Homme sans visage

La marche des spectres

Gayle Hunnicutt >... >La femme ||| Jacques Champreux >... >L'homme sans visage ||| Josephine Chaplin >... >Martine Leduc ||| Ugo Pagliai >... >Paul de Borrego ||| Gert Fröbe >... >Le commissaire Sorbier ||| Enzo Fisichella >... >Inspecteur Péclet ||| Henry Lincoln >... >Professeur Pétri ||| Patrick Préjean >... >Séraphin Beauminon ||| Michel Paulin >... >Florent ||| André Jaud >... >L'enfant ||| Raymond Bussières >... >L'acheteur ||| Jacques Bouvier >... >Le garçon de café du 'Sidi-Brahim' ||| Gérard Croce >... >La Futaille ||| Jean Saudray >... >Le Sacristain ||| Henri Czarniak >... >Le contremaître du chantier


Le piège a failli se refermer sur l’Homme Sans Visage.
Alors qu’il s’était introduit dans l'hôtel Drouot et qu’il s’apprêtait à dérober les sceaux censés le conduire au trésor, il est surpris par Paul de Borrego qui le blesse au bras. Mais l’Homme Sans Visage a plus d’un mauvais tour dans son sac.
Dans la journée, il avait fait déposer des mannequins dans les couloirs de la salle des ventes… et il donne l’ordre à ces êtres sans âme, qui sont en fait des hommes robots, de tuer Paul et Séraphin.
Ne renonçant pas à le piéger, le commissaire Sorbier charge l’un de ses hommes d’acheter les seaux. Ceci fait, l’inspecteur embarque sous bonne surveillance dans un train de nuit. Mais une fois de plus la police a sous-estimé l’Homme sans Visage qui, passant d’une voiture à une autre par le toit du train, réussit à s’emparer des seaux, non sans avoir tué le malheureux inspecteur. Et lorsque le professeur Petrie révèle à la presse le subterfuge, l’Homme Sans Visage lui envoie un homme robot…

Parallelement, le Sacristain, resté sans nouvelles de son ami La Futaille, soumet à la question le patron du Clairon de Sidi-Brahim. Quelque temps plus tard il croise La Futaille qui erre dans la rue et comprend que celui-ci a été programmé pour le tuer. Est-ce une résurgence du passé ou l’arrivée impruntue de la police qui sauve la vie du Sacristain ? Les balles des agents ne laissent pas à La Futaille le loisir de répondre.
Sur le chantier de la Cité du Bonheur le décoffrage d'un pilier met à jour la main de Bernard Trévoux. Léopold de Baklava, puissant promoteur immobilier, accepte de répondre aux questions de l’inspecteur Péclet. Certes celui-ci n’apprend rien quant au meurtre de Bernard Trévoux, mais sa curiosité est éveillée par les propos que tiennent les secrétaires : Léopold de Baklava aurait été blessé au bras.
Gayle Hunnicutt
Gayle Hunnicutt
Homme sans visage

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
4.97 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar