Vidocq : Vidocq et compagnie


Vidocq

Vidocq et compagnie

Un très riche banquier se serait suicidé, mais sur ordre Vidocq renonce à enquêter…
Obéissant à la Confrérie des Vigilants, une société secrète dont la baronne Roxane de Saint-Gely fait partie, le préfet de police congédie Vidocq et son équipe.
Tous ensembles, ils fondent une papeterie qui produit du papier infalsifiable. Mais ils sont en butte à l'hostilité des gens des environs, hostilité qu’alimente la baronne Roxane de Saint-Gely.
Le notaire chargé de la succession du riche banquier est tué par un colis piégé. Le cadavre vitriolé de l’un de ses clercs du notaire est trouvé près de la papeterie…
Vidocq, soupçonné, découvre que les cadavres sont en réalité ceux de mendiants, volés à la morgue. Le notaire et ses deux clercs, bien vivants, ne sont autres que les grands maîtres de la Confrérie à qui le banquier assassiné a légué sa fortune...
Jean Dalmain
Jean Dalmain
Vidocq



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar