Bron|Broen-The Bridge-Tunnel

Imprimer Bron|Broen-The Bridge-Tunnel Imprimer (format pdf) Imprimer Bron|Broen-The Bridge-Tunnel



- BRON|BROEN-THE BRIDGE-TUNNEL -


Scénario et Réalisation

« Bron » est une série télévisée suédo-danoise créée par Hans Rosenfeldt
==========================
« The Bridge » est l’adaptation de Meredith Stiehm and Elwood Reid de la série suédo-danoise Bron
==========================
« Le Tunnel » est l'adaptation franco-britannique de la série suédo-danoise Bron
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel

sur
Amazone
fleche

Distribution

Sofia Helin : Saga Norén || Kim Bodnia : Martin Rohde || Dag Malmberg : Hans Petterson || Christian Hillborg : Daniel Ferbé || Magnus Krepper : Stefan Lindberg || Puk Scharbau : Mette Rohde || Emil Birk Hartman : August Rohde.
=========================
Diane Kruger : Detective Sonya Cross || Demian Bichir : Marco Ruiz || Annabeth Gish : Charlotte || Thomas M. Wright : Steven Linder || Ted Levine : Lieutenant Hank Wade || Matthew Lillard : Daniel Frye || Johnny Dowers : Detective Tim Cooper || Emily Rios : Adriana Mendez || Eric Lange : Kenneth Hastings || Carlos Pratts : Gus Ruiz || Catalina Sandino Moreno : Alma Ruiz || Ramón Franco : Fausto Galvan || Alejandro Patino : Cesar || Diana Maria Riva : Kitty Conchas || Alma Martinez : Graciela Rivera || Brian Van Holt : Ray || Daniel Edward Mora : Obregon || Stephanie Sigman : Eva || Juan Carlos Cantu : Capitan Robles
=========================
Clémence Poésy : Élise Wassermann || Stephen Dillane : Karl Roebuck || Jeanne Balibar : Charlotte Joubert || Angel Coulby : Laura Roebuck || Thibault de Montalembert : Olivier Pujol || Mathieu Carrière : Alain Joubert || Sigrid Bouaziz : Cécile Cabrillac || Cédric Vieira : Phillipe Viot || Joseph Mawle : Stephen Beaumont || Tom Bateman : Dannt Hillier || Keeley Hawes : Suze Beaumont || Jack Lowden : Adam Roebuck || Caroline Proust : Anne-Marie Delago || Thierry Frémont : Fabien Vincent


Guide des Episodes

Bron|Broen-The Bridge-Tunnel

Guide des Episodes

Devant le petit écran
L A

 
Deux moitiés de cadavres déposés de part et d’autre d’une frontière. Un tueur insaisissable aux motivations messianiques. Une policière psycho rigide, au comportement quelque peu autiste ; un autre flic beaucoup plus humain et jovial, en d’autres termes, beaucoup plus anodin.
Ces quelques idées développées dans « Bron/Broen » vont faire école et devenir « The Bridge » avant de s’engouffrer dans « le Tunnel ».

Aux origines : « Bron|Broen »

L’une des victimes, retrouvées sur le pont de l'Øresund reliant Malmö et Copenhague, à cheval sur la frontière entre le Danemark et la Suède, est une politicienne, l’autre une prostituée. Chacun comprend aussitôt que les motivations du tueur seront d’ordre social. Et le choix de ces autres victimes (1) ne viendra pas infirmer cette fausse impression que ne feront que confirmer les plans verdâtres sur des décors industriels. Mais l’essentiel de cette version originel n’est pas entièrement contenu dans l’intrigue que les scénaristes déploient de façon magistrale, mais qui en dernière analyse se relève mille fois contée (2).
L’essentiel est dans le caractère novateur et particulièrement bien brossé des deux policiers : Sofia Helin campe une enquêtrice totalement déconnectée de la réalité sensible, sorte de Madame Spock qui ne serait plus tiraillée entre raison et émotions (3) ; Kim Bodnia incarne un policier bonhomme et sympathique, mais que la chair domine, au point d’être la clef de l’énigme (4).
La façon dont progresse l’intrigue constitue l’autre aspect essentiel de cette série. D’un épisode à l’autre, les personnages secondaires deviennent les protagonistes principaux, les intrigues annexes sont propulsées au centre de l’action et du sordide, pendant que d’autres histoires s’ébauchent. En fait, « Bron/Broen » avance par contagions virale, telle une épidémie mortelle.

« Bron|Broen » : en attendant la saison trois

Au terme de la première saison, nous avions laissé Martin Rohde en très piteux état, mais il est vrai que la chute avait été pour lui des plus éprouvantes.
Nous le retrouvons, après un an d’absence, suivi par un psychanalyste qui tente de l’aider à surmonter son traumatisme. S’il n’a pas divorcé, comme nous aurions pu l’imaginer, il ne vit plus avec sa femme Mette.
De l’autre côté du pont, Saga Norén n’a pas changé. Elle souffre toujours du Syndrome d'Asperger, mais tente d’assoir une vie sentimentale ordinaire. Ce qui se révélera totalement impossible et qui donnera lieu à de grands moments humoristiques.
Quant aux scénaristes, ils font preuve, au cours de cette saison, d’une imagination débordante dans la construction d’une intrigue qui met en scène une multitude de personnages disparates, personnages qui vont, au fil des épisodes, se « rencontrer » pour un dénouement des plus sordides.
Certes, nous pourrions leur reprocher quelques entourloupes, mais elles se révèlent anecdotiques et sont largement balayées par la richesse de l’intrigue qui se déploie comme précédemment par un savant phénomène de contagion, contagion qui est d’ailleurs au cœur de cette saison.

« Bron|Broen » : en attendant la saison quatre

Les saisons un et deux s’articulaient autour du duo de personnages dissemblables que campaient Kim Bodnia et Sofia Helin. Mais avec le départ de Kim Bodnia, fruit d’un désaccord de l’acteur avec l’évolution de son personnage, Bron était menacé de déstabilisation. Le scénariste a réussi à surmonter cette menace en la traitant frontalement, en la transformant en ressort de cette nouvelle saison.
Martin parti, en prison pour neuf ans, Saga a perdu l’une des personnes sur qui elle pouvait s’appuyer, l’un de ceux qui la comprenaient et l’appréciaient.
Et la fragilisation de saga est accentuée par d’autres éléments qui se coagulent à la situation initiale.
La première enquêtrice danoise, qui travaille en duo avec Saga, manifeste immédiatement à son égard de l’hostilité. Gravement blessée à la suite d’un enchainement d’événements dont Saga se juge responsable, elle est remplacée par Henrik Sabroe. Martin, Hanne Thomsen, Henrik Sabroe, autant de ruptures qui ne peuvent que déstabiliser Saga et ceci d’autant plus que le dernier arrivé se laisse difficilement cerner.
Pour Saga la situation ne fera qu’empirer : sa mère, qu’elle redoute autant qu’elle déteste, réapparait avec son lot de fantômes ; Hans Petterson, le chef de la police, que Saga désigne comme son ami, est kidnappé ; Linn, la remplaçante de Hans, fait preuve à son égard d’une moins grande mansuétude.
Saga qui se retrouve donc sans aucun repère se laisse souvent submerger par ses troubles et commet de plus en plus d’erreurs.
La situation de ce personnage ainsi redéfinie, la saison peut dévider ces divers storylines secondaires qui confluent tous vers l’intrigue principale, l’alimentant pour certains de simples péripéties, pour d’autres de sens. Cette confluence d’intrigues accompagne adroitement celle des personnages de Saga et Henrik qui, au final, se révèlent beaucoup plus semblables qu’il n’apparaissait, habités tous deux par les fantômes du passé.
La saison peut alors se refermer paradoxalement sur une note optimiste : Saga et Henrik se mettent en chasse de ces fantômes.

« Bron|Broen » made in USA : « The Bridge »

Remake par-ci, remake par-là, le cinéma déborde de remakes, parfois de qualité supérieure à l’original, soit parce que les acteurs sont plus talentueux, soit parce que le scénario, mieux travaillé, met à jour des éléments précédemment mal exploités. En résumé et toute chose restant égale par ailleurs, le remake n’est pas intrinsèquement une pâle copie sans intérêt.
« The Bridge » ne doit donc pas être envisagé avec un a priori défavorable, ni systématiquement comparé à « Bron ». Il doit être regardé pour ce qu’il voudrait être : un objet télévisuel, qui se justifie de par lui-même. En d’autres termes, il convient de répondre à la question : la transposition de « Bron » au pays des gringos et des chicanos consiste-t-elle uniquement à la substitution d’un pont par un autre ?
Le pont de l'Øresund reliant Malmö à Copenhague et celui des Amériques qui relie Juárez à El Paso, ont-ils la même fonction ?
Dans un sens l’un se nomme Bron et dans l’autre sens Broen ; dans les deux sens, ils relient deux villes de culture et de niveau de vie semblable. La frontière qui sépare la Suède et le Danemark n’est qu’une bande jaune tracée au milieu du pont, un vestige d’un lointain passé que chacun franchit librement.
Dans un sens l’autre se nomme bridge alors qu’en sens inverse il est désigné par puente; et sous cette différence évidente d’appellation se dissimule une différence radicale.
The bridge se franchit librement, pour une quête des plaisirs fugaces, de la drogue, des prostituées des fêtes nocturnes…
El puente ne se franchit qu’au terme du passage d’une frontière hermétique. Pour gagner librement les États-Unis, les Mexicains doivent cheminer dans le désert en évitant les gardes-frontières. Ou emprunter le tunnel (5)…
Le pont des Amériques ne relie pas Juárez à El Paso, il relie l’opulence à la misère.
Partant de cette réalité les scénaristes ont réécrit « Bron » (6) et c’est cette démarche qui confère à « The Bridge » le statut d’objet télévisuel.

« The Bridge » made in USA : exit « Bron|Broen »

Alors que la première saison reprenait globalement le scénario de son modèle suédo-danois, cette nouvelle salve d’épisodes rompt radicalement avec Bron/Broen.
Certes, l’histoire s’inscrit dans la continuité et beaucoup d’éléments qui étaient restés en suspens sont repris. Ainsi, Steven Linder est plus que jamais déterminé à protéger Eva ; quant à Marco il n’a pas renoncé à venger la mort de son fils. Mais à la différence de la saison un, le scénario ne s’organise pas autour de la résolution d’un ou plusieurs meurtres. Ici il n’est question que de corruption et de ménage.
En focalisant l’intrigue autour du complot, cette saison abandonne l’idée de pont entre deux pays, ce qu’illustrent l’introduction d’une tueuse psychopathe et la marginalisation du personnage de Charlotte Millwright.
Malheureusement, le foisonnement de personnages et la multiplication d’intrigues secondaires menées de front diluent le propos. Ainsi, les enjeux politiques de la guerre que mènent les nouvelles autorités mexicaines contre le narco-trafiquant Fausto Galvan ne sont jamais évoqués, quant au rôle pour le moins trouble de la CIA, il reste anecdotique.
Autant de défauts scénaristiques dont ne pâtissent pas les acteurs qui campent à la perfection des personnages à la psychologie fouillée. Ceci explique probablement que la série ait rencontré le succès critique et une solide audience, ce qui ne l’a pas protégé de son annulation le 21 octobre 2014.

« Bron|Broen » facture franco-britannique: « The tunnel »

« The Bridge » était doublé d’un tunnel. « The tunnel » n’est qu’un pâle double talentueux de « Bron|Broen ».
« The Bridge » avait l’originalité de mettre en présence deux mondes antagoniques : celui de l’opulence ; celui de la misère. « The tunnel » n’a de particulier que de colorer en rose le glauque.
Est-ce à dire que « The tunnel » soit une mauvaise série desservie par des acteurs approximatifs ? Certainement pas ! Chacun des personnages est merveilleusement interprété et l’intrigue demeure des plus captivantes.
Des plus captivantes… à une condition : de n’avoir jamais vu « Bron|Broen ».

Dire qu’il a fallu pas moins de cinq scénaristes pour recopier, à trois babioles près, le scénario de « Bron|Broen » !

Loin du remake : « The tunnel » saison deux

Pour cette deuxième saison du Tunnel, la production a procédé à des rectifications radicales. Ainsi, le nombre de scénaristes a été drastiquement réduit et leur tâche totalement modifiée. Exit la recopie du scenario de « Bron|Broen » saison 2, place à l’inédit.
Et le résultat de ce grand chambardement justifie l’existence de cette saison. Les intrigues s’emmêlent et tel un puzzle chaque pièce se met en place au fil des épisodes. L’intrigue rebondit du Chili de Pinochet à la Russie des trafiquants d’armes, d’anciens nazis, au trafic d’êtres humains, sans que le spectateur, qui est fermement tenu en haleine, ne devine où aboutira ce Tunnel.
Quant aux personnages, ils prennent enfin leur envol même s’ils ne s’émancipent pas de leurs modèles originels. Chacun à leur manière s’impose à l’écran : Karl Roebuck (Stephen Dillane) en flic britannique père de famille poursuivi par le souvenir de l’assassinat de son fils ; Élise Wassermann (Clémence Poésy) ballotée par son syndrome d’Asperger et hantée par la mort de sa jumelle






1- Le tueur dénonce tour à tour : l’inégalité devant la loi ; les conditions de vie faite aux SDF ; le rejet des immigrés ; l’abandon des malades mentaux ; le travail des enfants et la duplicité des journalistes

2- Une vengeance qui se dissimule sous des crimes en série

3- Ce qui donne lieu à des scènes hilarantes comme celles de drague et plus

4- En fait l’explication de cette l’affaire est entièrement contenue dans l’objet de l’intervention chirurgicale qu’il a subie avant que ne débutent les crimes…

5- Ce tunnel souligne la double nature du pont des Amériques, il fonctionne comme un égout, reliant Mexique et USA, et charrie clandestins, drogue, cadavre et armes

6- Le cœur du scénario est identique et son exploitation surpasse parfois l’original comme lors de la scène finale sur le pont. Notons que les scénaristes ont ajouté deux épisodes (12-13) dont l’utilité n’est que d’introduire la saison 2
L A
Le mardi 20 Novembre 2013
 
 


Bron|Broen-The Bridge-Tunnel

Bron-Saison 1The Bridge-Saison 1Le tunnel-Saison 1Bron-Saison 2Le tunnel-Saison 2Bron-Saison 3The Bridge-Saison 2

  BRON-SAISON 1
Guide des épisodes

Retour aux saisons de  Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
1
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Fiche
2
Sofia Helin et Kim Bodnia
Fiche
3
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Fiche
4
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Fiche
5
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Fiche
6
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Fiche
7
Sofia Helin
Fiche
8
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Fiche
9
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Fiche
10
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Fiche
 
  THE BRIDGE-SAISON 1
Guide des épisodes

Retour aux saisons de  Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Pilot
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Fiche
Calaca
Diane Kruger
Fiche
Rio
Thomas M. Wright
Fiche
Maria of the Desert
Annabeth Gish
Fiche
The Beast
Thomas M. Wright
Fiche
ID
Rebecca Lowman
Fiche
Destino
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Fiche
Vendetta
Demian Bichir
Fiche
The Beetle
Eric Lange et Catalina Sandino Moreno
Fiche
Old Friends
Carlos Pratts
Fiche
Take the Ride, Pay the Toll
Matthew Lillard
Fiche
All About Eva
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Fiche
The Crazy Place
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Fiche
 
 
  LE TUNNEL-SAISON 1
Guide des épisodes

Retour aux saisons de  Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Episode 1
Clémence Poésy
Fiche
Episode 2
Stephen Dillane
Fiche
Episode 3
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Fiche
Episode 4
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Fiche
Episode 5
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Fiche
Episode 6
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Fiche
Episode 7
Tom Bateman
Fiche
Episode 8
Clémence Poésy
Fiche
Episode 9
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Fiche
Episode 10
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Fiche
 
  BRON-SAISON 2
Guide des épisodes

Retour aux saisons de  Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
1
Sofia Helin et Kim Bodnia
Fiche
2
Julia Ragnarsson
Fiche
3
Alexander Öhrstrand
Fiche
4
Lotte Munk Fure
Fiche
5
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Fiche
6
Tova Magnusson-Norling
Fiche
7
Fredrik Hiller
Fiche
8
Tova Magnusson-Norling  et Lotte Andersen
Fiche
9
Sven Ahlström
Fiche
10
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Fiche
 
  LE TUNNEL-SAISON 2
Guide des épisodes

Retour aux saisons de  Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Episode 1
Stephen Dillane
Fiche
Episode 2
Clémence Poésy
Fiche
Episode 3
Hannah John-Kamen et Johan Heldenbergh
Fiche
Episode 4
  Eric Savin
Fiche
Episode 5
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Fiche
Episode 6
  Emilia Fox
Fiche
Episode 7
Laura de Boer
Fiche
Episode 8
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Fiche
 
  BRON-SAISON 3
Guide des épisodes

Retour aux saisons de  Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
1
Asbjørn Krogh Nissen
Fiche
2
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Fiche
3
Thure Lindhardt
Fiche
4
Maria Kulle
Fiche
5
Christopher Læssø
Fiche
6
Sarah Boberg
Fiche
7
Nicolas Bro
Fiche
8
Sofia Helin
Fiche
9
Reuben Sallmander
Fiche
10
Adam Pålsson
Fiche
 
  THE BRIDGE-SAISON 2
Guide des épisodes

Retour aux saisons de  Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Yankee
Diane Kruger
Fiche
La femme à traquer (Ghost of a Flea)
Franka Potente
Fiche
Métamorphose (The Acorn)
Diane Kruger
Fiche
Rude hiver (Hard Winter)
Annabeth Gish
Fiche
L'œil du mal (Eye of the Deep)
Abraham Benrubi
Fiche
La moisson (Harvest of Souls)
Thomas M. Wright
Fiche
Fjords (Lamia)
Nathan Phillips
Fiche
Goliath (Goliath)
Ramón Franco
Fiche
Rakshasa (Rakshasa)
Demian Bichir
Fiche
Eidolon (Eidolon)
Ted Levine
Fiche
En dehors des règles (Beholder)
runo Bichir
Fiche
Le serpent à plumes (Quetzalcoatl)
Bron|Broen-The Bridge-Tunnel
Fiche
Jubilex
Stephanie Sigman
Fiche
 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

4.73 euros au format Kindle
9.99 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest