En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



Fabio Montale

Total Kheops

Fabio Montale est commissaire à la brigade criminelle de Marseille. Alors qu'il bricole un vieux cabanon, il apprend que ses deux amis d'enfance, Ugo et Manu, devenus des truands, ont été abattus. Tentant de consoler la veuve de l'un d'entre eux, il se jure d'avoir la peau de leurs assassins. Très vite, il se rend compte que ces meurtres ont tout du règlement de comptes mafieux. Des flics ripoux et des politiciens véreux seraient impliqués dans cette vaste conspiration du silence qui frappe la cité phocéenne et que Fabio est bien décidé à mettre à mal, quoi qu'il lui en coûte. Une attitude qui ne plaît guère aux parrains locaux...


1ère diffusion : 03/01/2002
Jean-François GARREAUD
Jean-François GARREAUD

        

[D'après le roman :] J. C. Izzo est un écrivain important dans l’univers des amateurs de polars. Avec sa trilogie des « aventures » de Montale, il a atteint un statut que d’autres avec 10 ou 100 fois plus de romans n'ont fait que caresser.
Aujourd’hui encore, quatre ans après sa disparition, les étagères des libraires croulent sous le poids des multiples exemplaires de ces trois ouvrages, éclipsant ses autres écrits. Jusqu’à l’acteur le plus populaire du cinéma français qui, après avoir incarné les personnages de Manchette sur le grand écran, se glisse dans la peau de Montale, pour le personnifier sur l’écran de TF1.
Total Kheops est le premier volet des aventures de l’inspecteur Montale. Et on comprend le choc qu’ont du éprouver les lecteurs marseillais à la découverte de ce livre. Marseille, longtemps montré du doigt, détrônait la capitale et ses arrondissements si chers à Léo Malet. La cité phocéenne, dans toute sa réalité, sa diversité, sa complexité, est enfin dévoilée, loin des « pagnolades » et autre folklore… Du vieux port aux quartiers Nord, des maffieux à tendance nazie aux enfants perdus trop mal sortis du Panier, la ville est scrutée sans complaisance mais avec amour et respect.
Loin du whodunit, Total Kheops développe la logique du noir à tendance hard-boiled. Prenant comme prétexte une sombre histoire de succession maffieuse qui se conclut à coup de flingue, J C Izzo promène son héros dans la ville mais aussi, et surtout, dans ses souvenirs, ses déceptions et ses regrets. A chacun de ses pas, devant chaque façade délabrée ou en rénovation, au seuil de chaque ruelle, à l’ombre des platanes de la place des Sept Coins, Montale se souvient et les images de son passé assaillent son esprit et minent son moral.
Mais, ces souvenirs d’immigré italien, J.C. Izzo n’en vaut aucun de joyeux, ni même de léger. Il les choisit tous au rayon du malheur, marqués par le sceau de l’échec ou de la mort. Tant et si bien qu’au fil des pages, face à tant de malheur, la tristesse et avec elle l’humanisme ne peut qu’envahir le lecteur.
Certains reprochent à J.C. Izzo d’avoir développé, dans ses trois polars, une philosophie de cabanon, en référence au fait que Montale ne retrouve la quiétude qu’une fois regagné son cabanon du fond du Goulde.
Reproche fondé ou non? A chacun de juger. Toujours est-il, qu’il convient de remarquer qu’il attribue au bien et au mal des territoires géographiques résultant de l’évolution historique.
Le bien aurait été chassé de la ville et plus particulièrement de ses plus vieux quartiers, au fil du temps, au rythme où grandissait Montale, pour n’avoir plus comme refuge qu’un vieux cabanon en front de mer.
Simplification abusive d’une réalité beaucoup plus complexe? Peut-être, mais simplification qui fonctionne à merveille dans ce genre de littérature.
Fabio Montale



reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




1.88 euros au format Kindle
sur




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique
















Pinterest