13 French Street



13 French Street -

2007
Jean-Pierre Mocky

Thierry Frémont > > Alex ||| Tom Novembre > > Victor ||| Nancy Tate > > Petra ||| Bruno Solo > > Carré ||| Léa Seydoux > > Jenny ||| Catherine Lys > > La mère de Victor ||| Dominique Zardi > > Le fossoyeur ||| Noël Simsolo
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
13 French Street

sur
Amazone

fleche
fleche


103 lectures

13 French Street
En Images

Retour à Jean-Pierre Mocky
Retour à Jean-Pierre Mocky
13 French Street - 13 French Street - 13 French Street - 13 French Street -
13 French Street - 13 French Street - 13 French Street - 13 French Street -

13 French Street
Synopsis

Alex et Victor se sont connus pendant la guerre du Golfe où ils ont été otages.
Quelques années plus tard Victor invite, dans son beau manoir de bord de mer, où il vit en compagnie de sa vieille mère et de Pétra, sa belle épouse, son ami.
Très vite, Alex, troublé par la beauté de Pétra, succombe à ses avances insistantes. Entre eux nait une passion sexuelle dévorante…
Mais Pétra a d’autres projets que le simple plaisir fugace.

Quelques mots sur
13 French Street





Pour ce métrage, adaptation d’un roman de Gil Brewer(1), JPM fait appel, pour la troisième fois, à Tom Novembre (2), à un nouvel acteur, dans sa longue filmographie, Thierry Frémont ainsi qu’à une quasi-débutante Nancy Tate (2), mais aussi à Bruno solo (2).
Etrange film, surprenante réalisation d’un JPM qui a habitué son public aux univers loufoques, aux situations surréalistes, aux tronches baroques, à la caricature parfois excessive. Ici point de cela, seule la présence d’un Dominique Zardi en fossoyeur vient rappeler au regardeur distrait que ce huis clos sulfureux, qui évoque pour d’aucuns le « Facteur sonne toujours deux fois », est signé JPM.
Aucune des figures des films noirs ne manque à l’appel, ni la femme fatale, ni le mari accaparé par son travail, ni l’ami attiré par la femme, ni la belle-mère encombrante, ni le maître chanteur voyeur libidineux ; aucune des figures, aucun des mécanismes : séduction, meurtre, manipulation, machination. Malgré cette parfaite maitrise du genre dont fait preuve JPM, il n’a pas manqué de professionnels de la critique pour éreinter sa réalisation, allant jusqu’à conseiller aux possibles spectateurs de ne pas dépenser le prix d’une entrée pour voir cette « Emmanuelle chez Becassine », cette « une ineptie absolue ». Mais comme chacun le sait, le ridicule n’empêche pas les manutentionnaires du stylo d’écrire

Jean-Pierre Mocky "Les critiques défoncent ceux qu'ils veulent" : https://www.youtube.com/watch?v=TRSONHV3Luo


1- « 13 French Street » (1951). Publié en français sous le titre « 13 French Street », Paris, Minerve, 1985 ; réédition, Paris, J'ai lu n°8400, coll. « Hard Case Crime », 2007

2- « Agent trouble » (1987) et « Ville à vendre » (1992)

3- http://nancytate.com/

4- Deuxième apparition chez le cinéaste après « Le bénévole » (2006)

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs

Quelques liens

Visitez l'officiel : http://jpierre-mocky.fr/


La caverne d'Ali Baba : http://atreyucinema.blogspot.com/2017/07/filmo-jean-pierre-mocky.html?zx=73fc62ab1c46f8b7



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar