé l’œil, pénétra, le premier de tous, dans la salle des Dieux barbares, quel ne fut pas son effroi en découvrant, près de la statue de Belphégor, renversée de son socle sur les dalles, le corps inanimé de Sabarat. »

Le commissaire Chantecoq, avec le concours de sa fille Colette, est chargé de l’enquête. Le jeune journaliste du Petit Parisien, Jacques Bellegarde, s’intéresse lui aussi à l’affaire. Pour le lecteur, le mystère est total, mais à aucun moment il n’est perdu. L’écrivain ne lui cache rien, il peut accompagner les héros dans leur enquête et c’est en leur compagnie qu’il découvrira qui se cache derrière Belphégor.
Belphegor est d’abord publié sous forme de feuilleton en 1927 dans le quotidien « Le Petit Parisien » avant d’être adapté pour le cinéma par Henry Desfontaines, ce n’est que par la suite qu’il est publié par les éditions Tallandier, avec comme illustrations des photos du film.
En 1965, il est adapté pour la télévision où il connaît un immense succès. Voulant probablement profiter de celui-ci, Georges Combret et Jean Maley tournent, en 1966, « La malédiction de Belphegor », une lointaine adaptation qui passe inaperçue.
Il faut ensuite attendre l’année 2000 pour que Belphegor revienne à l’écran. Mais dans ce dernier cas, le rapport avec le Belphegor de Bernède est uniquement nominal.

La série tv

En mars 1965, devant des téléspectateurs ébahis, Belphegor envahit les écrans bombés des télévisions. L’engouement est immédiat et l’audience atteint les 10 millions.
Qui est derrière ce succès : Claude Balma.
Le réalisateur a retravaillé le scénario de Bernède adroitement en y ajoutant une touche d’ésotérisme, en transformant le journaliste en étudiant (modernité oblige) et en substituant au trésor des Rois de France un mystérieux métal, le Paracelse –du nom d’un chimiste et médecin suisse, maître à penser des Roses-Croix. Et face au refus du Musée d’autoriser le tournage de la série, il a recréé les salles du Louvre en studio…
Certes, les spécialistes de Belphegor lui reprocherons ses adaptations et jugerons les épisodes trois et quatre très décevants, mais qu’importe puisque durant un mois le public est au rendez-vous ! Qu’importe puisque 40 ans plus tard la série est devenue mythique!

Belphegor.

Lorsque la chanteuse de cabaret, Juliette Gréco, accepte les personnages de Laurence Borel et sa sœur jumelle Stéphanie Hiquet, elle a déjà une vingtaine de films à son actif, parmi lesquels Orphée de Jean Cocteau, Elena et les hommes de Jean Renoir.
Sa chevelure brune et sa voix sensuelle, sa brève vie de femme mariée puis de concubine, sa réputation de femme libre –ancienne résistante, ancienne des Jeunesses communistes, ancienne chanteuse au « Le Bœuf sur le toit », cabaret de la Rive Gauche- en font un personnage sulfureux.
Voilà, peut-être, pourquoi aucune autre actrice n’aurait pu interpréter le personnage de Laurence Borel avec autant de justesse -aux yeux des téléspectateurs-.
Au point qu’aujourd’hui encore ce personnage lui colle à la peau.
L A
Le mercredi 23 Aout 2007
 
 


Belphégor ou le Fantôme du Louvre

La série de 1965Adapations cinématographiques

  LA SERIE DE 1965
Guide des épisodes

Retour aux saisons de  Belphégor ou le Fantôme du Louvre
Le Louvre
Paul Crauchet
Fiche
Le Secret du Louvre
Paul Crauchet et Yves Rénier
Fiche
Les Rose-Croix
François Chaumette et Sylvie
Fiche
Le Rendez-vous du fantôme
Belphégor ou le Fantôme du Louvre
Fiche
 
  ADAPATIONS CINEMATOGRAPHIQUES
Guide des épisodes

Retour aux saisons de  Belphégor ou le Fantôme du Louvre
Belphégor (1927)
Belphégor ou le Fantôme du Louvre
Fiche
La Malédiction de Belphégor (1966)
Belphégor ou le Fantôme du Louvre
Fiche
Belphégor, le fantôme du Louvre (2000)
Belphégor ou le Fantôme du Louvre
Fiche
 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar