Les cinq dernières minutes

Imprimer Les cinq dernières minutes Imprimer (format pdf) Imprimer Les cinq dernières minutes



- LES CINQ DERNIERES MINUTES -


Scénario et Réalisation

Claude Loursais
André Maheux
Henry Grangé
Louis C. Thomas
Michel Lebrun
etc
Les cinq dernières minutes

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Les cinq dernières minutes

sur
Amazone
fleche

Distribution

===== SERIE ORIGINALE =====
Raymond Souplex (l'inspecteur Bourrel)
Jean Daurand (l’inspecteur Dupuy)
Pierre Collet (le planton de la PJ)
===== SERIE TRANSITOIRE =====
Christian Barbier (le commissaire Le Carré)
Marc Eyraud (l’inspecteur Ménardeau)
Henri Lambert (l’inspecteur Lindet)
===== NOUVELLE SERIE =====
Jacques Debary (le commissaire Cabrol)
Marc Eyraud (l’inspecteur Ménardeau)


Guide des Episodes

Les cinq dernières minutes

Guide des Episodes

Devant le petit écran
L A

En savoir plus
Les cinq dernières minutes
Site de l'Editeur ou Spécialisé
 
"Vous allez assister à un drame policier, un crime a été commis, l'inspecteur enquête, mais au moment où il va découvrir l'assassin, l'émission s'arrête. Dans un coin du studio, il y a trois ou quatre spécialistes du roman policier qui sont devant un récepteur, ils ont tout suivi attentivement, et c'est vers eux maintenant que la caméra se tourne, à eux de trouver le coupable, à vous aussi bien entendu..."
C'est par ces phrases, paru dans Radio-Télé que fut annoncé le premier épisode des Cinq Dernières Minutes le mercredi 1er janvier 1958.

Une brève histoire

Série policière aujourd’hui mythique, Les cinq dernières minutes furent d’abord une émission de télévision entièrement réalisée en direct et en studio où, quelques minutes avant la fin, deux candidats été invités à résoudre l’énigme et à désigner le coupable.
Ces cinq dernières minutes constituaient un véritable exploit technique. Les deux concurrents, qui avaient assisté à l’émission, enfermés dans des cabines, étaient conduits, par l’inspecteur Dupuy, dans le bureau du commissaire Bourrel à qui ils proposaient leur solution. Ils avaient le droit de revoir trois scènes afin de vérifier et d’étayer leur raisonnement. Les acteurs devaient rejouer, à l’identique, ces passages pendant que Bourrel dialoguait avec les candidats improvisant les réponses à leurs éventuelles objections.
La lourdeur du système poussa, progressivement, le réalisateur, Claude Loursais, à abandonner les studios. A partir du sixième épisode, des scènes d’extérieur furent filmées et insérées lors de la diffusion. Ce tournant poussa le réalisateur à éliminer de l’émission son aspect de jeu. Les candidats disparurent et ce furent tous les téléspectateurs que Bourrel invita à jouer en s’écriant cinq minutes avant la fin : "Bon Dieu, mais c’est bien sûr".
Au fil des ans le succès de la série ne fit que croître à tel point qu’en 1968 la direction de ORTF, qui avait programmé sa suppression, fut contrainte de faire marche arrière. En 1972, probablement échaudée par sa bévue de 68, la chaîne fit pression sur Claude Loursais pour qu’il la poursuive malgré le décès de Raymond Souplex.
Mais comment et par qui remplacer Raymond Souplex, qui au terme des 15 années d’existence et 56 épisodes, était identifié au commissaire Bourrel ? Claude Loursais hésita longtemps avant de décider de poursuivre mais sans le commissaire Bourrel. Personne ne pouvait reprendre le rôle. Alors apparurent le commissaire Le Carré (Christian Barbier), l’inspecteur Ménardeau (Marc Eyraud) et l’inspecteur Lindet (Henri Lambert)
Finalement en 1975 un nouveau commissaire fit son apparition, Broussard rebaptisé très rapidement Cabrol (Jacques Debary). Puis, dès le second épisode, un duo le succède Cabrol-Ménardeau. Mais quel rapport existe-t-il entre Les cinq dernières minutes saison 1 et Les cinq dernières minutes saison 2 ? Aucun. Si ce n’est le titre et le talent des acteurs.

La construction

Invariablement les scénarii de la série étaient construits autour d’éléments invariants, véritable transposition au cinéma des Vingt règles pour le crime d’auteur de SS Van Dine :
« Un roman policier sans cadavre, cela n'existe pas. (...) Faire lire trois cents pages sans Même offrir un meurtre Serait se Montrer trop exigeant vis-à-vis d'un lecteur de roman policier. La dépense d'énergie du lecteur doit être récompensée »(règle n°1)
Non seulement cette règle est appliquée mais elle est précisée. L’assassinat doit ouvrir l’épisode, il n’est pas question de faire languir le spectateur, ni de le perdre dans une histoire de Sérial Killer ou de suicide. La place du mort étant au début de film, le récit est entièrement tourné vers la découverte du coupable, ce qui induit une identification du spectateur au commissaire.
Il va de soi que le coupable ne peut être un quelconque rôdeur et qu’il ne doit entrer en scène qu’en fin de film. Précepte énoncé par SS Van Dine dans son point 10 :
« Le coupable doit toujours être une personne qui ait joué un rôle plus ou moins important dans l'histoire, c'est-à-dire quelqu'un que le lecteur connaisse et qui l'intéresse. Charger du crime, au dernier chapitre, un personnage qu'il vient d'introduire ou qui joue dans l'intrigue un rôle tout à fait insignifiant, serait, de la part de l'auteur, avouer son incapacité de se mesurer avec le lecteur. »
De même le nombre de suspects doit être raisonnable, ni trop, ni trop peu. Un ou deux suspects et l’intrigue est trop simple, au-dessus de quatre le spectateur se perd dans une multitude d’histoires. Trois semble être le nombre idéal. Cela fait trois visions distinctes de la victime, trois pistes et trois moments de suspens.
Les indices doivent être visuels et présentés aux téléspectateurs
Le lecteur et le détective doivent avoir des chances égales de résoudre le problème. Tous les indices doivent être pleinement énoncés et décrits en détail (SS Van Dine dans son point 1)

Une approche sociale

Les Cinq Dernières Minutes suivaient aussi une autre règle, une sorte d’unité de lieu : chaque épisode devait se dérouler dans un milieu professionnel ou social bien déterminé. Et il n’était pas question au cours de cet épisode s’échapper hors de ce lieu social.
Chaque personnage était restitué comme une partie de cet espace social et dont la personnalité ne pouvait être saisie que grâce à une connaissance des codes de ce lieu. La tache de Bourrel n’est pas seulement de relever des indices mais de comprendre les déterminations sociales et les singularités de chaque personnage. La compréhension du milieu englobe la marche vers la vérité, la découverte du coupable.
En fait Bourrel était dans la même position que Maigret :
« Au début il ne savait rien que des faits précis, ce qu'on écrit dans les rapports. Puis il se trouvait en présence de gens qu'il n'avait jamais vus, qu'il ne connaissait pas la veille, et il les regardait comme on regarde des photographies d'un album Il fallait faire connaissance aussi rapidement que possible poser des questions, croire ou ne pas croire aux réponses, éviter d'adopter trop vite une opinion. C'était la période où les gens et les choses étaient nets, mais un peu lointains, encore anonymes impersonnels. Puis, à un moment donné, comme sans raison, cela se mettait à grouiller les personnages devenaient à la fois plus flous et plus humains, plus compliqués surtout et il fallait faire attention En somme il commençait à les voir par le dedans tâtonnant, Mal à l'aise avec l'impression qu'il ne faudrait Plus qu'un petit effort pour que tout se précise et pour que la vérité apparaisse d'elle-même. »(Maigret et la vieille dame).




Raymond Souplex (Raymond Guillermain)

Né le 1er juin 1901 à Paris

Décédé le 22 novembre 1972 à Paris

Il était également chansonnier, vedette de la radio, second rôle dans des films de Clouzot, Guitry ou Jeanson.

Jean Daurand

Né à Paris le 21 juin 1913

Il repris son rôle de Dupuy dans la série "La brigade des mineurs" de Claude Loursais entre 1977-1979, mais il n’y eut que deux épisodes

Décédé à Argenteuil le 11 mars 1989.

Pierre Collet

Né le 10 mars 1914 à Montrouge

Décédé le 30 octobre 1977 à Paris.
L A
Le jeudi 17 Mars 2006
 
 


Les cinq dernières minutes

SERIE ORIGINALE

  SERIE ORIGINALE
Guide des épisodes

Retour aux saisons de  Les cinq dernières minutes
La clé de l’énigme D’une pierre deux coups
Les cinq dernières minutes
Fiche
Les cheveux en quatre
Les cinq dernières minutes
Fiche
Réactions en chaîne
Les cinq dernières minutes
Fiche
L’habit fait le moine
Les cinq dernières minutes
Fiche
Le théâtre du crime
Les cinq dernières minutes
Fiche
Le tableau de chasse
Les cinq dernières minutes
Fiche
Un sang d’encre
Les cinq dernières minutes
Fiche
Un grain de sable
Les cinq dernières minutes
Fiche
On a tué le mort
Les cinq dernières minutes
Fiche
Sans en avoir l’air
Les cinq dernières minutes
Fiche
Dans le pétrin
Les cinq dernières minutes
Fiche
Poisson d’eau douce
Les cinq dernières minutes
Fiche
Au fil de l’histoire 
Un poing final Dernier cri
Les cinq dernières minutes
Fiche
Le dessus des cartes
Les cinq dernières minutes
Fiche
Qui trop embrasse 
Sur la piste
Les cinq dernières minutes
Fiche
Cherchez la femme
Les cinq dernières minutes
Fiche
Epreuves à l’appui
Les cinq dernières minutes
Fiche
L’avoine et l’oseille
Les cinq dernières minutes
Fiche
L’épingle du jeu
Les cinq dernières minutes
Fiche
Le tzigane et la dactylo
Les cinq dernières minutes
Fiche
C’était écrit
Les cinq dernières minutes
Fiche
Mort d’un casseur
Les cinq dernières minutes
Fiche
Un mort à la une
Les cinq dernières minutes
Fiche
L’eau qui dort
Les cinq dernières minutes
Fiche
Une affaire de famille
Les cinq dernières minutes
Fiche
Fenêtre sur jardin
Les cinq dernières minutes
Fiche
45 tours et puis s’en vont
Les cinq dernières minutes
Fiche
Quand le vin est tiré
Les cinq dernières minutes
Fiche
Sans fleurs ni couronnes
Les cinq dernières minutes
Fiche
Napoléon est mort à St Mandé
Les cinq dernières minutes
Fiche
Bonheur à tout prix Des fleurs pour l’inspecteur 
La chasse aux grenouilles
Les cinq dernières minutes
Fiche
Pigeon vole
Les cinq dernières minutes
Fiche
La rose de fer
Les cinq dernières minutes
Fiche
Histoire pas naturelle
Les cinq dernières minutes
Fiche
La mort masquée
Les cinq dernières minutes
Fiche
Finir en beauté
Les cinq dernières minutes
Fiche
Les enfants du faubourg
Les cinq dernières minutes
Fiche
Un mort sur le carreau
Les cinq dernières minutes
Fiche
Tarif de nuit
Les cinq dernières minutes
Fiche
Voies de fait
Les cinq dernières minutes
Fiche
Sur la piste
Les cinq dernières minutes
Fiche
Traitement de choc
Les cinq dernières minutes
Fiche
Une balle de trop
Les cinq dernières minutes
Fiche
Les mailles du filet
Les cinq dernières minutes
Fiche
Les yeux de la tête
Les cinq dernières minutes
Fiche
Chassé-croisé 
Meurtre par la bande
Les cinq dernières minutes
Fiche
Le diable l’emporte
Les cinq dernières minutes
Fiche
Meurtre par intérim
Les cinq dernières minutes
Fiche
Un gros pépin dans le chasselas
Les cinq dernières minutes
Fiche
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

4.73 euros au format Kindle
9.99 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest