La Grande Lessive (!)



La Grande Lessive (!) -

1969
Jean-Pierre Mocky

Bourvil : Armand Saint-Just ||| Francis Blanche : le docteur Loupiac ||| Roland Dubillard : Missenard ||| Jean Tissier : Benjamin ||| Michael Lonsdale : M. Delaroque ||| R. J. Chauffard : le commissaire Aiglefin ||| Alix Mahieux : Mme Delaroque ||| Marcel Pérès : l'inspecteur Toilu ||| Jean-Claude Rémoleux : l'inspecteur Barbic ||| Jean Poiret : Jean-Michel Lavalette ||| Karyn Balm : Mélanie ||| Philippe Castelli : Tamanoir ||| Rudy Lenoir : le chef des agents techniques ||| Roger Lumont ; le restaurateur auvergnat ||| Luc Andrieux : le chauffeur du fourgon de police ||| Renée Gardès : la bonne des Delaroque ||| Edith Ker : la bonne de Lavalette ||| Roger Legris : le père Loupiac ||| Philippe Brizard : le réparateur ||| Micha Bayard : la concierge ||| André Numès Fils : le proviseur ||| Henri Poirier : le gérant de l'immeuble ||| Albert Pilette : Émile Futane ||| Simone Duhart : le chef de la chorale ||| René Fleur : l'inspecteur d'académie ||| Jo Labarrère : le coiffeur ||| Christian Chevreuse : un locataire ||| Jean-Marie Richier : le livreur ||| Claude Legros : un locataire ||| Roland Malet : un agent de police ||| Marius Gaidon : un agent de police ||| Emile Riandreys : un inspecteur de police ||| Agostino Vasco-Castro : un agent technique ||| Pierre Benedetti : Maurice Bernard ||| Claudine Berg : une locataire ||| Jacqueline Fontaine : une locataire ||| Jean-Claude Michot : un locataire ||| Jean Radou : un agent du commissariat ||| Antoine Mayor : l'employé du lycée ||| Raphaël Delpard : le professeur d'anglais ||| Igor-Raymond Tycka : le locataire au bandeau noir ||| Georges Bruce : l'officier de marine ||| Daniel Crohem : l'homme au gros chien ||| Luc Delhumeau : l'inspecteur Dubois ||| Pierre Durou : le facteur ||| Jean-Michel Molé : Bouligre
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
La Grande Lessive (!)

sur
Amazone

fleche
fleche


83 lectures

La Grande Lessive (!)
En Images

Retour à Jean-Pierre Mocky
Retour à Jean-Pierre Mocky
La Grande Lessive (!) - La Grande Lessive (!) - La Grande Lessive (!) - La Grande Lessive (!) -
La Grande Lessive (!) - La Grande Lessive (!) - La Grande Lessive (!) - La Grande Lessive (!) -

La Grande Lessive (!)
Synopsis

Tout le corps professoral constate que la télévision exerce une influence néfaste sur les élèves. Mais c'est en vain que les enseignants alertent les parents.
Armand Saint-Just, professeur de lettres, décide de passer à l'action et constitue un commando de choc. L'anarchiste Benjamin met au point une substance qui brouille les émissions quand elle est pulvérisée sur les antennes. Chaque nuit, Saint-Just et ses amis partent sur les toits du quartier pour une opération de sulfatage.
La situation s’améliore radicalement, mais le sabotage de la retransmission télé n’est pas du goût de tout le monde et la brigade radiophonique se met en chasse des sulfateurs…

Voir un extrait : https://m.ina.fr/video/I05186600/extrait-de-la-grande-lessive-de-jean-pierre-mocky-avec-bourvil-video.html

Quelques mots sur
La Grande Lessive (!)

Ironie de l’Histoire, cette « Grande lessive (!) », titre imposé à JPM par les distributeurs (1), où il est question de priver les quidams de télévision, sort sur les écrans de 69, quelque temps après les événements de 68 dont l’une des conséquences fut l’écran noir ou neigeux durant plusieurs jours.
Réunissant une nouvelle fois sa troupe de comédiens, troupe qui l’accompagne depuis ses débuts, JPM fait appel pour la troisième fois à Bourvil pour interpréter le rôle phare de Saint-Just, guérillero anti ondes hertziennes (2), dans ce pamphlet sarcastique où flotte l’ombre portée du drapeau noir.
Et des toits parisiens aux locaux d’une obscure officine de police au service de l’ORTF, en passant par le somptueux appartement d’un haut fonctionnaire friand de Johnnie Walker Black Label, des salles de classe ou de bistrot, le regardeur suit les pérégrinations, qui vont crescendo (3), de l’hilarant trio Bourvil, Francis Blanche, dentiste libidineux et Jean Poiret, directeur de la télévision.


1- Ils escomptaient peut-être inscrire ce métrage dans la lignée des succès comiques récents comme « La grande vadrouille » ou « Le grand restaurant ». Pour marquer son désaccord JPM aurait adjoint au titre le point d’exclamation…

2- Le film s’inspirerait de faits réels : dans les années 60 un instituteur breton démonta toutes les antennes de télévision de son village pour tenter de rendre leur concentration à ses élèves

3- Après avoir neutralisé la retransmission télé d’un immeuble, ils neutralisent celle de tout un quartier avant de s’attaquer à l’antenne de la Tour Eiffel

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs

Quelques liens

Visitez l'officiel : http://jpierre-mocky.fr/


La caverne d'Ali Baba : http://atreyucinema.blogspot.com/2017/07/filmo-jean-pierre-mocky.html?zx=73fc62ab1c46f8b7



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar