En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



Lemmy Caution

Lemmy Caution

Sa Filmographie

Imprimer toutes les fiches (format pdf)

Peter Cheyney

Lemmy Caution
Fils d’un poissonnier chef d’une fratrie de cinq enfants, Peter Cheyney part sur le front des Flandres en 1914. Décoré de la Victoria Cross, il s’essaie à la poésie, au journalisme puis devient policier.
En 1936, alors qu’il a le grade de lieutenant, il publie « This man is dangerous » où il met en scène un inspecteur du FBI, dénommé Lemmy Caution, au phrasé argotique (slang). L’apprenti écrivain britannique rencontre le succès, ce qui le conduit à quitter la police.
En 1938, il abandonne son premier personnage pour créer un nouvel héros, le londonien Slim Callaghan.
Recalé pour les combats de 1939, il se contente de participer à l’arrière à l’effort de guerre. Et sa vie d’écrivain s’écoule en compagnie de sa troisième femme qu’il épouse en 1948, sept ans après qu’en France « La môme vert-de-gris » ait inauguré la collection dirigée par Marcel Duhamel, Série noire et trois ans avant de mourir.
 

Eddie Constantine

Lemmy Caution
C’est le 28 octobre 1917 que ce fils d'un baryton d'opéra russe exilé aux États-Unis voit le jour à Los Angeles. Après des études musicales, le jeune Edward Constantinowsky décroche des contrats à Hollywood pour servir de doublure vocale à quelques acteurs de comédie musicale sans voix. En 1949, il quitte New York et s’embarque avec sa femme à destination de Paris. Là, il se produit sur les scènes de cabarets en vogue et est remarqué par Edith Piaf qui lui confie un rôle dans l’opérette « La p'tite Lili ».
1953 constitue l’année charnière la vie professionnelle de cet américain à Paris. Bernard Borderie, qui projette d’adapter un roman de Peter Cheyney, recherche un acteur pour interpréter le rôle de Lemmy Caution, le dur à cuire, amateur de whisky, et cigarette et de jolies femmes. Le réalisateur juge qu’Eddie Constantine correspond parfaitement au personnage, tant par son accent américain que par son physique massif. Et c’est la naissance d’une figure mythique de la littérature policière au cinéma.
Le couple Eddie Constantine - Bernard Borderie n’enchaînera, avec succès, que cinq autres films autour de ce personnage. Par contre, Eddie Constantine l’incarnera une quinzaine de fois au cours des quarante années qui vont suivre cette « Môme vert-de-gris ». Et il le fera sous des la direction de réalisateurs aux univers aussi différents que Jean-Luc Godard, Udo Lindenberg, Peter Patzak ou Bela Coepasanyi ; ainsi qu’à des fins aussi variées que dans « Allemagne 90 neuf zéro », « Le retour de Lemmy Caution » ou les deux épisodes de « Kottan Ermittelt ».
Notons pour finir que si Lemmy Caution s’identifie à Eddie Constantine, la réciproque n’est pas vraie, en particulier tout au long des années 1970 et 1980 où installé en Allemagne avec sa compagne, il tourne, entre autres, sous la direction de Rainer Werner Fassbinder ou Lars Von Trier
 

Bernard Borderie

Lemmy Caution
Né le 10 juin 1924, son père Raymond Borderie, producteur de films et fondateur de la CICC, l’introduit sur les plateaux de cinéma où il fait ses armes en tant qu’assistant. C’est en 1951-1952 qu’il réalise son premier long métrage : « Les loups chassent la nuit », l’histoire d’un réseau d’espion que dirige un journaliste et qui confit à l’un de ses agents pour mission de démasquer un agent adverse –on notera la présence d’un acteur peu connu ces années-là, Louis de Funès.
Grand amateur de polar et plus particulièrement de la « Série Noire », il porte à l’écran le roman de Peter Cheyney, « Poison Ivy » paru en France sous le titre « La môme vert-de-gris » et fait appel à Eddie Constantine pour incarner le rôle de Lemmy Caution.
Il lancera plus tard une autre grande série du cinéma de genre en la personne du « Gorille » avec Lino Ventura dans le rôle phare.
Si son nom est aujourd’hui peu connu, il reste pourtant présent sur les écrans de télévision et recueille toujours autant de succès lors des multi rediffusions de sa saga centrale de sa période cape et d''épée : Angélique.
 

Bibliographie de Peter Cheyney

Lemmy Caution
Lemmy Caution
• This man is dangerous (1936) (Cet homme est dangereux) adapté au cinéma en 1953.Romans
• Dames don't care (1937) (Les femmes s'en balancent) adapté au cinéma en 1954(Romans)
• Poison Ivy (1937) (La môme vert-de-gris) adapté au cinéma en 1952(Romans)
• Can ladies kill? (Les femmes ne sont pas des anges) (1938)(Romans)
• Don't get me wrong (1939) (Vous pigez ?) adapté au cinéma en 1955(Romans)
• You'd be surprised (1940) (De quoi se marrer)(Romans)
• Your deal, my lovely (1941) (À toi de faire, mignonne) adapté au cinéma en 1963(Romans)
• Never a dull moment (1942)(Romans)
• You can always duck (1943)(Romans)
• I'll say she does! (1945) (Comment qu'elle est !) adapté au cinéma en 1960(Romans)
• Mister Caution, Mister Callaghan (1941) (Salut, Caution ! Comment va, Callaghan ?)(Nouvelles)
• G.Man and the Yard (1946)(Nouvelles)
• Time for Caution (1946)(Nouvelles)
Slim Callaghan(Nouvelles)
• The urgent hangman (1938) (Rendez-vous avec Callaghan) ou (Le bourreau est pressé)(Romans)
• Dangerous curves (1939) (Les courbes du destin)(Romans)
• You can't keep the change (1940)(Romans)
• It couldn't matter less (1941) (Aucune importance) adapté au cinéma sous le titre Plus de whisky pour Callaghan en 1954(Romans)
• Never a dull moment (1942)(Romans)
• Sorry you've been troubled (1942) (Navrée de vous avoir dérangé) adapté au cinéma sous le titre À toi de jouer Callaghan en 1955(Romans)
• The unscrupulous Mr. Callaghan (1943)(Romans)
• They never say when (1944) (Elles ne disent jamais quand !)(Romans)
• Uneasy terms (1946) (L'impossible héritage)(Romans)
• Double alibi (Double alibi)(Romans)
• Mister Caution, Mister Callaghan (1941) (Salut, Caution ! Comment va, Callaghan ?)(Nouvelles)
• Calling Mr Callaghan (1943)(Nouvelles)
• Vengeance with a twist now (1946)(Nouvelles)
• Date after dark (1946)(Nouvelles)
• The man with two wifes (1946)(Nouvelles)
• A spot of murder (1946)(Nouvelles)
Autres personnages
• Another little drink (1940)(Romans)
• A trap for Bellamy (1941)(Romans)
• Dark duet (1942) (Duel dans l'ombre)(Romans)
• The stars are dark (1943) (Les étoiles se cachent)(Romans)
• The dark street (1944) (Ombres dans la rue)(Romans)
• Sinister errand (1945) adapté au cinéma sous le titre Courrier diplomatique en 1952(Romans)
• Dark hero (1946) Héros de l'ombre)
• Dance without music (1947)
• Dark interlude (1947) (Sombre interlude)
• Dark wanton (1948) (Sinistre rendez-vous)
• Try anything twice (1948) (Jamais une sans deux)
• One of those things (1949)
• Dark Bahama (1950)
• Lady, behave ! (1950)
• Ladies won't wait (1951) (Ces dames n'aiment pas attendre)
 

Filmographie d'Eddie Constantine

Lemmy Caution
1936 : Born to Dance : Extra
1950 : Les chansons s'envolent - court métrage - de Henri Verneuil - chansons filmées
1953 : Egypt by Three de Victor Stoloff : Nick (third episode)
1953 : La Môme vert-de-gris de Bernard Borderie : Lemmy Caution
1953 : Cet homme est dangereux de Jean Sacha : Lemmy Caution
1954 : Repris de justice (Avanzi di galera) de Vittorio Cottafavi : Franco Cesari
1954 : Les femmes s'en balancent de Bernard Borderie : Lemmy Caution
1954 : Votre dévoué Blake de Jean Laviron : Larry Blake
1955 : Ça va barder de John Berry : Johnny Jordan
1955 : Je suis un sentimental de John Berry : Barney Morgan
1956 : Les Truands de Carlo Rim : Jim Esposito
1956 : Vous pigez ? (Vous pigez) de Pierre Chevalier : Lemmy Caution
1956 : Ce soir les jupons volent de Dimitri Kirsanoff : M. Howard
1956 : Folies-Bergère de Henri Decoin : Bob Wellington
1956 : L'Homme et l'Enfant de Raoul André : Fred Barker
1956 : Bonsoir Paris, bonjour l'amour de Ralph Baum
1957 : Le Grand Bluff de Patrice Dally : Eddie F. Morgan
1957 : Ces dames préfèrent le mambo de Bernard Borderie : Lemmy Caution
1957 : Rendez-vous avec Maurice Chevalier numéro 1 - court métrage - de Maurice Regamey
1958 : Passeport pour la honte (Passport to Shame) de Alvin Rakoff : Johnny McVey
1958 : Les femmes aiment ça (Incognito) de Patrice Dally : Bob Stanley
1958 : Hoppla, jetzt kommt Eddie - Bien joué mesdames de Werner Klingler : Eddie Petersen
1959 : Du rififi chez les femmes de Alex Joffé : Williams
1959 : The Treasure of San Teresa - Larry agent secret de Alvin Rakoff : Larry Brennan
1959 : SOS Pacific de Guy Green : Mark
1960 : Me faire ça à moi de Pierre Grimblat : Eddie MacAvoy
1960 : Comment qu'elle est de Bernard Borderie : Lemmy Caution
1960 : Ça peut toujours servir ou Une nuit à Monte-Carlo (Bomben auf Monte Carlo) de Georg Jacoby : Kapitän Eddie Cronen
1960 : Chien de pique de Yves Allégret : Patrick
1960 : Ça va être ta fête de Pierre Montazel : John Lewis / John Jarvis
1960 : Ravissante de Robert Lamoureux - Apparition
1961 : Une grosse tête de Claude de Givray: Naps
1961 : En Pleine bagarre (Mani in alto) de Giorgio Bianchi : Felice Esposito
1961 : Cause toujours, mon lapin de Guy Lefranc: Jackson
1961 : Les Sept Pêchés capitaux de Jean-Luc Godard dans le sketch : la paresse
1961 : Cléo de 5 à 7 de Agnès Varda : L'arroseur
1962 : Lemmy pour les dames de Bernard Borderie : Lemmy Caution
1962 : Bonne chance, Charlie de Jean-Louis Richard : Charlie
1962 : L'Empire de la nuit de Pierre Grimblat : Eddie
1962 : Nous irons à Deauville de Francis Rigaud - Juste une apparition
1963 : Des frissons partout de Raoul André : Jeff Gordon
1963 : Comme s'il en pleuvait (Tela de araña) de José-Luis Monter
1963 : Les Femmes d'abord de Raoul André : Bobby Carao
1963 : À toi de faire... mignonne de Bernard Borderie : Lemmy Caution
1963 : Rote lippen soll man Kussen de Franz Antel
1963 : Lykke og krone de Coljörn Helander et Stein Saelen - Participation
1963 : Comment trouvez-vous ma soeur ? de Michel Boisrond
1964 : Ces dames s'en mêlent de Raoul André
1964 : Nick Carter va tout casser de Henri Decoin : Nick Carter
1964 : Laissez tirer les tireurs de Guy Lefranc : Jeff Gordon
1964 : Lucky Jo de Michel Deville : Lucky Jo
1965 : Nick Carter et le trèfle rouge de Jean-Paul Savignac : Nick Carter
1965 : Cent briques et des tuiles de Pierre Grimblat : Le consommateur au bar
1965 : Faites vos jeux, mesdames ou Feu à volonté de Marcel Ophuls : Mike Warner
1965 : Alphaville, une étrange aventure de Lemmy Caution de Jean-Luc Godard : Lemmy Caution
1965 : Je vous salue, mafia! de Raoul Lévy : Rudy
1966 : Ça barde chez les mignonnes (Residencia para espías) de Jesus Franco : Dan Leyton
1966 : Cartes sur table (Cartas boca arriba) de Jesus Franco : Al Pereira
1967 : Ces messieurs de la famille de Raoul André : Le cousin Lemmy
1968 : Les Gros Malins de Raymond Leboursier : Eddie
1968 : À tout casser de John Berry
1969 : Lions Love de Agnès Varda
1970 : Malatesta de Peter Lilienthal : Malatesta
1970 : Eine Rose für Jane (TV) : Boss
1971 : Haytabo (Eddie geht weiter) de Ulli Lommel : Professor
1971 : Supergirl - Das Mädchen von den Sternen (TV) de Rudolph Thöme : Partygast bei Polonsky
1971 : Prenez garde à la sainte putain (Warnung vor einer heiligen Nutte) de Rainer Werner Fassbinder : Lui-même
1972 : Wir sind drei (TV)
1973 : Geen paniek de Ko Koedijk : Bill Silkstocking, Amerikaans zakenman
1973 : Le Monde sur le fil (Welt am Draht) (TV) : Man in Rolls Royce
1975 : Une baleine qui avait mal aux dents de Jacques Bral : Eddie
1975 : Souvenir of Gibraltar de Henri Xhonneux : Jo, le père
1975 : Der Zweite Frühling de Ulli Lommel : Frank Cabot
1977 : Raid on Entebbe (TV) de Irvin Kershner : Capt. Michel Becaud
1977 : Mort au sang donneur (Bloedverwanten) de Wim Lindner : Priest
1977 : Le Couple témoin de William Klein : Jean-Michel
1978 : Zwei himmlische Töchter (feuilleton TV) : Slim Nesbit (episode Ein Cowboy nach Spanien)
1978 : Les Monstres sont toujours vivants (It Lives Again) de Larry Cohen : Dr. Forrest
1979 : Victor (TV) - de Walter Bockmayer
1979 : La Troisième Génération (Die Dritte Generation) de Rainer Werner Fassbinder : Peter Lurz
1979 : Bildnis einer Trinkerin de Ulrike Ottinger
1980 : Exit... nur keine Panik de Franz Novotny
1980 : Panische Zeiten de Udo Lindenberg
1980 : Le Cerveau du super-gang (Car-Napping - Bestellt, geklaut, geliefert) de Wigbert Wicker : Laroux, police officer
1980 : The Long Good Friday- Le vendredi rouge de John Mackenzie : Charlie
1981 : Rote Liebe - Wassilissa : Pawel Pawlowitsch
1981 : Zwischen Mond und Sonne (TV) de Recha Jungmann
1981 : Tango durch Deutschland de Lutz Mommartz : Eddie
1981 : Neige de Juliet Berto et Jean-Henri Roger: Pierrot
1981 : Oasis - court métrage - de Burghardt Schlicht
1981 : Freak Orlando de Ulrike Ottinger : Säulenheiliger
1982 : De bien étranges affaires (feuilleton TV) : Occono (segment "Lourde gueuse")
1982 : Rote Liebe de Rosa von Praunheim : Pawel Pawlowitsch
1982 : Les Fugitifs (TV) : M. John
1982 : Boxoffice de Josef Bogdanovitch : Hugh Barren
1982 : Les Brigades du Tigre : Cosmano (épisode 4.4)
1983 : Das Mikado-Projekt de Torsten Emrich
1983 : Der Schnüffler de Ottokar Runze : Gregori Ustinov
1983 : La Bête noire de Patrick Chaput : Le patron du bar américain
1984 : Seifenblasen de Alfred Ninaus
1984 : Tiger - Frühling in Wien de Peter Patzak : Lemmy Caution
1984 : Fluchpunkt Berlin de Christopher Petit
1984 : Rambo Zambo (TV) : Harry
1984 : Uno Scugnizzo a New York de Mariano Laurenti: Sammy
1984 : Une aventure de Phil Perfect (feuilleton TV) : Lemmy
1985 : Paul Chevrolet en de ultieme hallucinatie de Pim de Parra: Boy Pappa
1986 : Le Privé (Las Aventuras de Pepe Carvalho) (série TV) : Walter Davis
1986 : Roncalli (série TV) : Pablo
1986 : Makaroni Blues de Bela Csepesanyi: Lemmy Caution
1987 : Pehavý Max a strasidlá de Jaraj Jakubisco : Vodník Alojz
1987 : La Tante de Frankenstein ("Frankensteinova teta") (feuilleton TV) : Alois (Wassermann)
1987 : Helsinki-Napoli (Helsinki Napoli All Night Long) de Mika Kaurismäki: Old Gangster
1989 : Rivalen der Rennbahn (série TV)
1989 : Le Retour de Lemmy Caution (TV) : Lemmy Caution
1989 : Europa, abends de Claudia Schröder : Mr. Hardayle
1991 : Europa de Lars von Trier : Colonel Harris
1991 : Allemagne 90 neuf zéro de Jean-Luc Godard : Lemmy Caution
1991 : Tokyo no kyujitsu (?????) de Naoki Nagao - Participation
1993 : Three Shake-a-Leg Steps to Heaven de Andy Bausch : Don Fabrizzi
 

Filmographie de Bernard Borderie

Lemmy Caution
1951 : Bon voyage mademoiselle
1951 : Les loups chassent la nuit
1953 : La Môme vert-de-gris
1954 : Les femmes s'en balancent
1955 : Fortune carrée
1956 : Tahiti ou la Joie de vivre
1957 : Ces dames préfèrent le mambo
1958 : Délit de fuite
1958 : Le Gorille vous salue bien
1959 : La Valse du Gorille
1959 : Sergent X
1960 : Comment qu'elle est
1960 : Le Caïd
1961 : Lemmy pour les dames
1961 : Les Trois Mousquetaires
1962 : Le Chevalier de Pardaillan
1962 : Rocambole
1963 : À toi de faire mignonne
1963 : Hardi ! Pardaillan
1964 : Angélique marquise des anges
1965 : Angélique et le Roy
1965 : Merveilleuse Angélique
1966 : Brigade antigangs
1967 : Indomptable Angélique
1968 : Angélique et le sultan
1969 : A la guerre comme à la guerre, film
1975 : Jo Gaillard, série télévisée
1975 : Salvator et Les Mohicans de Paris, feuilleton télévisé
1978 : Gaston Phébus (du roman de Gaston de Béarn), feuilleton télévisé
 

reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar




En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



Régie publicitaire internet


Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011






(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Les forums du Rayon du polar ne sont pas modérés
...dans la mesure où chaque intervenant respecte les règles élémentaires du savoir vivre...
Alors n'hésitez pas :
poussez une porte...
"Site Fumeur.
Y'a plus que sur le Web qu'on peut maintenant"
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique


PageRank Actuel