Miss Fisher enquête

Film noir

Au cours du tournage du film, "La fiancée de Babylone", l’acteur qui tenait le rôle principal meurt transpercé accidentellement de deux lances lancées par deux autres acteurs.

La victime, Donald Everton, était dissimulée derrière un panneau dans un état d’inconscience total. L’autopsie révèle qu’il avait ingurgité des barbituriques (phénobarbitol). Visiblement à son insu puisque les traces relevées sur la scène de crime révèlent qu’il était endormi lorsque qu’il a été placé sur le siège.

Qui avait intérêt à éliminer Everton ? Le producteur du film Raymond s’apprêtait à le renvoyer.
Le réalisateur du film, Gordon, un homme sanguin, en était venu aux mains avec Everton. Ce dernier avait consommé du whisky le soir de son meurtre. Une bouteille et un verre sont retrouvés dans la poubelle. Le verre contient des traces de rouge à lèvres. L’actrice principale du film, Lily Luscombe, reconnait être allée répéter dans la loge d’Everton. L’homme avait la main baladeuse. En réalité aucun des principaux acteurs ne semble avoir eu un motif sérieux pour éliminer Everton. L’enquête s’annonce compliquée.
Miss Fisher enquête
Miss Fisher enquête
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar