Y a-t-il un Français dans la salle ?



Y A-t-il Un Français Dans La Salle ? -

1982
Jean-Pierre Mocky

Victor Lanoux > > Horace Tumelat ||| Jacques Dutronc > > Éric Plante ||| Jacqueline Maillan > > madame Fluck ||| Michel Galabru > > Victor Réglisson ||| Dominique Lavanant > > Ginette Alcazar ||| Andréa Ferréol > > Georgette Réglisson ||| Jean-François Stévenin > > Paul Pauley ||| Jean-Luc Bideau > > inspecteur Maurice Serruti ||| Jacques Dufilho > > Jean-Marie, le maître-chanteur ||| Emmanuelle Riva > > Adélaïde Tumelat ||| Alexandre Rignault > > l'Oncle Eusèbe ||| Henri Poirier > > Jérôme Alcazar ||| Dominique Zardi > > un syndicaliste ||| Jean-Pierre Mocky > > le narrateur (non crédité) ||| Jean-Claude Romer > > un infirmier (non crédité) ||| Marion Peterson > > Noëlle Réglisson ||| François Cavanna > > Malgençon ||| Jean Barney > > Juan Carlo ||| Christian Chauvaud > > l'homme au Conseil d'État ||| Gérard Hoffmann > > l'infirmier dans l'ambulance ||| Johan Corbeau > > le pharmacien (non crédité) ||| Luc Delhumeau > > le brigadier (non crédité) ||| Antoine Mayor > > l'organiste (non crédité) ||| Romain Brémond ||| Gabrielle Calderoni ||| Syla de Rawsky
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Y a-t-il un Français dans la salle ?

sur
Amazone

fleche
fleche


85 lectures

Y a-t-il un Français dans la salle ?
En Images

Retour à Jean-Pierre Mocky
Retour à Jean-Pierre Mocky
Y a-t-il un Français dans la salle ? - Y a-t-il un Français dans la salle ? - Y a-t-il un Français dans la salle ? - Y a-t-il un Français dans la salle ? -
Y a-t-il un Français dans la salle ? - Y a-t-il un Français dans la salle ? - Y a-t-il un Français dans la salle ? - Y a-t-il un Français dans la salle ? -

Y a-t-il un Français dans la salle ?
Synopsis

Ancien ministre, président d'un puissant parti politique, Horace Tumelat, s'il n'est pas toujours respectable, est du moins un homme respecté. Adulé même parfois. En particulier par sa secrétaire, Ginette Alcazar, qui se glisserait bien volontiers tous les jours dans son lit. C'est elle qui, un matin, annonce la nouvelle au président: Eusèbe, son vieil oncle Eusèbe, a été retrouvé pendu dans son pavillon de banlieue.
Cette mort est pour Tumelat l'occasion d'une double rencontre: celle de Noëlle Réglisson, la fille de la femme de ménage de son oncle, adorable personne qu'il se met à aimer d'un amour profond et sincère, et celle d'un vieil homme, séquestré depuis dix-huit ans dans la maison par Eusèbe afin d'éviter qu'il ne fasse des révélations sur Tumelat dont il connaît le passé peu glorieux.
L'existence de Tumelat se trouve alors bouleversée.
Et peu importe la kyrielle de personnages qui gravitent autour de lui pour faire la lumière sur ce suicide et se repaître de sa vie privée: Pauley, policier brutal, obsédé sexuel, qui terrorise par ses fantasmes une voisine d'Eusèbe, Madame Flück, qui pourrait bien avoir vu quelque chose ; Plante, photographe véreux, qui a réellement vu quelque chose ; Serruti, commissaire minable qui ne voit jamais rien ; ou Réglisson père, communiste convaincu, qui n'a jamais rien compris de sa vie. Tumelat, grâce à Noëlle, s'achemine peu à peu vers la pureté idéale. Et il fait part de son prochain mariage avec elle, avant de dénoncer, dans un discours mémorable, les combines et les compromissions politiques.
Jalouse, Ginette Alcazar, qui a empoisonné son mari pour les beaux yeux de son patron, met le feu au pavillon d'Eusèbe. Les pompiers en ressortent Noëlle affreusement brûlée. Et ils n'y ont trouvé personne d'autre.

CMC/Les Fiches du Cinéma

Quelques mots sur
Y a-t-il un Français dans la salle ?





JPM adapte le roman éponyme de Frédéric Dard, et il le fait avec retenue, respect et talent, ce qui ne lui interdit aucun excès, fût-il caricatural. D’une durée peu usitée par le réalisateur, le métrage aligne une galerie de personnages rongés par le vice, la méchanceté et la fourberie.
Horace Tumelat : homme politique d’envergure qui n’a pas hésité à dénoncer des juifs à la Gestapo.
Son vieil oncle Eusebe (que le regardeur ne verra jamais puisqu’il meurt au début de métrage) : il a séquestré durant dix-huit ans Jean-Marie, un maitre-chanteur qui menaçait la carrière de son neveu.
Jean-Marie : un répugnant maitre-chanteur.
Paul Pauley : policier brutal, obsédé sexuel, qui violente la Mme veuve Fluck et brule un de ses chats.
Mme Fluck : elle vit au milieu d’une dizaine de chats et épie le voisinage
Eric Plante : journaliste photographe démuni de scrupule, prêt à se vendre au plus offrant
Ginette Alcazar : secrétaire de Tumelat, amoureuse de ce dernier. Elle empoisonne son mari et met le feu à la maison Eusebe.
Commissaire Serruti, maladroit et incompétent ; Victor Réglisson et Georgette Réglisson, veule pour l’une, braillard pour l’autre.
Et au milieu de cette humanité sordide se dresse la jeunesse innocente et solaire : Noëlle Réglisson de qui Horace Tumelat tombe follement amoureux et espérée probablement accéder à sa rédemption.

Ce film, l’un des plus aboutis du réalisateur, marque l’arrivée de Jacqueline Maillan (1) dans la troupe du susdit réalisateur. Une arrivée fracassante puisqu’elle endosse le personnage, au combien difficile, de Mme Fluck. Quant à Dominique Lavanant (2), elle fait elle aussi une entrée remarquée dans cette troupe avec el personnage de Ginette Alcazar.

Mocky/ Dard : https://www.youtube.com/watch?v=8MUQXND785s


1- Entre cette 1982 et son décès, elle jouera dans 5 métrages signés JPM, soit environ la moitié de ses réalisations.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacqueline_Maillan

2- https://fr.wikipedia.org/wiki/Dominique_Lavanant

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs

Quelques liens

Visitez l'officiel : http://jpierre-mocky.fr/


La caverne d'Ali Baba : http://atreyucinema.blogspot.com/2017/07/filmo-jean-pierre-mocky.html?zx=73fc62ab1c46f8b7



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar