Le Roi des bricoleurs



Le Roi Des Bricoleurs -

1976
Jean-Pierre Mocky

Sim > > Malju ||| Michel Serrault > > Bordin ||| Pierre Bolo > > Goumic ||| Paulette Frantz > > Anne ||| Jacques Legras > > Sirop ||| Michel Francini > > Duchatel ||| Maurice Vallier > > Calfeutret ||| Dominique Zardi > > le rouquin ||| Gérard Hoffmann > > Fouret ||| Jean-Claude Remoleux > > Granduc ||| Roger Delcrost > > Infatigable ||| Antoine Mayor > > Vitou ||| Gillian Gille > > Madame Sirop ||| Jean Cherlian > > Zapi ||| Jean Radou > > Chéri ||| Louis Albanese > > Trincal ||| Henri Attal > > l'ouvrier arabe ||| Karen Nielsen > > la spécialiste en chauffage central ||| Luc Delhumeau > > le coiffeur ||| Désiré Bastareaud > > le nain noir ||| Thérèse Aspar > > une curiste ||| Jean Abeillé > > le presbyte hypermétrope ||| Alex Lacast > > l'abbé ||| Dominique Hulin > > un entrepreneur ||| Philibert Suédois > > un musicien de Bordin ||| Luc Andrieux > > l'ouvrier au tuyau ||| Robert Nogaret ||| Jacques Lévy ||| Guy Denancy ||| Jean-Noël Keller ||| Jean-François Dupa ||| Utta Bella ||| Yves Morgan-Jones ||| Louis Jojot ||| Albert Lerner ||| François Bouchex ||| David Mouchangou ||| Dominique Bornand ||| Bernard Vignal ||| René Marquand ||| Jean Le Gall ||| Claude Beauthéac ||| Carlos Otéro ||| Pierre Jacquot ||| Daniel Léger ||| René Douglas ||| Tony Charley ||| Gilbert Servien ||| Chantal Guillambert ||| René Bernard ||| Gérard Cuvier ||| Charles Marosi ||| Maurice Devienne ||| Louis Aimé-Théo.
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Le Roi des bricoleurs

sur
Amazone

fleche
fleche


135 lectures

Le Roi des bricoleurs
En Images

Retour à Jean-Pierre Mocky
Retour à Jean-Pierre Mocky
Le Roi des bricoleurs - Le Roi des bricoleurs - Le Roi des bricoleurs - Le Roi des bricoleurs -
Le Roi des bricoleurs - Le Roi des bricoleurs - Le Roi des bricoleurs - Le Roi des bricoleurs -

Le Roi des bricoleurs
Synopsis

Parce qu'ils désirent vendre au prix le plus fort leur maison de campagne à un ministre qui espère bien guérir ses boutons par des bains de boue et par une cure dans les bonnes eaux thermales de notre chère France, Albert Goumic, des layettes du même nom, son épouse dodue, Anna, et son beau-frère chauve, Malju, s'adressent à un entrepreneur, Bordin.
Au bout de deux mois de concert (l'entrepreneur et sa bande de dégénérés sont mélomanes), Bordin n'a pas avancé d'un pouce, espérant bien racheter la propriété pour une bouchée de pain.
Après scandales, menaces, insultes et coups, les Goumic-Malju décident de chercher ailleurs: pas moyen! Bordin décourage ses confrères au nom de la sacro-sainte entraide professionnelle...
Malju parvient à trouver des « jaunes », lesquels provoquent sur le chantier des catastrophes en série. C'est au tour des travailleurs « noirs » (la population du village) d'entrer en scène. Mais l'entrepreneur marron les dénonce aussitôt. Ce geste ne plaît pas à tout le monde et Bordin se retrouve ignominieusement trahi par les siens: de loin, impuissant, il assiste aux travaux qui s'organisent. Il est même emprisonné pour avoir tenté d'arrêter un individu qu'il suspectait d'avoir pillé son entrepôt, en l'occurrence le ministre qui venait "en douce" voir comment évoluait la situation...
Devant l'impatience de leur puissant client, les Goumic-Malju organisent une mise en scène qui lui fait croire au bon état de la bâtisse. Peu méfiant, le ministre signe le contrat. C'est le moment que choisit le malheureux Bordin pour tenter de brûler la maison.
Il a beau prétendre que Goumic et Malju ont abusé de la situation, le voilà sommé par le ministre de remettre en dix jours la maison à neuf...

Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma (1)

Quelques mots sur
Le Roi des bricoleurs





Avec à l’affiche Michel Serrault et Sim, entourés des tronches habituelles parmi lesquelles Jean-Claude Remoleux, Dominique Zardi, Jacques Legras , Antoine Mayor , etc., ce « Roi des bricoleurs » appartient aux comédies les plus loufoques réalisées par JPM. Autour d’un scénario ténu, il aligne des gags absurdes, où l’ironie grinçante le dispute à l'humour enragé et où le mauvais goût volontaire se conjugue à la provocation destructrice.
Le résultat que d'aucuns ont contesté, voire condamné (2), surprendra le quidam tant le titre lui sied à ravir. « Le roi des bricoleurs » se nomme JPM qui au final bricole un film de 60 minutes où chacun s’en donne à cœur joie tout au long de scène aux allures d’improvisation.

Ce film, fort méconnu et peu défendu par JPM, qui le considère comme sa plus mauvaise réalisation, n’eut qu’une très courte durée de vie puisqu’il fut très vite retiré des salles lors de sa première exploitation


1- http://cinema.encyclopedie.films.bifi.fr/index.php?pk=57643

2- « Une farce et une satire, destinées, en principe, à faire rire. En fait, c'est un peu n'importe quoi, un amoncellement de personnages et de situations reliées entre eux par un vague souci de provoquer. Fustiger la vulgarité par la vulgarité est un vieux truc qui ne marche jamais. »
Gilbert Salachas - Télérama

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs

Quelques liens

Visitez l'officiel : http://jpierre-mocky.fr/


La caverne d'Ali Baba : http://atreyucinema.blogspot.com/2017/07/filmo-jean-pierre-mocky.html?zx=73fc62ab1c46f8b7



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar