Jour polaire

Imprimer Jour polaire Imprimer (format pdf) Imprimer Jour polaire



- JOUR POLAIRE -


Scénario et Réalisation

Créée par Måns Mårlind et Björn Stein
Jour polaire

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Jour polaire

sur
Amazone

fleche
fleche

Distribution

Leïla Bekhti : Kahina Zadi ||| Gustaf Hammarsten : Anders Harnesk ||| Peter Stormare : Rutger Burlin ||| Jakob Hultcrantz Hansson : Thorndahl ||| Olivier Gourmet : Alain Gruard ||| Denis Lavant : Pierre Carnot ||| Richard Ulfsäter : Thor ||| Oscar Skagerberg : Kristoffer Hanki ||| Karolina Furberg : Jessika Harnesk ||| Jessica Grabowsky : Jenny Ann ||| Editha Domingo : Mabée ||| Malin Persson : Linnea ||| Anna Azcárate : Kajsa Burlin ||| Pelle Heikkilä : Marko Helsing ||| Albin Grenholm : Kimmo ||| Göran Forsmark : Sparen ||| Rodolphe Congé : Benoît ||| Iggy Malmborg : Eddie ||| Jeremy Corallo : Nadji ||| Philippe du Janerand : Éric Tardieu ||| Maxida Märak : Evelina Geatki


Guide des Episodes

Jour polaire

Guide des Episodes

Devant le petit écran
L A

 

Scénario.

Kiruna, ville minière suédoise du cercle polaire. Un homme de nationalité française a été attaché à la pale d’un hélicoptère. La force centrifuge, résultant du mouvement de rotation de l’hélice, fait exploser son crâne…
L’OCRVP (Office central pour la répression des violences aux personnes) dépêche immédiatement l’un de ses agents, Kahina Zadi, afin de mener l’enquête conjointement avec le procureur Anders Harnesk qui dirige la police locale en charge des investigations.
Quelque temps plus tard, non loin du lieu du crime, les enquêteurs localisent le pilote de l'hélicoptère nu, enchaîné à un pieu et à moitié dévoré par les loups…

Le MacGuffin ancré au décor.

Il fallait un prétexte autour duquel organiser de façon cohérence la série de meurtres violents qu’allait perpétrer le tueur en série de l’arctique à l’ouvrage dans cette série.
Dans « Les Enchaînés » (1), Alfred Hitchcock optait pour de l'uranium dissimulé dans des bouteilles de vin. Le choix du MacGuffin qu’effectuent Björn Stein et Måns Mårlind n’est pas qu’une simple transposition de celui-ci, il entre en parfaite adéquation avec le caractère international de l’affaire (meurtre d’un ressortissant français, présence d’un flic français et d’un mystérieux agent français)

Sous le soleil.

« J'ai voulu réagir contre un vieux cliché : l'homme qui s'est rendu dans un endroit où probablement il va être tué. Maintenant, qu'est-ce qui se pratique habituellement ? Une nuit « noire » à un carrefour étroit de la ville. La victime attend, debout dans le halo d'un réverbère. Le pavé est encore mouillé par une pluie récente. Un gros plan d'un chat noir courant furtivement le long d'un mur. Un plan d'une fenêtre avec, à la dérobée, le visage de quelqu'un tirant le rideau pour regarder dehors. L'approche lente d'une limousine noire, etc. Je me suis demandé : quel serait le contraire de cette scène ? » Alfred Hitchcock (2).
Qu'est-ce qui se pratique habituellement dans les séries polars et plus particulièrement dans celles qui nous viennent du nord ? La nuit.
« Jour polaire », comme son nom l’indique, rompt radicalement avec cette pratique. L’action se déroule lors de l’été arctique, une saison sans nuit. Et l’absence de nuit induit une esthétique particulière, une esthétique de la lumière d’où le noir est absent. Impossible donc de dissimuler un tueur dans un recoin obscur à « un carrefour étroit de la ville » et ceci d’autant plus que la ville se dresse au milieu d’immenses vallées glaciaires labouré par un vent que l’on devine pénétrant.
Mais ce choix de saison n’induit pas qu’une esthétique originale, il impacte aussi la psychologie des personnages tout du moins de l’enquêtrice française Kahina Zadi que l’on sait en proie aux tourments, tourments dont elle entamera la résolution sous cette lumière du solstice.

Des racines.

Kiruna, ville minière suédoise du cercle polaire, ville minière que la terre risque d’engloutir et que les pelles mécaniques détruisent afin de la reconstruire à quelques kilomètres. Ville dont les habitants vont être déracinés… (3)
Et le racisme dont est victime le peuple Samis (4) entre en écho avec le passé de Kahina Zadi, jeune fille mère à quinze ans, d’origine berbère qui ne se sent entièrement française que lorsqu’elle est à l’étranger.
Le sable et la neige, le fils et l’homosexualité, Kahina Zadi et Anders Harnesk doivent accepter leur part d’histoire même si cela ne suffit pas pour qu’ils soient en paix. Même s’il faut qu’ils soient acceptés… ce qui d’évidence supposerait l’éradication du racisme et l’acceptation de la diversité.



1- http://www.rayonpolar.com/Films/cineaste_Hitchcock_affiche.php?num=1&numero=37

2- http://www.rayonpolar.com/Films/cineaste_Hitchcock_affiche.php?num=1&numero=50

3- https://fr.wikipedia.org/wiki/Kiruna

4- https://fr.wikipedia.org/wiki/Samis
L A
Le jeudi 9 Decembre 2016
 
 


Jour polaire

2016

  2016
Guide des épisodes

Retour aux saisons de  Jour polaire
Episode 1
Peter Stormare
Fiche
Episode 2
Gustaf Hammarsten
Fiche
Episode 3
Jessica Grabowsky
Fiche
Episode 4
Albin Grenholm
Fiche
Episode 5
Editha Domingo et Göran Forsmark
Fiche
Episode 6
Sofia Jannok
Fiche
Episode 7
Jeremy Corallo
Fiche
Episode 8
Olivier Gourmet
Fiche
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar