Vidocq

Imprimer Vidocq Imprimer (format pdf) Imprimer Vidocq



- VIDOCQ -


Scénario et Réalisation

Scénariste-dialoguiste : Georges Neveux et Marcel Bluwal
Réalisation : Marcel Bluwal et Claude Loursais


Vidocq

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Vidocq

sur
Amazone

fleche
fleche

Distribution

Bernard Noël : François Vidocq ||| Geneviève Fontanel : Annette ||| Alain Mottet : Inspecteur Flambart ||| Jacques Seiler : Henri Desfossés ||| Marcel Charvey : Capitaine Thierry ||| Mario David : un gendarme ||| Jacques Monod : le directeur de la prison ||| Pierre Pernet : l'acrobate (épisode 1 seulement) ||| Danièle Lebrun : Baronne Roxane de saint Gely ||| Pierre Tornade : Gontran Tornifon ||| Henri Crémieux : Le parrain d'Annette

===

Claude Brasseur : François Vidocq ||| Danièle Lebrun : la baronne Roxane de Saint-Gely (sauf épisode 4) ||| Marc Dudicourt : l'inspecteur Flambart (sauf épisode 8) ||| Jacques Seiler : Louis Desfossés ||| Pierre Pernet : l'acrobate ||| Alain MacMoy : le marquis de Modène ||| Walter Buschhoff : le docteur ||| Philippe Gaulier : l'aveugle (épisodes 1, 2, 3 et 5) ||| Gabriel Gascon : le mendiant (épisodes 7 à 13) ||| Roland Bertin : l'alchimiste (épisodes 3, 7, 9 et 13) ||| Michel Robin : Ploche (épisode 6) ||| Marcel Cuvelier : Monsieur Henry (épisodes 1, 2, 3 et 5) ||| Robert Party : Fouché (épisodes 1, 6, 7, 8 et 9) ||| Henri Poirier : Savary (épisodes 1, 5 et 8) ||| Jean Dalmain : d'Anglets, le préfet de police (épisodes 10 à 13) ||| Roger Riffard : un gardien de prison (épisodes 2 et 7) ||| Armand Meffre : Lempereur, le cabaretier (épisodes 2 et 5) ||| Franz Rudnick : l'empereur Napoléon Ier et son sosie Julien Chandoiseau (épisode 8) ||| Monique Thierry : Mariette (épisodes 1, 2, 5 et 6) ||| Lise Cornier : Pamela (épisode 10) ||| Catherine Bluwal : Arabelle, la fille d'un gardien de prison (épisodes 3 et 8) ||| Jean Bouise : le maire de Bargeville ||| Lucien Raimbourg : Barbazon ||| Pierre Tornade : le préfet de la Somme ||| Philippe Castelli : le greffier ||| Loleh Bellon : Pauline Borghèse ||| Jacques Monod : Louis XVIII ||| Marc Eyraud : le bourreau ||| Patrick Préjean ||| Robert Dalban ||| Jacques François ||| Guy Grosso ||| André Falcon ||| Hubert Deschamps ||| René Clermont ||| Claude Evrard ||| Jacques Alric ||| Raymond Meunier ||| André Valtier ||| Victor Garrivier ||| Marcel Bluwal : le capitaine Lenoir (épisode 4) ||| Hélène Manesse : Sylvia (épisode 4)


Guide des Episodes

Vidocq

Guide des Episodes

Devant le petit écran
L A

 
Brève biographie (1)

Après une enfance que parsèment divers larcins, Vidocq s’engage dans l’armée révolutionnaire qu’il déserte avant d’en être renvoyé. Trois ans plus tard, le 27 décembre 1796, il est condamné à huit ans de travaux forcés pour « faux en écritures publiques et authentiques ». Il tente une première évasion lors de son transfert à Brest, puis une deuxième, tout aussi infructueuse. Et ce n’est qu’à la troisième tentative qu’il parvient à fausser compagnie à ses geôliers.
Sa cavale ne dure qu’un an et en 1799 il est emprisonné au bagne de Toulon, d’où il s’évadera un an plus tard.
En 1809, il devient indicateur de police puis en 1811 il est nommé à la direction de la « brigade de sûreté », un service de police taillé sur mesure et constitué d’anciens truands.
Ses méthodes peu orthodoxes lui valent l’inimitié des policiers pendant que sa situation lui attire la haine de la pègre…
En 1827 il démissionne de ses fonctions de chef de la « sûreté » et fonde une usine de papier. Mais, malgré l’invention du papier dit infalsifiable, la ruine s’abat sur cette entreprise et il fait un bref passage à la direction de la « Sureté ».
En 1833, il quitte définitivement les services de la police et ouvre une agence de détectives privés, le « Bureau de renseignements pour le commerce ».
Vidocq meurt en 1857 du choléra.

Du grand écran…

Ce personnage historique à la souple morale et aux convictions variables à connu une certaine gloire cinématographique.
En 1909 le grand Harry Baur (2) lui prête son talent dans le court métrage « La Jeunesse de Vidocq ou Comment on devient policier » de Gérard Bourgeois. Deux ans plus tard, il récidive dans « Vidocq » du même réalisateur. En 1922, c’est René Navarre qui endosse les habits de l’ex-bagnard dans « Vidocq » de Jean Kemm, sur un scénario d'Arthur Bernède. Un nouveau « Vidocq » voit le jour en 1938, réalisé par Jacques Daroy avec André Brulé dans le rôle-titre. Douglas Sirk s’empare du personnage en 1946 avec « Scandale à Paris » (A Scandal in Paris) qui voit George Sanders enfiler le costume du policier. Un an plus tard, le spectateur retrouve Vidocq dans « Le Cavalier de Croix-Mort » de Lucien Ganier-Raymond sous les traits de Henri Nassiet. En 1961 il est présent dans « Le Comte de Monte-Cristo » de Claude Autant-Lara. Pour l’occasion c’est Jean Martinelli qui l’incarne. Il faut attendre ensuite quarante ans pour qu’il revienne à l’écran avec le « Vidocq » à tendance fantastique de Pitof où Gérard Depardieu campe le personnage.

… Au petit écran.

Quarante ans sans Vidocq ? Pas vraiment puisqu’en 1967 il apparait sur les écrans de l’ORTF (l'Office de radiodiffusion-télévision française) (3) à treize repris durant vingt-cinq minutes. Le ton est à la comédie et les intrigues rapidement bouclées. Le spectateur d’aujourd’hui, biberonné aux effets numériques et aux couleurs flamboyantes, jugera probablement ce Vidocq cruellement daté. Mais il devra admettre que la variété des décors, la profusion d’acteurs et le rythme endiablé de ses brefs épisodes insufflent une énergie à ces feuilletons qui fait défaut à certaines séries paresseuses qui encombrent à présent les écrans plats.
En 1971, Claude Brasseur succède à Bernard Noël (4), décédé un an plus tôt. Et « Les Nouvelles Aventures de Vidocq » occupent jusqu’en 1973 les écrans de la première chaîne de l'ORTF.
Nouvelles, ses aventures le sont à tout point de vue.
La durée des épisodes double et la couleur se substitue au noir et blanc. Les intrigues, qui ne couvrent plus la même période de la vie de Vidocq, bagnard en rupture ban précédemment, il devient chef de la sureté, se complexifie. Pour autant, le ton ne se départit pas de la comédie.
Malheureusement, l’énergie qui traversait la première mouture s’émousse, la comédie vire par moment à la pantalonnade et les intrigues à tiroir s’étirent parfois en longueur. Heureusement, le talant de Claude Brasseur, la bouille de Jacques Seiler (5) et le charme de Danièle Lebrun (6) éclipsent ses quelques faiblesses.

En 2010, TF1 cherchant à renouveler son offre de fictions, décide de lancer une nouvelle série ayant pour personnage central Vidocq. Elle confie à Bruno Madinier (7) la lourde tâche d’incarner ce Vidocq new-look. Un pilote de 90 minutes est réalisé puis diffusé… puis la série est annulée!... Avec TF1 tout est possible même l’incompréhensible...

Une curiosité venue des USA.

Certes le personnage n’a pas eu droit aux honneurs des channels, pour autant il n’a pas été totalement absent de la production télévisuelle d’outre-Atlantique.
La série « Suspense », qui courut de 1949 à 1954, lui consacra au cours de sa centaine d’épisodes lors de sa saison 5 en 1952 l’opus 5 intitulé : « Monsieur Vidocq »
L’anglophone curieux peut le visionner sur Youtube (publicité comprise)
https://www.youtube.com/watch?v=xKPXuuD-Soc





1- https://fr.wikipedia.org/wiki/Eug%C3%A8ne-Fran%C3%A7ois_Vidocq

2- https://fr.wikipedia.org/wiki/Harry_Baur

3- https://fr.wikipedia.org/wiki/Premi%C3%A8re_cha%C3%AEne_de_l%27ORTF

4- https://fr.wikipedia.org/wiki/Premi%C3%A8re_cha%C3%AEne_de_l%27ORTF

5- https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Seiler

6- https://fr.wikipedia.org/wiki/Dani%C3%A8le_Lebrun

7- https://fr.wikipedia.org/wiki/Bruno_Madinier


L A
Le mardi 17 Octobre 2017
 
 


Vidocq

Vidocq (1967)Les Nouvelles Aventures de Vidocq (1971)Les Nouvelles Aventures de Vidocq (1973)Téléfilm - 2010

  VIDOCQ (1967)
Guide des épisodes

Retour aux saisons de  Vidocq
L'Éternel Évadé
Alain Mottet
Fiche
La Bijouterie Jacquelin
Geneviève Fontanel
Fiche
Vidocq et les faux témoins
Hélène Boucault
Fiche
Vidocq à Bicêtre
Serge Gainsbourg
Fiche
Le Crime de la Mule Noire
Jacqueline Danno
Fiche
L'Armée roulante
Jacques Seiler
Fiche
La Baraque aux 36 étoiles
Pierre Tornade
Fiche
Les Olympiens
Maurice Garrel
Fiche
L'auberge de la Mère Tranquille
Bernard Noël
Fiche
Le Mariage de Vidocq
Jacques Monod
Fiche
Le Système du docteur Terrier
Henri Crémieux
Fiche
À vous de jouer, Monsieur Vidocq !
Louis Arbessier et  Marguerite Cassan
Fiche
Le Chapeau de l'empereur
Bernard Noël
Fiche
 
 
  LES NOUVELLES AVENTURES DE VIDOCQ (1971)
Guide des épisodes

Retour aux saisons de  Vidocq
La caisse de fer
Loleh Bellon
Fiche
Les trois crimes de Vidocq
Alain MacMoy
Fiche
Les chevaliers de la nuit
Danièle Lebrun
Fiche
Les chauffeurs du nord
Hélène Manesse
Fiche
Échec à Vidocq
Philippe Gaulier
Fiche
Les banquiers du crime
Marc Dudicourt
Fiche
 
  LES NOUVELLES AVENTURES DE VIDOCQ (1973)
Guide des épisodes

Retour aux saisons de  Vidocq
La bande à Vidocq
Jacques Seiler
Fiche
Les assassins de l'empereur
Robert Party
Fiche
Les bijoux du roi
Claude Brasseur et Danièle Lebrun
Fiche
Vidocq et l'archange
Jacques Monod
Fiche
Les deux colonels
Jacques François
Fiche
L'épingle noire
Danièle Lebrun
Fiche
Vidocq et compagnie
Jean Dalmain
Fiche
 
 
  TELEFILM - 2010
Guide des épisodes

Retour aux saisons de  Vidocq
Le masque et la plume
Vidocq
Fiche
 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar