Taxi Brooklyn

Imprimer Taxi Brooklyn Imprimer (format pdf) Imprimer Taxi Brooklyn



- TAXI BROOKLYN -


Scénario et Réalisation

Réalisateurs :
Frédéric Berthe, Gérard Krawczyk, David Morlet, Alain Tasma, Olivier Megaton


Scénaristes :
Avrum Jacobson, Robert Nathan, Franck Ollivier, Richard Sweren, Gary Scott Thompson, Stephen Tolkin
Taxi Brooklyn

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Taxi Brooklyn

sur
Amazone

fleche
fleche

Distribution

Chyler Leigh : Détective Caitlin « Cat » Sullivan || Jacky Ido : Léo Romba || Raul Casso : Ronnie || James Colby : Capitaine John Baker || Carl Ducena : officier Carl || Bill Heck : Agent Spécial Gregg James || José Zúñiga : Eddie Esposito


Guide des Episodes

Taxi Brooklyn

Guide des Episodes

Devant le petit écran
L A

 
Les personnages



Le site officiel de la série nous apprend :

• Caitlin "Cat" Sullivan :

« Flic déterminée et fonceuse, elle a déjà "usé" cinq coéquipiers au sein de son équipe et détruit trois voitures en poursuivant des criminels » ce qui lui a valu un retrait de permis de conduire de la part de son supérieur ( !)
« Fille d'une mère femme au foyer un peu excentrique » (style Martha Rodgers, la mère de Castle) et « d'un grand flic New Yorkais (…) mort en service l'année dernière de manière mystérieuse (…) elle n'a qu'une obsession : rouvrir cette enquête (celle sur le meurtre de son père) et la résoudre... » (style lieutenant Katherine « Kate » Beckett).
Elle est séparée (divorcé ?) de son mari, mais doit souvent travailler avec lui (style inspectrice Carrie Wells – Unforgettable).

• Leo Romba :

« Né à Marseille a vécu de petits boulots en petits trafics (…) il fait quatre ans de prison pour une affaire de trafic dans laquelle il a servi de chauffeur malgré lui » depuis ce séjour derrière les barreaux il est souffre de claustrophobie
Immigré clandestin aux USA, « il s'est installé à New York où il a passé sa licence de Taxi ».(1)
Il est le père d’un garçon de 8 ans, Nico, qui est resté avec sa mère à Marseille, dont il est séparé.

• Gregg James :

« Agent spécial au sein du FBI, il est l'ex-mari de Cat. (…)
Sincèrement amoureux de Cat, il n'a pas pu s'empêcher de la tromper il y a quelques mois, faisant ainsi voler en éclat leur mariage. »
Frankie Sullivan :
« C'est la mère fantasque et envahissante de Caitlin.
Depuis la mort de son mari, elle a décidé de vivre sa vie à fond »

• Captain John Baker :

« Il est le bouillonnant et sémillant "Capitaine" du Preccinct de Brooklyn dans lequel travaille Cat.
Fort en gueule et imposant, il règne sur son Preccinct avec autorité et impose le respect à tous. Mais derrière une façade de flic intransigeant, il est aussi et surtout un coeur d'artichaut » il noue une relation amoureuse avec Frankie Sullivan.

• Monica Peña :

« Analyste de la Police Technique et Scientifique de New York, elle est une proche de Cat. »

• Eddie Esposito :

« Détective très jaloux Cat, il est son pire ennemi au sein du Preccinct. (…)
Toujours ronchon, souvent un peu lâche, il ne fait rien pour aider Cat dans ses enquêtes, au contraire ! »

• Ronnie :

« Homme ou femme, personne ne peut dire qui est Ronnie...
Séduisant, troublant et surtout fun et léger en toutes circonstances, c'est un grand ami de Léo. Chauffeur de Taxi comme lui. »


Comme chacun peut le constater aucun caractère ne manque à cette galerie de portraits :

• La fille au look homosexuel
• Le mari volage
• L’optimiste au cœur d’or
• Le chef coléreux
• Le collègue envieux
• La collègue sympathique
• Et l’homosexuel déclaré

Et les arcs multiples ne font pas non plus défaut, le principal étant l’enquête autour du meurtre du père de Cat.



Taxi, SVP !



Pour autant, cette série franco-américaine, mêlant la comédie et l'action, inspirée par la série de films « Taxi », ne parvient pas à capter totalement l’attention du téléphage avide de séries et il n’est pas rare que son esprit s’assoupisse au creux du léger ennui qui transsude de son écran plat.
Mais à quoi est dû cet étrange phénomène ?
Peut-être parce qu’à vouloir mêler comédie et action les scénaristes ont livré des intrigues inconsistantes, dénuées de rebondissements et d’originalité.
Peut-être parce qu’il faut attendre le dixième épisode (1) pour qu’enfin une tonalité domine le métrage
Probablement parce que la série n’a retenu visuellement des films « Taxi » que le mot taxi.
Seul un regardeur novice sera séduit par les scènes de taxi qui miment maladroitement des moments de poursuite ou des traversées de la ville à tombeau ouvert. Blasé par la multitude de films mettant en images des poursuites pétaradantes et destructrices, le plus candide des téléspectateurs jugera ces plans sur des roues obsolètes et peu convaincantes à moins qu’il ne les considère ridicules ou, paradoxalement, comme autant de temps morts.
Mais attendons la saison 2 avant de jeter aux gémonies cette série tant il est vrai qu’elle a, étrangement, éveillé la curiosité lors de son ultime opus de la première saison. Car là, ce n’était pas sur un banal cliffhanger qu’elle s’est conclue, mais sur un véritable multi-cliffhanger, c'est-à-dire sur un authentique « accroché au plafond ».





1-Remake de « Assault On Precinct 13 » (1976) John Carpenter.
L A
Le jeudi 8 Aout 2014
 
 


Taxi Brooklyn

Saison 1 - 2014

  SAISON 1 - 2014
Guide des épisodes

Retour aux saisons de  Taxi Brooklyn
Le prix de la course
Taxi Brooklyn
Fiche
L’Héritage
Taxi Brooklyn
Fiche
Cherchez les femmes
Taxi Brooklyn
Fiche
Esprit de famille
Taxi Brooklyn
Fiche
Témoin gênant
Taxi Brooklyn
Fiche
Mourir d'aimer
Taxi Brooklyn
Fiche
La belle et le gigolo
Taxi Brooklyn
Fiche
Brooklyn chrono
Taxi Brooklyn
Fiche
Ménage trouble
Taxi Brooklyn
Fiche
La nuit la plus longue
Taxi Brooklyn
Fiche
Le match de leur vie
Taxi Brooklyn
Fiche
Dernière course
Taxi Brooklyn
Fiche
  
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.88 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar