Vidange



Vidange -

1998
Jean-Pierre Mocky

Marianne Basler > > Mireille ||| Jean-Pierre Mocky > > Castellin ||| Laurent Labasse > > Inspecteur Baron ||| Michel Bertay > > Jogeard ||| Jacques Legras > > Le procureur ||| Dominique Zardi > > Le juge Montel ||| Alain Fourès > > Nicolas Dugard ||| Jean Barney > > Mezzi ||| Jean Abeillé > > Marachielli ||| André Cazalas > > Le cardinal ||| Henri Attal > > Dantin, le brocanteur ||| Christian Chauvaud > > Inspecteur Thomas ||| Roger Knobelspiess > > Le présentateur TV ||| Georges Lucas > > Le vieux juge ||| Olivier Achard ||| Régis Ivanov ||| Michel Robin
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Vidange

sur
Amazone

fleche
fleche


109 lectures

Vidange
En Images

Retour à Jean-Pierre Mocky
Retour à Jean-Pierre Mocky
Vidange - Vidange - Vidange - Vidange -
Vidange - Vidange - Vidange - Vidange -

Vidange
Synopsis

Mireille Bertillet, petite juge de province, qui partage sa vie entre ses dossiers et un pharmacien égocentrique, se voit mutée, à sa grande surprise, au Palais de Justice de Paris. Elle doit cette nomination au procureur de Paris qui souhaite un juge inexpérimenté pour traiter quelques affaires délicates.
Castellin puissant parmi les puissants, qui souhaite se venger de l’affront que certains lui ont fait, prend l'identité d'un écrivain pour mieux la séduire et ainsi la manipuler.
L’entreprise de celui qu’elle croit son deus ex machina fonctionne à merveille… Mais, sur sa lancée, la juge décide de s’attaquer à un réseau de prostitution où l’église, la mafia et Castellin se trouvent impliqués… et c’est à ce moment-là qu’elle découvre la véritable identité de celui qu’elle croyait écrivain…

Quelques mots sur
Vidange





Après la comédie « Robin des mers », où JPM traiter, à sa manière de la question du chômage et de la corruption de certains politiques, avec plus où moins de bonheur, le cinéaste se confronte à la justice, aux passe-droits et aux complots qui dans l’ombre la dévoie.
Son juge filmique, Mireille Bertillet, lui aurait été inspirée par la juge Eva Joly (1), qui dans les années 90 était en charge d’affaires semblables à celles évoquées dans ce métrage.
Manipulations, conciliabules, conspiration sont au rendez-vous de ce violent réquisitoire contre l’univers des puissants qui adossent leur pouvoir sur les institutions séculaires que sont l’Eglise et la mafia.
D’aucuns ont reproché à JPM, en se référant à la tirade « faut pas la rater » où la désigne Mireille Bertillet ivre morte et en culotte sur son lit, un machisme honteux. Critique facile ? Critique, qui en fait permet d’occulter l’essentiel, la nature même des rapports de classe. Pour les « puissants » ne méritent considération que leurs alter ego et encore faut-il qu’ils n’entravent pas leur soif personnelle de pouvoir. Tout le reste n’est que chose, chose qu’il convient de ne pas rater, chose nue qui fait du vélo d’appartement, chose qui sert les seins à l’air, chose que l’on jette lorsqu’elle ne sert plus à rien.
Le pouvoir n’existe pas s’il n’existe pas d’objet sur lequel il peut s’exercer. C’est entre autres l’un des propos de ce métrage au noir triomphant.


1- https://fr.wikipedia.org/wiki/Eva_Joly. L’action de cette juge inspirera en 2006 Claude Chabrol (http://www.rayonpolar.com/Films/cineaste_affiche.php?num=14&numero=55)

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs

Quelques liens

Visitez l'officiel : http://jpierre-mocky.fr/


La caverne d'Ali Baba : http://atreyucinema.blogspot.com/2017/07/filmo-jean-pierre-mocky.html?zx=73fc62ab1c46f8b7



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar