En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



Trois femmes... un soir d été

Episode 2

Après la découverte du cadavre d’Olivier Marquez au fond d’une cuve d’armagnac, Julie Leroy s'aperçoit que celui-ci avait un casier. Quelques années plus tôt, alors qu'il circulait en état d'ébriété, il avait percuté la voiture de la femme de Mathias Auvignon. L'épouse du médecin avait trouvé la mort dans l'accident. Or un voisin d'Olivier Marquez a assisté à une violente altercation entre ce dernier et le médecin, la veille du meurtre. Tout semble donc désigner Mathias comme le meurtrier. Julie Leroy ne croit pas à sa culpabilité, mais contre toute attente Mathias avoue les deux crimes.
Julie Leroy décide de poursuivre ses investigations. Au cours d'une perquisition, elle découvre, au domicile d'Olivier Marquez, une veille photo d'une ancienne équipe de rugby. Les analyses sont formelles : des restes calcinés de la même photo avaient été découverts dans le bureau du maire. Pour Julie ce cliché est la clé de l'énigme. Elle en est d'autant plus persuadé qu'elle constate que quelques années auparavant un autre des membres de cette équipe avait trouvé la mort dans un étrange accident de mobylette. La découverte d'une mystérieuse lettre au domicile du médecin la conforte dans ses convictions : Mathias est innocent et s'il s'accuse des meurtres c'est pour protéger une femme. Malheureusement, elle doit se résoudre à l'inculpation de Mathias Auvignon

Parallèlement à ces faits, aux détours des conversations, l'identité des parents de Julie nous est révélée... Autant dire que l'affaire se complique à merveille.
L'épisode se conclut sur un nouveau meurtre, celui de Bernard Pujol qui lui aussi était en possession de la fameuse photo et d'un étrange manuscrit, celui-là même qui avait déclenché la colère d'Olivier Marquez.
Fanny Cottençon
Fanny Cottençon
 



reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




4.73 euros au format Kindle
9.99 euros au format broché
sur




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique














Pinterest