En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



John McClane

John McClane

Sa Filmographie

Imprimer toutes les fiches (format pdf)

Les Trompettes De La Renommée

John McClane
Au commencement des mots sur une page blanche, calés entre deux marges ; des mots jetés là par l’écrivain Roderick Thorp et réunis sous le titre de « Nothing Lasts Forever » (1).
Puis, John McTiernan (2), qui avait connu le succès au box-office avec son « Predator », fut chargé par l’industrie du cinéma de mettre ces mots en images.
Mais les phrases étaient trop sombres et les terroristes se cantonnaient au terrorisme alors il fut décidé de substituer au détective Joe Leland le personnage de John McClane comme protagoniste quasi unique.
Il ne restait plus qu’à trouver un visage à ce flic débordant de bons mots et n’hésitant jamais face au danger.
Arnold Schwarzenegger tournait « Terminator 2 », Sylvester Stallone et Richard Gere ne purent accepter le rôle… alors, on se rabattit sur un acteur connu pour sa participation à la série TV « Clair de lune » (3) : Bruce Willis.
Et « Die Hard » fut un succès mondial.
Bruce Willis cessa d’être un obscur acteur de série TV pour devenir Butch Coolidge dans « Pulp Fiction », James Cole dans « L'Armée des douze singes », Korben Dallas dans « Le Cinquième Élément », Harry S. Stamper dans « Armageddon » ou Malcolm Crowe dans « Sixième Sens », tout en demeurant John McClane.
Quant à « Die Hard », il se décline maintenant en 1, 2, 3, 4 et bientôt 5.
 

La gamme majeur

John McClane
Unisson- C’est le hasard qui conduit John McClane au cœur de l’action.

Il rejoint sa femme pour le réveillon de Noël dans « Die Hard -1- »
Il attend l’atterrissage de l’avion de sa femme dans « Die Hard -2- »
Le terroriste le réclame dans « Die Hard -3- »
Il doit appréhender un jeune hacker dans « Die Hard -4- »


Seconde- S’il sauve le monde, ce n’est qu’un effet collatéral de la défense de ses intérêts.

Sa femme est un otage dans « Die Hard -1- »
Sa femme est une passagère dans un des avions qui risquent de s’écraser au sol dans « Die Hard -2- »
Il n’a pas d’autres choix que de stopper le terroriste dans « Die Hard -3- »
Sa fille a été kidnappée par le terroriste dans « Die Hard -4- »


Tierce- S’il sauve le monde, ce n’est qu’un effet collatéral de l’incompétence des autorités.

Le chef de la police et les agents de FBI sont des andouilles dans « Die Hard -1- »
Le responsable de la sécurité de l’aéroport est un crétin dans « Die Hard -2- »
Le chef de la police l’a mis à pied, ce qui est la preuve de son incompétence dans « Die Hard -3- »
Seul semble échapper à cette règle le responsable du FBI dans « Die Hard -4- », mais de sombres agents d’une officine non nommée viennent la rétablir.


Quarte- Dans tous les cas, les terroristes ne sont en fait que de vulgaires cambrioleurs.

Avec peut-être une exception pour « Die Hard -2- »


Quinte- Dans tous les cas, leur action visible n’a pour but que de masquer leurs véritables intentions.

Dans « Die Hard -1- » les terroristes prennent en otage un immeuble
Dans « Die Hard -2- » les terroristes prennent en otage un aéroport
Dans « Die Hard -3- » les terroristes prennent en otage une ville
Dans « Die Hard -4- » les terroristes prennent en otage un pays


Sexiti- Dans tous les cas, John McClane s’adresse directement au chef des terroristes par l’intermédiaire d’un Talkie Walkie


Septième - Dans tous les cas, John McClane ne peut compte que sur se propres forces.

Avec peut-être une exception pour « Die Hard -2- », mais son compagnon d’infortune se charge d’énoncer ce précepte


Octave- Dans tous les cas, John McClane se désintéresse des femmes, seul lui importe la sienne et lorsque ce n’est pas elle c’est sa fille.

Au sujet de la gente féminine, on notera l’absence totale de personnage féminins consistants
 

Requiem transparti

John McClane
Sur ces éléments identiques au-delà de leur gradation croissante, les scénaristes se sont attachés à ébaucher le parcourt d’un individu qui n’est probablement pas que l’archétype du détective, mais aussi celui de l’Américain transparti.
Car deux éléments caractérisent John McClane

1- C’est un père de famille qui se sépare de sa femme. Et cette séparation n’est pas uniquement scénaristique :

Dans « Die Hard -1- » Holly Gennero, même si elle n’occupe qu’une place secondaire n’est pas confinée à la position assise.
Dans « Die Hard -2- » Holly Gennero, même si elle n’occupe qu’une place assise dans un avion n’a pas disparu de l’écran.
Dans « Die Hard -3- » Holly Gennero n’est plus qu’un nom.
Dans « Die Hard -4- » sa fille la remplace et est en charge de rappeler que John McClane était un père de famille devenu père.


2- John McClane développe des tendances Anarchoïdes dans sa perpétuelle opposition aux autorités qu’il juge incompétentes ou étouffantes.
 

John McClane
1- Dans le roman, le héros est un détective qui se nomme Joe Leland et c’est sa fille qui est prise en otage par des terroristes aux motivations exclusivement politiques.
Et ce polar s’inscrivait comme la suite de « Le Détective » où Joe Leland enquête sur la mort de l’un de ses anciens compagnons d’armes de la seconde guerre mondiale. Il fut lui aussi porté à l’écran en 1968 par Gordon Douglas avec dans le rôle principal Frank Sinatra.

2- Réalisateur de « À la poursuite d'Octobre Rouge » (1990), etc

3- Série télévisée américaine de 66 épisodes de 45 minutes, diffusée entre le 1985 et 1989. Un ex-mannequin devenue directrice d'une agence de détectives entretient des rapports affectifs ambigus et très conflictuels avec son unique collègue
 

reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar




En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar





Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011






(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Les forums du Rayon du polar ne sont pas modérés
...dans la mesure où chaque intervenant respecte les règles élémentaires du savoir vivre...
Alors n'hésitez pas :
poussez une porte...
"Site Fumeur.
Y'a plus que sur le Web qu'on peut maintenant"
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique